toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scènes de guerre entre tchétchènes et maghrébins à Dijon: Ils sont tous armés, cagoulés et crient « allah akbar, c’est nous les arabes »… plusieurs blessés par balle (Vidéos)


Scènes de guerre entre tchétchènes et maghrébins à Dijon: Ils sont tous armés, cagoulés et crient « allah akbar,  c’est nous les arabes »… plusieurs blessés par balle (Vidéos)

Un renfort d’une centaine de forces de l’ordre a été nécessaire, ce lundi à Dijon, pour sécuriser la ville après des violences “inacceptables et totalement inédites” survenues au cours du week-end lors de trois expéditions punitives menées par des dizaines de Tchétchènes armés en provenance d’autres villes.

Le maire socialiste François Rebsamen a dû passer un appel téléphonique au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, afin d’exiger “une ou deux” compagnies de CRS pour rétablir l’ordre dans sa ville, en plus de la demi-section de CRS (37 policiers) et des renforts de la BAC (Brigade anti-criminalité) arrivés dimanche.

Finalement, c’est tout un escadron de gendarmes mobiles, soit 110 militaires, qui sera déployé ce lundi soir, selon le ministère de l’Intérieur.

C’est le maire en personne qui a constaté, alors qu’il rentrait chez lui, qu’une centaine de personnes, armées et encagoulées, envahissaient la place de la République, en plein centre-ville de Dijon, dans la nuit de vendredi à samedi.

Loading...

L’expédition punitive en règle a été lancée à la suite de l’agression d’un jeune homme de 16 ans appartenant à la communauté tchétchène.

Le préfet parle des “violences” perpétrées, “dans le cadre d’un règlement de comptes entre des membres de la communauté tchétchène de France et des résidents” de la métropole dijonnaise. “Des résidents” dont l’appartenance exacte n’est pas précisée.

Une deuxième expédition a eu lieu dans le quartier sensible des Grésilles, dans la nuit de samedi à dimanche, lorsqu’une cinquantaine de Tchétchènes sont revenus à la charge. Le gérant d’une pizzeria a été grièvement blessé par balles.

Troisième nuit de suite, et un troisième raid a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi. Cette fois-ci ce sont pas moins de 200 Tchétchènes qui ont attaqué la cité sensible des Grésilles.

La presse locale a pu recueillir les confidence d’un des membres de cette expédition quasi militaire. La première nuit, “nous étions une centaine, venus de toute la France, mais aussi de Belgique et d’Allemagne“, confie le Tchétchène au Bien Public. “Nous n’avons jamais eu l’intention de saccager la ville ni de nous en prendre à la population

Le bilan de ces trois épisodes successifs? Six blessés chez les racailles dijonnaises, y compris par balles, et bien sûr aucune interpellation.

Loading...

Aux dernières nouvelles, les racailles de la cité s’arment. Ils sortent des armes à feu des caves et veulent en découdre avec les Tchétchènes qui se rameutent sur les réseaux sociaux pour une quatrième nuit.


Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Scènes de guerre entre tchétchènes et maghrébins à Dijon: Ils sont tous armés, cagoulés et crient « allah akbar, c’est nous les arabes »… plusieurs blessés par balle (Vidéos)

    1. moi de france

      LA FRANCE INVESTIE FACON DE DIRE EN DES PERSONNES QUI VONT BIEN NOUS DETRUIRE AINSI QUE NOTRE PAYS C EST ETONANT NON?

    2. Yeh'ezkel Ben Avraham

      Attitude illégale mais compréhensible de la part des Tchétchènes si l’un des leurs a été agressé par la racaille sans que la police ne parvienne à mettre au pas les auteurs de l’agression. D’habitude, je n’aime pas les islamistes – qu’il soient Tchétchènes ou d’autres tendances musulmanes mais je ne peux m’empêcher de me dire que si les Français avaient eux-mêmes assez de c..illes au c.l pour réagir de telle façon, le racisme disparaîtrait en même temps que les fauteurs de troubles… et le problème serait réglé!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *