toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Association sportive de Béziers Hérault, mythique club du rugby français va passer sous pavillon émirati


L’Association sportive de Béziers Hérault, mythique club du rugby français va passer sous pavillon émirati

Samir Ben Romdhane, investisseur franco-émirati proche de la famille royale, est en passe de reprendre l’ASBH, glorieux club hexagonal qui végète désormais en Pro D2. Ses moyens financiers inédits font cependant courir le risque de déstabiliser un peu plus le marché.

C’est fait. Ou presque. Le mythique club de Béziers, onze boucliers de Brennus au palmarès, va, ces prochaines heures ou ces prochains jours au pire, passer sous pavillon émirati. Il ne reste plus qu’à obtenir le feu vert du gendarme financier de la Ligue, la DNACG. Une formalité puisque Tracfin, l’organisme du ministère des Finances s’assurant de l’origine des fonds étrangers, a déclaré propres ces 30 millions d’euros mis sous séquestre dans une grande banque d’affaires pour racheter l’ASBH. Un montant astronomique pour un club vivotant en milieu de tableau de deuxième division (Pro D2). Une somme destinée à dédommager les actuels propriétaires (qui ont multiplié, en vain, les manœuvres pour faire capoter la vente), éponger les dettes du club (on parle de 5 M€) et lancer un recrutement annoncé clinquant.

Si le foot avait déjà succombé aux pétrodollars, pour le rugby français, c’est une grande première. Car l’investisseur vient des Émirats, d’Abu Dhabi plus précisément. Mais Samir Ben Romdhane n’est pas un émir. Simplement un chef d’entreprise à « la surface financière gigantesque » selon son représentant en France, Christophe Dominici. « C’est un très proche du pouvoir royal, qui a fait fortune dans l’extraction du pétrole. Mon ami peut faire vivre cent générations derrière lui », jure l’ancien ailier du XV de France. Ce quinquagénaire est pourtant très discret. On ne sait pas grand-chose de ses différentes sociétés, seulement qu’il commercialise des hydrocarbures et du gaz. Et que, vivant la majorité du temps dans son appartement luxueux du 16e arrondissement de Paris, il possède également un passeport français.

Affoler le marché des transferts

Loading...

Pourquoi investit-il, et autant, dans un club de rugby, certes au passé glorieux mais qui ne joue plus les premiers rôles depuis bien longtemps (son dernier sacre national remonte à 1984) ? Par amitié jurent Christophe Dominici et Yannick Pons, le duo qui a donné des envies de ballon ovale à Samir Ben Romdhane. Venu dans l’Hérault pour acheter un vignoble (les deux hommes en possèdent), il aurait été séduit par le projet de reprise du club biterrois présenté par le finaliste de la Coupe du monde 1999.

Conseillé par Me Thierry Braillard, l’ancien secrétaire d’État aux Sports (sous François Hollande), le repreneur n’a pas lâché l’affaire, malgré les sarcasmes à son encontre des actuels propriétaires du club. « Vexé » oui, assure Dominici, mais déterminé à faire de Béziers « le plus grand club d’Europe ». Rien que ça. Et, pour accomplir cette ambition, le richissime Émirati est prêt à affoler le marché des transferts. Benjamin Fall (14 sélections sous le maillot bleu), les internationaux argentins Matias Alemanno et Santiago Medrano, le centre australien Marika Koroibete auraient déjà dit oui. Tout comme l’ancien sélectionneur des Wallabies, Michael Cheika, pour devenir manager entouré de consultants de luxe comme les ex-Pumas Juan Martin Hernandez (skills) et Rodrigo Roncero (mêlée).

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’Association sportive de Béziers Hérault, mythique club du rugby français va passer sous pavillon émirati

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *