toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Livre – Doit-on supprimer l’ONU ?: Pour une gouvernance mondiale en Réseaux de Hervé Azoulay


Livre – Doit-on supprimer l’ONU ?: Pour une gouvernance mondiale en Réseaux de Hervé Azoulay

Peut-être le moment est-il venu de restructurer l’ONU ou de la supprimer pour mettre en place une gouvernance mondiale ? Aujourd’hui, nous savons parfaitement que les défis qu’il nous faudra relever après le Covid-19 sont d’envergure et que l’organisation actuelle de l’ONU ne pourra pas y répondre.

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre

L’ONU est devenue une boussole qui indique le sud. Cette vielle institution qui comprend 193 états, nombre d’entre eux corrompus, sanguinaires et voyous, vote des résolutions parfois aberrantes. Chaque état possède une voix et la résolution est votée à la majorité par principe démocratique. De ce fait les assemblées se vident de leurs sens et l’ONU est dans l’incapacité d’arrêter une guerre, de réduire la pauvreté et les maladies dans le monde.

Cette organisation est moins respectueuse et respectable qu’elle n’y paraît. Elle est maintenant perçue comme une mascarade très coûteuse dont la légitimité est très limitée. C’est une organisation archaïque et bureaucratique qui montre son incompétence à gérer les grands problèmes de notre planète.

Loading...

Avant de proposer et expliquer ce que sera la gouvernance mondiale, nous analyserons dans ce livre toutes les faiblesses de l’ONU et ensuite nous proposerons de dupliquer le modèle en réseau de l’organisation des entreprises multinationales performantes. Pourquoi ne pas utiliser les mêmes armes que l’entreprise performante pour lutter contre la mauvaise gestion, l’inefficacité, l’organisation bureaucratique, les mauvais indicateurs et pour optimiser les ressources comme sait bien le faire l’entreprise ? Notre regard sera systémique et nous mettrons aussi l’accent sur les limites de la duplication de ce modèle. On décentralisera, grâce à l’organisation en réseaux, le pouvoir aux zones géographiques composées de plusieurs pays et découpées selon la géopolitique mondiale. Après avoir défini la segmentation, on connectera aux zones géographiques des Domaines d’Activités Stratégiques (DAS) où seront  incluses les institutions de l’ONU complètement restructurées avec de nouveaux objectifs. Le cœur de cette gouvernance mondiale sera le réseau central qui pilotera l’ensemble de cette organisation mondiale structurée en réseaux. On développera également un modèle de plan stratégique de développement où ce sera le besoin non satisfait qui dictera la stratégie et non l’inverse ! On passera à une segmentation de la demande en se positionnant par rapport aux besoins de notre société et des différentes zones géographiques.
Un exemple concret de l’organisation de la gouvernance mondiale avec la connexion aux zones géographiques sera expliqué dans ce livre.

Hervé AZOULAY : Ingénieur du Conservatoire National des Arts et Métiers, a été dirigeant dans de grands groupes internationaux (dont INTEL et SCHNEIDER ELECTRIC),  co-fondateur de plusieurs entreprises innovantes, Business Angels, fondateur d’un des premiers réseau de Business Angels en France, Président d’un fonds d’investissement, Administrateur d’entreprises, Membre du Conseil de Surveillance, Président de sociétés et fondateur de plusieurs associations, intervenant dans de grandes écoles (dont Sciences Po et HEC),  à l’université en France et à l’étranger (dont à Genève et à l’université de Renmin en Chine), auteur de nombreux ouvrages (dont un en Chinois « Les réseaux pour conquérir le monde » Ed. du Peuple Pékin) et de nombreuses Tribunes dans la Presse. Il est actuellement Président de la société ATHES Finance et Participations

Cliquez pour acheter ce livre

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Livre – Doit-on supprimer l’ONU ?: Pour une gouvernance mondiale en Réseaux de Hervé Azoulay

    1. Yannouch

      Un monde humain pour l’heureux s’organise d’abord du bas vers le haut… non l’inverse, comme le préconise les mondialistes financiaro-piliticiens.

    2. martin

      la gouvernance mondiale, le nouvel ordre mondial, « le nom »,
      cela ne vous rapelle rien; nimrod « faisons nous un nom « .
      c’est le monde a son paroxisme dans sa revolte contre dieu.
      c’est de là que viendra l’antitorah.
      mais l’eternel a rachete Jacob…..

    3. Patrick Wahle

      L’ONU, “ce machin” comme disait De Gaulle, est devenu le tonneau des Danaïdes. Mais ce tonneau troué n’est pas aux enfers mais bien sur cette terre et les Danaïdes sont la majorité des membres de l’ONU qui vident le tonneau et une petite majorité qui essaient en vain de remplir ce tonneau. Quelle constance dans la stupidité humaine.

    4. Robert Davis

      L’onu est une structure politique qui prend l’eau de partout mais chaque fois qu’on remplace une structure pourrie par une autre c’est pire car c’est l’élément humain dont elle est composée qui est pourri. Une gouvernance mondiale est déjà un concept pire que l’onu, une base archi pourrie et remplace une structure pourrie par une structure archi pourrie n’est vraiment pas une bonne idée. e pense qu’il faut laisser couler ce navire et ne même pas essayer de le réparer ni le remplacer, laissons faire la nature et quand elle sera complètement à terre elle ne pourra pas aller plus bas!

    5. Aline1

      Que nous propose donc ce Mr Hervé Azoulay ?
      D’abord qui est-il ? un petit coup d’oeil à sa biographie et nous comprenons très vite les vicieux rouages de ce Mr. :

      http://lecube.com/biographies/herve-azoulay

      Au secours ! il veut un monde plus global encore que l’ONU, dont on voit les dégâts qu’apportent la « globalité ». On se partage plus de mauvaises choses que de bonnes…

      Mais lui veut aller plus loin encore….Restera t-il des Régions qui garderont le nom de leur Pays ? Comme ça, c’est la seule question qui vient à l’esprit…Le reste je le laisse à l’imagination de chacun.

      Plus retors il faut faire !

    6. Robert Davis

      Aline1: bravo pour nous avoir appris qui est ce type, une espèce de robot 99% numérique 1% humain…ce genre de machine humaine ne peut pas avoir de bonnes idées, pas plus qu’une machine à laver!

    7. doudou

      l’onu est un organisme qui ne sert à rien il est plutot antieuropeen et antiIsrael, c’est un machin comme disait Degaulle,je pense que s’il n’existait plus,le monde ne s’en porterait pas plus mal.,car il subventionne des organisations terroristes dont les chefs s’enrichissent sur le dos de leurs adeptes.

    8. LACHKAR Norbert

      IL FAUT ABSOLUMENT DETRUIRE L’ONU.QUAND ON SAIT QU’UNE VOIX EGALE N’IMPORTE QUELLE AUTRE VOIX,PAR EXEMPLE LA VOIX DU CAMEROUN A LA MEME VALEUR QUE CELLE DES ETATS UNIS ET DONC TOUS LES PETITS PAYS SANS IMPORTANCE FONT PENCHER LA MAJORITE ET DE CE FAIT VALIDENT DES RESOLUTIONS CONTRE ISRAEL SANS DIFFICULTE.HEUREUSEMENT QU’IL Y A TOUT DE MEME LE DROIT DE VETO DES GRANDES PUISSANCES.

    9. sanchez

      L’ONU est un organe consultatif, qui est là pour donner de ‘l »espace » : espace pour les discussions, les négociations, amener le dialogue.
      L’ONU ne peut que préconiser et recommander des solutions et ne peut appliquer des résolutions qu’avec ses états membres. L’ONU n’est pas la pour résoudre les problèmes, il est la pour dire  » tiens, vous deux vous avez des problèmes on va vous aider à résoudre votre problème et éviter un conflit armé.
      Je n’achèterais pas un livre d’un personne qui a servi pour les grandes multinationales, qui elles imposent à tous des décisions dans un intérêt purement Economique. Cette personne se permet de critiquer une organisation qui vise à développer un agenda ambitieux (2030) sur des thématiques de « biens publiques » (égalité hommes femmes etc). L’ONU n’est pas parfait mais bien plus qu’une multi nationale comme Schneider (entre plan sociale, entente avec les gouvernements, passe droits etc etc et on en passe). On parle pas du fait que Monsieur est un « Business Angel », un fidèle supporter de la mondialisation, du monde des starts up et du CAPITAL.
      L’ONU les dérangent car ils veulent faire payer de manière financière au privé (dont les multinationales) leurs externalités négatives ( pollution par exemple, egalité hommes femmes, etc) => Ce livre est la réponse du privé qui préfèrent financer les actionnaires et non contribuer à l’amélioration du monde

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *