toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des ONG financées par Soros accusées d’avoir détourné des fonds de secours pour le coronavirus à des fins anti-israéliennes


Des ONG financées par Soros accusées d’avoir détourné des fonds de secours pour le coronavirus à des fins anti-israéliennes

J Street et NIAC utilisent l’argent des contribuables pour alimenter leur campagne anti-israélienne et pro-iranienne.

Deux ONG anti-israéliennes financées par le milliardaire de gauche George Soros ont reçu jusqu’à 1,3 million de dollars du fonds de secours du coronavirus de l’administration Trump, selon les archives publiques.

Le groupe de défense d’extrême-gauche au Moyen-Orient J Street et le National Iranian American Council (NIAC), un groupe pro-Téhéran au cœur des efforts de propagande de l’Iran en Amérique, ont tous deux reçu des prêts du Paycheck Protection Program (PPP).

J Street, qui a constamment critiqué l’administration Trump pour son programme pro-israélien, a reçu entre 350 000 et 1 million de dollars pour son Fonds pour l’éducation, un organisme à but non lucratif qui organise des initiatives éducatives, selon les rapports du public.

Loading...

La NIAC, l’un des principaux partisans de l’accord sur le nucléaire iranien, a accepté entre 150 000 $ et 350 000 $ du programme PPP.

J Street et NIAC sont tous deux bénéficiaires du vaste réseau de financement de Soros, qui comprend des ONG qui cherchent à délégitimer Israël et à renforcer le régime iranien. Le NIAC, par exemple, était une pièce maîtresse de la «chambre d’écho» pro-iranienne de l’administration Obama. J Street a également fait pression en faveur de l’accord international et continue de parrainer des efforts visant à saper la communauté pro-israélienne en Amérique.

J Street et NIAC ont également critiqué la réponse du coronavirus de l’administration Trump, affirmant que les sanctions économiques contre Téhéran ont exacerbé la propagation du virus à travers la République islamique et entravé la réponse du pays – un point de discussion repris par le régime au pouvoir iranien. L’administration Trump a prévu des exceptions aux sanctions pour les besoins médicaux de l’Iran et n’a jamais ciblé son importation de biens humanitaires.

Les prêts PPP constituent un pourcentage important du financement des deux groupes. J Street a déclaré plus de 7 millions de dollars de revenus en 2017, tandis que le NIAC a déclaré un peu moins de 2 millions de dollars. J Street est financé en partie par George et Alex Soros chaque année depuis 2014, selon ses états financiers. Le NIAC n’a pas révélé combien Soros donne à l’organisation, révélant seulement qu’il est un donateur majeur.

J Street n’a pas été à la hauteur de son association avec Soros et ses fondations Open Society. La divulgation des liens de Soros avec le groupe est apparue pour la première fois en 2010, lorsque J Street a été surpris en train de cacher son soutien à Soros. Il continue de faire des dons importants à l’organisation.

J Street a indiqué que les fonds du PPP ont préservé 65 emplois dans l’organisation, tandis que le NIAC – une opération beaucoup plus petite – a déclaré que 12 emplois avaient été sauvés grâce au prêt.

Learn Hebrew online

© Sandra – Europe Israël News

Source Washington Free Beacon

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Des ONG financées par Soros accusées d’avoir détourné des fonds de secours pour le coronavirus à des fins anti-israéliennes

    1. Richard C.

      Un point m’interpelle. Ces organisations sont financées par Soros-Que la malédiction soit sur lui- et l’on parle plus bas de l’argent des contribuables?
      Merci de bien vouloir m’éclairer!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *