toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Philippe Monguillot, Mélanie Lemée : Au lieu de parler d’assassinats, Macron minimise en évoquant… des “incivilités” !


[Vidéo] Philippe Monguillot, Mélanie Lemée : Au lieu de parler d’assassinats, Macron minimise en évoquant… des “incivilités” !

Invité du JT de TF1, le président de la République a voulu se montrer ferme face à ces agressions mortelles, mais a utilisé un mot inadapté pour les décrire. 

Ces dernières semaines, la France a perdu deux de ses représentants : le chauffeur de bus Philippe Monguillot, battu à mort, et la gendarme Mélanie Lemée, renversée par un chauffard. Dans un climat de violence inédit, un pompier a également récemment reçu une balle lors d’une intervention. Face à ces agressions ultra-violentes, Emmanuel Macron a mis du temps à réagir, mais il a fini par le faire, lors d’une interview au JT de TF1, mardi 21 juillet. S’il a voulu faire preuve de fermeté face à cet ensauvagement de la société, le président de la République s’est perdu dans le choix des mots.

Une « incivilité » en France, c’est un jet de détritus sur la voie publique

Comme son ministre délégué chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, Emmanuel Macron a jugé que ces événements dramatiques n’étaient que… de simples « incivilités »« Nous prendrons toutes les dispositions pour que la réponse judiciaire soit rapide et au rendez-vous de ces incivilités. […] Nous ne pouvons pas accepter – et je n’accepterai pas – dans notre pays que ces incivilités deviennent une habitude », a-t-il martelé sur TF1. Par deux fois, le chef de l’Etat a donc réduit ces actes sauvages à, par exemple, un vulgaire jet de détritus sur la voie publique, une « incivilité » passible de 68 euros à Paris. Un choix de mots qui tranche avec le champ lexical utilisé pour condamner ces faits. Emmanuel Macron a en effet promis « la tolérance zéro », a assuré qu’il serait « intraitable » et qu’une « réponse immédiate est nécessaire ».

« Laxisme lexical »« assassinats »

Cette qualification inadaptée a en tout cas fait vivement réagir certains responsables politiques de droite. Le sénateur LR Bruno Retailleau a, par exemple, dénoncé un « laxisme lexical » qui « conduit inévitablement au laxisme judiciaire ».

Loading...

Son collègue de l’Assemblée Éric Ciotti a également fustigé ce terme : « Non, Emmanuel Macron, les meurtres des Philippe, Mélanie ou Axelle [une jeune femme traînée sur plusieurs centaines de mètres à Lyon, NDLR] ne sont pas des ‘incivilités’, ce sont des assassinats ! La France des oubliés de la République, ces Français qui ne se plaignent jamais même quand ils sont victimes de la haine et de la barbarie méritent mieux ».


Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “[Vidéo] Philippe Monguillot, Mélanie Lemée : Au lieu de parler d’assassinats, Macron minimise en évoquant… des “incivilités” !

    1. Robert Davis

      A part la pr et des vantardises, microbe ne sait rien faire c’est pourquoi il nous rabat les oreilles avec ses propos insensés. La dernière: il paye 80 milliards les 40 milliards qu’il reçoit de l’ue et il nous dit qu’il a gagné 40 milliards et que c’est merveilleux de dépendre de l’ue pour leur utilisation. Bientôt il nous dira que c’est lui qui a inventé la roue soutenu par ses merdias…

    2. moi de france

      CE SONT DES MEURTRES PAS DES INCIVILITES
      FAIT PAR DES BARBARES DU MOT BARBARIE
      FAIT PAR DES BARBARESQUES

    3. Hervé

      On a encore pas compris que l’islam, pas que l’islamisme, est le plus important potentiel électoral de la macrone? A cela s’ajoute la gauche pas que les gauchistes et une droite qui a perdu le « droit chemin » il sera réélu les doigts dans le nez, (j’allais dire dans le C. Face à Marine.

    4. doudou

      avec un president pareil qui nomme ces crimes d’incivilté,la France est mal partie il encourage ces barbares à faire des «  »incivilités » »forcément avec le laxisme de la justice,ils ne peuvent que récidiver,puisqu’ils ne risquent pas grand chose,un peu de courage messieurs nos dirigeants,foutez ces salauds dehors,ils poluent le pays.

    5. Cyrano

      Je suppose qu’il n’y a pas assez d’assassinats en France, ce ne sont que des incivilités donc de simples contraventions.
      Une étape de plus allez donc pour une centaine de français trucidés histoire de passer au délit.
      Que diriez vous d’un ou deux millier de Français normaux, blancs — comme disait Coluche –ou sous-chiens…
      Peut-être qu’à ce moment nous arriverions au crime. Se pourrait-il que le mot meurtre lui brûle les lèvres. Pourtant c’est bien de cela dont nous parlons les criminels sont parmi nous.
      Le nez dans le caca et continuent à dire que ça sent bon.

    6. Jacques B.

      Ce type descend chaque jour davantage dans mon estime. Il est déjà au fond, mais il continue de creuser. Le plus déprimant, c’est que sauf imprévu, il sera réélu en 2022, les Français étant incapables de choisir mieux que ce genre de minable imposteur et fossoyeur de la France.

    7. Robert Davis

      micron étant un personnage trés subalterne sorti de l’ena l’école des fonctionnaires gratte papier, est incapable de faire de la grande politique et s’il attaquait les mus il serait obligé d’en faire cr on ne peut pas dire que les mus sont en train de détruire la nation sans les attaquer ce qu’il est INCAPABLE de faire. Se rappelle-t-on la phrase qu’il a eu une fois disant qu’il n’a jamais insulté quelqu’un de sa vie? Il est donc obligé de dire que leurs meurtres sont des vétilles pour pouvoir en rester là. Quand on se dérange pour élire un portier ou un gratte papier, il faut tout avaler du moins jusqu’à la prochaine élection. MARINE PRESIDENTE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *