toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Accusations de viol contre Adama Traoré : les faits seraient établis


Accusations de viol contre Adama Traoré : les faits seraient établis

Pour la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (Civi), les faits d’agression sexuelle qui ont été portés à sa connaissance sont établis, selon Le Point.

En mai 2016, deux mois avant sa mort, Adama Traoré avait fait l’objet d’une plainte pour viol déposée par un individu de 23 ans à l’époque, détenu dans la même cellule à la prison d’Osny. Le jeune homme aurait confié ce drame présumé à sa mère, selon Le Point. Celle-ci aurait déclaré : « Dès que je l’ai vu, il s’est mis à pleurer. Je lui ai demandé ce qui se passait, il m’a répondu par deux fois : « Il m’a violé. » Je lui ai demandé qui ? Il m’a dit : « Mon ancien codétenu, Adama Traoré. » » L’enquête sur ces faits, du fait de la mort d’Adama deux mois plus tard, n’aura pas lieu. Le procureur de la République de Pontoise constate l’extinction de l’action publique pour cause de décès le 14 septembre 2016.

Une expédition punitive contre le plaignant

Contacté en juin dernier à ce sujet par Le Point, l’avocat de la famille Traoré, Me Yassine Bouzrou, indique qu’Adama Traoré n’a jamais « été convoqué » dans cette histoire et n’a jamais pu donner sa version des faits. La plainte avait en tout cas été très mal reçue par Yacouba, un des frères d’Adama qui, en février 2017 avec un de ses amis, Mamadou K., avait mené une expédition punitive contre le plaignant, violemment tabassé. « Je voulais juste parler avec lui pour la rumeur sur Adama », se défendra-t-il à l’audience, avant d’être condamné à 18 mois de prison ferme.

Selon les informations de l’hebdomadaire, une décision a bien été rendue dans cette affaire, non par la justice pénale, mais par la Commission d’indemnisation des victimes d’infractions (Civi), qui siège dans chaque tribunal judiciaire et qui est composée d’au moins deux magistrats professionnels. Le 28 décembre 2018, le jeune codétenu d’Adama Traoré avait en effet saisi la Civi de Pontoise pour obtenir l’indemnisation de son préjudice, non seulement pour les faits d’agressions sexuelles qu’il dit avoir subis en mai 2016, mais aussi pour l’expédition punitive de février 2017.

Loading...

Des fellations à Adama Traoré qui le menaçait à l’aide d’une fourchette

Réunie en décembre 2019, la Civi n’a rendu sa décision que le 12 mars 2020. Selon cette dernière, le jeune homme n’aurait dénoncé les faits d’agressions sexuelles à la justice que le 6 septembre 2016, deux mois après la mort d’Adama Traoré. Il aurait raconté aux enquêteurs avoir été contraint, plusieurs fois par jour, de pratiquer des fellations à Adama Traoré, qui le menaçait à l’aide d’une fourchette, relate Le Point.

Selon la Civi, la victime présumée aurait remis « une lettre à un surveillant » et évoqué les faits « de façon particulièrement circonstanciée lors d’un entretien avec un chef de détention, ajoutant qu’il avait déconseillé à sa mère de dénoncer les faits par peur de représailles ». Placé à l’isolement le 17 mai 2016, le jeune plaignant n’aurait ensuite plus répondu aux sollicitations du personnel et aurait, « en dépit d’une surveillance et d’un suivi par l’unité sanitaire », tenté de se suicider par pendaison. Et la Civi de conclure : « Il résulte de ces considérations de fait que la matérialité des infractions d’agressions sexuelles dénoncées doit être considérée comme établie. Le retentissement psychologique de ces faits commis sur une personne fragile et vulnérable au sein d’un établissement pénitentiaire justifie l’allocation d’une indemnité de 15 000 euros. » Le plaignant obtiendra également plusieurs milliers d’euros d’indemnités liées à l’expédition punitive.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Accusations de viol contre Adama Traoré : les faits seraient établis

    1. Pinhas

      Allez y les vendus politichiottes , mettez un genou à terre et même les deux .
      Honte à vous bandes de nuls .
      Pour culpabiliser les Français la vous êtes forts ,mais pour lutter contre les ordures comme ce trahoré de merde la il n’y a plus personne et silence radio.
      2022 sera notre seule arme .
      Oui moi aussi je voterai RN alors que ce n’est pas mes convictions.
      On utilise les armes légales que l’on peut …

    2. Cyrano

      Je m’en doutais un peu, sans regarder par le trou de la serrure.
      C’est normal ce brave garçon esseulé avait besoin d’élargir le cercle de ses amis.

    3. Raggio

      Le doute du mensonge restera dans l’esprit du public …..surtout dans l’esprit de la racaille qui est habituée à toutes sortes d’exaction Et qui ne tolère pas d’etre Prise en défaut….. aussi, pour établir les vérités, la seul vraie « VÉRITÉ « Monsieur le Ministre de la justice, et si vous vous atteliez à demander de trouver un système médical infaillible pour l’établissement de la vérité ? Cela risque de ne pas intéresser vos affaires….il est préférable de laisser pourrir certaines affaires très sensibles et minimiser ainsi leurs gravité……..de libérer le surcharge ment de la justice…..de défendre l’indéfendable, en fait de faire du business sur le vrai et le faux……et non sur l’honneur des citoyens….

    4. Moka

      Cette sale immonde femme Asa affirme que sa crapule de frère est une victime et va déposer plainte pour diffamation .La France est tombée bien bas en faisant de ce répugnant criminel un héros victime de la police .

    5. c.i.a.

      Qu`il soit une ordure criminel, aucune importance, ils sont noirs,(De « pauvres victimes « des blancs!??), tout est l`à!
      UN POT DE PEINTURE POUR NETTOYER, CETTE IMMONDISSE MURALE!! S.V.P., MERCI!

    6. Titi

      adama traoré, est un suceur de bites !

      Dans l’islam, c’est la mort assurée, la police française n’aurait que d’appliquer la charia, de quoi se plaignent-ils ?

      La famille traoré ne fait que militer au nom de l’islam pour la cause gay !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *