toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sur Twitter, l’intolérance politique est à gauche selon le PDG du réseau social


Sur Twitter, l’intolérance politique est à gauche selon le PDG du réseau social

« L’une des choses qui était très évidente pendant la période qui a précédé l’élection de[2016], c’est qu’en regardant nos utilisateurs journalistes, qui était une composante majeure de Twitter », Jack Dorsey a dit lors de son apparition du 5 février dans Making Sense With Sam Harris, « le nombre de journalistes à gauche qui suivaient ceux à droite du spectre était très, très faible. Le nombre de journalistes à droite suivant les gens à gauche était extrêmement élevé. »

Le fait que des utilisateurs ostensiblement de la même profession agissaient si différemment en fonction de leurs convictions politiques est certainement un élément d’information intéressant. Du moins si quelqu’un pouvait s’entendre sur l’origine de cette revendication.

« Jack faisait référence à une étude réalisée par le MIT « , a déclaré un porte-parole de Twitter à Gizmodo il y a près de trois semaines. « MIT et Cortico sont probablement mieux placés pour répondre à vos questions. » À l’époque, le porte-parole avait joint une étude réalisée par une firme de recherche appelée Graphika, qui a été publiée dans le MIT Technology Review, mais qui n’est pas directement associée au MIT.

Loading...

Gizmodo s’est longuement entretenu avec l’une des co-auteurs de cette étude, Camille François, qui a confirmé que le travail de Graphika n’avait pas examiné les relations de follow [NdT : =abonnement/suivi du compte] entre journalistes de diverses tendances politiques sur Twitter. Elle ne se souvenait d’aucune étude universitaire publique qui l’ayant fait.

Bien sûr, le porte-parole de Twitter peut avoir simplement inclus le mauvais lien. Après tout, Cortico est un véritable groupe de recherche associé au Media Lab du MIT, qui a publié des recherches sur la dynamique conversationnelle de Twitter – la recherche Twitter a continué d’insister sur le fait que c’était la source des remarques de Dorsey. Mais quand nous avons contacté Cortico, eux aussi n’ont pas pu obtenir la source de l’affirmation de Jack Dorsey.

« Dans notre groupe de recherche Media Lab – le Laboratoire des machines sociales – nous avons fait une étude sur l’élection de 2016 (…) qui fait référence à l’emplacement des journalistes dans les réseaux que nous avons cartographiés, a dit un représentant de Cortico à Gizmodo, mais qui n’a rien à voir avec les journalistes qui se follow ». Vice News, qui a exclusivement couvert l’étude, a noté que les journalistes « vérifiés » [NdT : =les gens qui ont prouvé leur identité] étaient « pour la plupart déconnectés des partisans de Trump » et que les partisans de Trump « formaient un groupe particulièrement insulaire » – un problème en soi, mais pas du tout la même affirmation que Dorsey.

Étant donné l’absence de source apparente de la remarque, le porte-parole de Twitter a alors suggéré que Dorsey s’était « mal exprimé », pour ensuite écrire ce qui suit :

« Ce que j’ai pu constater, c’est qu’il s’agissait d’un effort de recherche interne effectué par notre équipe produit d’ingénieurs pour les aider à mieux comprendre le concept de « bulle ». Nous n’avons rien publié en dehors des brefs commentaires de Jack.

Je cherche des réponses à vos questions précises, mais en général, non, nous ne répertorions pas les affiliations politiques. »

Learn Hebrew online

Mais si l’affirmation de Dorsey provient d’une recherche interne, les remarques qu’il a faites sur The Joe Rogan Experience un mois après l’interview de Sam Harris suggèrent que les opinions politiques des utilisateurs sont effectivement quelque chose que Twitter suit en interne. Dans l’épisode 1258, le co-invité Tim Pool et Jack Dorsey ont partagé l’échange suivant :

Tim Pool : Je crois que vous mentionnez chez Sam Harris que la gauche… ces journalistes « liberals » de gauche ne font que se suivre les uns les autres-

Jack Dorsey : Oui, c’était à l’approche des élections de 2016.

Tim Pool : Oui, et donc je pense toujours que c’est vrai et j’ai travaillé dans ce genre de bureaux.

Jack Dorsey : ça a évolué. Ils ont refait l’étude, la visualisation, et maintenant il y a beaucoup plus de relations croisées. Mais ce que nous avons constaté, ce sont des gens qui sont[inaudibles] à l’extrémité gauche du spectre qui suivent principalement les gens à gauche, et des gens à droite qui suivent tout le monde.

[…]Soit Jack Dorsey a mal compris le travail académique sur sa propre plate-forme et a mal interprété ces données publiquement, deux fois ; soit il n’a partagé que les données les plus intéressantes des recherches que son entreprise a effectuée sur les tendances politiques des utilisateurs – recherches que l’entreprise a refusé de rendre publique.
[…]

Gizmodo

Loading...

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Sur Twitter, l’intolérance politique est à gauche selon le PDG du réseau social

    1. Amsallem

      Article difficilement compréhensible , novlangue syndrome GAFA sans doute et puis le patron de Twitter qui censure Trump on s’en fou !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *