toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Facebook s’émeut de la réclamation d’«informations personnelles» sur ses employés de la part de la Commission européenne


Facebook s’émeut de la réclamation d’«informations personnelles» sur ses employés de la part de la Commission européenne

Le géant américain du numérique a fustigé les demandes d’informations formulées à son adresse par la Commission européenne.

D’après lui, les documents requis sont «sans rapport avec leur enquête» et contiennent «des informations privées». Facebook dispute certaines des demandes de la Commission européenne comme non pertinentes et relevant de la vie privée de ses employés, a fait savoir le 27 juillet le groupe américain qui fait l’objet d’une investigation depuis Bruxelles sur d’éventuelles pratiques anti-concurrentielles.

Le géant des réseaux sociaux assure coopérer avec les autorités, mais «la nature exceptionnellement vaste des requêtes de la Commission signifie que nous devrions leur fournir des documents principalement sans rapport avec leur enquête», a déclaré Tim Lamb, avocat en charge de la concurrence chez Facebook.

Facebook s’émeut de la divulgation d’«informations personnelles» sur ses employés

Il mentionne notamment des demandes concernant «des informations personnelles hautement sensibles comme des informations médicales ou financières, et des informations privées sur les familles des employés». «Nous pensons que de telles requêtes devraient être examinées par des cours européennes», conclut-il.

Loading...

L’Union européenne enquête sur de potentielles pratiques visant à empêcher toute concurrence, orchestrées par des sociétés comme Facebook ou Apple. Selon un article du Financial Times paru le même jour, Facebook a lancé une action en justice contre l’Union européenne, accusée par l’entreprise d’envahir la vie privée de ses employés. Facebook estime que ces documents ne peuvent être partagés qu’à condition de respecter certaines règles, mais assure que la Commission a rejeté ses offres jusqu’à présent. Facebook dit avoir déjà transmis cette année 315 000 documents liés à l’enquête antitrust, soit 1,7 million de pages.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Facebook s’émeut de la réclamation d’«informations personnelles» sur ses employés de la part de la Commission européenne

    1. Malcolm Ode

      « …Facebook s’émeut de la réclamation d’«informations personnelles» sur ses employés… »

      Ils ont plutôt l’habitude de vendre celles de leurs usagers!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *