toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Berlin : près de 40 000 personnes anti-masques manifestent, des centaines tentent de pénétrer dans le Reichstag (Vidéo)


Berlin : près de 40 000 personnes anti-masques manifestent, des centaines tentent de pénétrer dans le Reichstag (Vidéo)

Des centaines de manifestants ont forcé un barrage de police afin de pénétrer dans le bâtiment du Reichstag à Berlin. La police a interpellé près de 300 personnes.

Le port du masque provoque un grand émoi en Allemagne. Samedi 29 août, plusieurs centaines d’anti-masques ont forcé des barrières et un barrage de police pour essayer d’entrer dans le palais du Reichstag à Berlin. La manifestation était pourtant pacifique et avait démarré vers 11 heures aux abords de la porte de Brandebourg. Il s’agissait de protester contre les mesures sanitaires imposées pour lutter contre l’épidémie de coronavirus : notamment le port du masque obligatoire ou encore la distanciation physique, vue comme une atteinte de la liberté.

Quelques agents face à la foule

Comme le relate L’OBS ce dimanche 30 août, la police a d’abord paru surprise par le mouvement de foule. Seulement une poignée d’agents ont tenté de bloquer les anti-masques. Ils ont finalement réussi de justesse à empêcher l’accès au Parlement du Reichstag. Les agents ont eu recours à des sprays afin de disperser la foule. Le porte-parole de la police locale, Thilo Cablitz a déploré le trop peu d’effectifs des forces de l’ordre : « Nous ne pouvons pas être partout présents et c’est précisément ces faiblesses dans le dispositif qui sont utilisées, dans ce cas pour franchir les barrières de sécurité afin de parvenir aux marches du Reichstag. »

Si la municipalité de Berlin avait tenté d’interdire le rassemblement – compte tenu de l’impossibilité de respecter les mesures sanitaires – la justice l’avait enfin de compte autorisé, avec l’appui des organisateurs de l’événement.

Plus de 38 000 personnes étaient rassemblées d’après la police. Il s’agit du double du nombre attendu au départ, relate L’OBS. Le lendemain, dimanche 30 août, le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer, a condamné le dérapage de la manifestation dans les colonnes du quotidien Bild. Pour lui, il s’agit d’un acte « inacceptable ». Le siège de la chambre des députés est un « centre symbolique de notre démocratie libérale », a-t-il ajouté.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    8 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap