toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Manifestation antiraciste » : Le gendarme noir traité de «vendu» s’indigne des insultes proférées à son encontre et dénonce le racisme des manifestants “antiracistes”


« Manifestation antiraciste » : Le gendarme noir traité de «vendu» s’indigne des insultes proférées à son encontre et dénonce le racisme des manifestants “antiracistes”

«С’est terriblement choquant». Florent, un gendarme d’origine martiniquaise, s’est confié au Point sur la manifestation antiraciste à Paris du 6 juin dernier lors de laquelle il a été traité de «vendu».

«Tu devrais avoir honte de te ramener ici! Vendu! Sale vendu!», avait crié une militante en direction d’un gendarme noir lors de la manifestation antiraciste à Paris du samedi 6 juin. Un mois plus tard, l’homme en question, Florent, sous-officier d’origine martiniquaise de la gendarmerie mobile, s’est livré au Point, dénonçant des propos «terriblement choquants».

«Je ne comprends pas qu’ils puissent s’offusquer de voir des Noirs dans nos rangs, qui ne sont pourtant que le reflet de la société […] On m’a fait ressentir mes origines alors que je ne me sens absolument pas différent de mes collègues. En uniforme, on représente la loi, on n’a aucune autre particularité», a-t-il confié au magazine.

Le gendarme de 26 ans s’est indigné des insultes proférées lors de ce rassemblement, rappelant qu’il n’avait pas été victime de racisme auparavant. « »vendu » ou « traître », c’est terriblement choquant, comme propos. En situation de maintien de l’ordre, je prends de la hauteur. Lorsque j’exerce ma mission de gendarme, je suis hermétique et indifférent. Mais comme citoyen, j’ai été très choqué», a-t-il reconnu.

Un incident qui n’est pas passé inaperçu, puisque la vidéo a largement été diffusée sur les réseaux sociaux. Bien que les forces de l’ordre soient régulièrement la cible d’insultes, le sous-officier a finalement décidé de porter plainte, après avoir consulté sa famille et sa hiérarchie.

Loading...

Selon lui, plusieurs de ses collègues d’origine maghrébine ou asiatique ont également été victimes des mêmes injures, alors qu’ils ne faisaient pourtant que leur devoir. «Nous ne sommes pas des contre-manifestants», a-t-il assuré, «On remplit simplement notre mission: protéger les manifestants, y compris quand ils hurlent leur hostilité à notre endroit».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “« Manifestation antiraciste » : Le gendarme noir traité de «vendu» s’indigne des insultes proférées à son encontre et dénonce le racisme des manifestants “antiracistes”

    1. elie

      J’observe, une fois de plus, que la représentante du camp du bien se permet de tutoyer le gendarme au prétexte qu’il est noir, si ca c’est pas du racisme c’est quoi ?

    2. LeClairvoyant

      Il y a toujours quelqu’un pour gâcher la fête, et ce n’est pas le gendarme martiniquais, Ce sont les médias et les agitateurs de rue, Ces antiracistes, qui vont finir pour réveiller le racisme den masse, contre tous les antiracistes, dM.

    3. Carvalho

      LeClairvoyant, mais c’est le but des « antiracistes » que de réveiller et entretenir le racisme puisque c’est leur fond de commerce.
      Inversion accusatoire toujours efficace si l’on n’y prend pas garde, et qui fonctionne hélas avec les jeunes. Lorsque ma compagne et moi expliquons au gamin de 18 ans qu’il faut se méfier des motivations des antiracistes il répond « on s’en fout! il faut lutter contre le racisme, point »

      Non!, pas dans ce cas, d’abord parcequ’il n’y a pas moins raciste que les français et les « blancs » en géneral. Or pour justifier le racisme (y compris et surtout l’antisémitisme) de ces « antiracistes » de gauche, et des « racisés » qu’ils protègent, il faut bien réveiller ce prétendu racisme des blancs envers eux.

      Et lorsqu’arrivés à un stade extrême de saturation, les français commencent à se défendre et à remettre en cause le fumeux « vivre ensemble », on leur colle l’étiquette de raciste, ce qui est le but et ce qu’ont parfaitement compris et les élites et les islamistes: la manière forte est contre-productive, c’est par les sentiments qu’on « attrape » les jeunes, idiots utiles du « grand remplacement », les gauchistes, idiots utiles de l’islam (maigre consolation le moment venu lorsqu’ils se feront détruire par les musulmans, mais je crois qu’ils aiment ça…)

      Lorsque dans quelques années il l’aura compris, ce sera trop tard, les élites auront atteint leurs buts..et l’islam aura répandu ses metastases jusqu’au coeur des dernières cellules encore saines du pays.

      Parceque je ne vais pas me voiler la face: c’est mort pour la France, trop tard et toujours pas le moindre soupçon de révolte à l’horizon, alors que c’est il y a 15 ans en arrière qu’il aurait fallu agir, et avec éclat et puissance…
      Les français auront le destin qu’ils méritent après tout..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *