toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Australie ne veut plus de migrants : deux navires militaires ont percuté un bateau de migrants illégaux qui n’a pas répondu aux sommations. Les clandestins ont tous été renvoyés


L’Australie ne veut plus de migrants : deux navires militaires ont percuté un bateau de migrants illégaux qui n’a pas répondu aux sommations. Les clandestins ont tous été renvoyés

Comment faire face à la migration illégale en Australie: deux navires militaires ont percuté une péniche chargée d’immigrants illégaux qui n’ont pas répondu aux demandes d’arrêt. Les immigrants illégaux ont tous été renvoyés, les membres de l’équipage arrêtés et la barge mise au rebut.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “L’Australie ne veut plus de migrants : deux navires militaires ont percuté un bateau de migrants illégaux qui n’a pas répondu aux sommations. Les clandestins ont tous été renvoyés

    1. Slam

      Ça sent la menace à peine voilée, 6 millions prêts à foutre la merde ?
      Ceci étant si l’on renvoyait 6 millions d’algériens chez eux ça ferait faire une économie substantielle aux caisses de la CAF et de la sécu. A voir.

    2. Robert Davis

      Bravo à l’Australie, la politique suicidaire de l’europe ne doit pas se répandre sinon où iront les européens chassés d’europe par les mus?

    3. Gontran le Fourbe

      L’Australie doit rester un pays blanc.
      Les bronzés ont presque tout le reste de la Terre à leur disposition.

    4. Circonstances exténuantes

      Quand on veut on peut.
      Ils devraient utiliser la péniche pour un retour à l’envoyeur de ceux qui sont déjà présents sur place.

    5. Raggio

      Si les Israéliens, voir les Italiens avaient fait une chose pareille, il y aurait des émeutes, des cris, des accusations………mais là, tous ferment leur gueule….

    6. Jacques B.

      Une bonne action militaire bien virile et ça fera réfléchir les suivants, croyez-moi.
      C’est ce qui manque en Europe : le courage ; courage de tirer sur les envahisseurs si besoin, même si cela devait faire des morts. De toute façon, très rapidement les choses se calmeraient, puisque plus personne n’oserait franchir illégalement la frontière. C’est ce qui se passait avant, quand nos dirigeants et nos compatriotes avaient encore des valeurs et du courage, et c’est ce qui se passe encore dans tous les pays qui se respectent.

    7. Eric

      Facebook me signal qu’il s’agit d’un fake, la photo représenterait des gardes côtes japonais, le reste de l’info est elle véridique svp ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *