toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sibeth Ndiaye ne sait pas expliquer “s’il est normal, ou pas, de jeter des pierres sur les forces de l’ordre” (Vidéo)


Sibeth Ndiaye ne sait pas expliquer “s’il est normal, ou pas, de jeter des pierres sur les forces de l’ordre” (Vidéo)

Invitée de sur le plateau de France 3 dimanche 21 juin, Sibeth Ndiaye a encore dit une énorme connerie dont elle a le secret. La porte-parole du gouvernement a avoué qu’elle ne saurait pas expliquer à ses enfants “s’il est normal, ou pas, de jeter des pierres sur les forces de l’ordre”. Y’a comme un problème, oui…

Interrogé sur l’arrestation d’une femme arrêtée mardi lors d’une manifestation, pour avoir lancé des pierres sur les forces de l’ordre, Sibeth Ndiaye a rappelé que “la justice doit s’exercer de manière normale, comme pour n’importe quel citoyen”. Jusqu’ici, pas de problème dans le script.

Mais les choses se compliquent lorsque le journaliste insiste, et c’est là que Sibeth se laisse aller à faire une déclaration digne d’elle : “Moi, je comprends évidemment l’émotion qu’a suscitée l’image qu’on a vue de son arrestation. Mais en même temps, je ne saurais pas expliquer à mes enfants, par exemple, s’il est normal, ou pas, de jeter des pierres sur les forces de l’ordre”, raconte la porte-parole du gouvernement.

Pourtant, jeter des pierres sur les policiers et les gendarmes représente un délit prévu au code pénal, puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000€ d’amende, et il est inquiétant que, en occupant sa fonction, Sibeth Nidaye l’ignore encore.

Loading...

Des propos qui ont provoqué la colère déjà très vive des policiers ciblés très violemment ces dernières semaines par des manifestations très hostiles envers eux et lâchés par le pouvoir.

Farida C., qui a jeté les pierres sur les forces de l’ordre sera jugée le 25 septembre prochain au tribunal de Paris. Elle a également déposé plainte à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), prétendant avoir subi des violences illégitimes lors de son arrestation.

Source: Actu17

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Sibeth Ndiaye ne sait pas expliquer “s’il est normal, ou pas, de jeter des pierres sur les forces de l’ordre” (Vidéo)

    1. Cyrano

      Il y a une parenté entre la comédienne Raphaële ARDITI et COLUCHE.
      — Moi je dis que quand un journaliste — ou une autre — il ne sait pas plus que ça il devrait être autorisé à fermer sa gueule. —
      Si les gens étaient placés en haut lieu pour leur compétence, ça se saurait.
      Comme quoi avec la bouche fermée on dit moins de conneries.

    2. Slam

      Sibeth Ndiaye sait faire de longues réponses vides de pas grand chose ou pleines de rien à tel point qu’à la fin on se demande si elle avait compris la question.
      Si on lui demandait combien font 1 âne + 1 chèvre, sans doute répondrait-elle qu’elle ne pourrait l’expliquer à ses enfants. Tant va la cruche cachalot qu’à la fin elle nous les brise. Peut-être ses synapses sont-elles alimentées en basse tension à moins qu’elle n’ait pris la foudre un jour d’orage, selon sa coiffeuse qui en a vu d’autres.

    3. Jacques B.

      Première réaction : c’est une provocatrice ; elle dit cela pour jeter de l’huile sur le feu et attiser les tensions, en bonne gauchiste.

      Deuxième réaction : en fait c’est une adepte du « en même temps » macronien, ou l’art de dire une chose et son contraire : ne pas savoir s’il est bien ou mal de jeter des pierres sur la police, donc comprendre qu’on puisse le faire, mais en même temps se mettre à la place du policier et de ses enfants. C’est une maladie mentale, à ce niveau-là. J’aimerais savoir ce qu’un psychiatre (compétent) pourrait avair à dire sur ce genre de personnes.

      Dans tous les cas de figure, ces gens sont totalement indignes d’occuper les places qu’ils occupent. Avec Castaner, Ndiaye fait la paire des pires ministres de la Vème République.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *