toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations: le vrai accord signé à la mosquée entre Tchétchènes et Maghrébins « On a compris que la France est à prendre »


Révélations: le vrai accord signé à la mosquée entre Tchétchènes et Maghrébins « On a compris que la France est à prendre »

La France est à prendre, voici comment réagissent certaines « figures » de la diaspora tchétchène en Russie dont j’ai rencontré deux membres « haut placés » ce matin à Moscou.

Tout d’abord une chose très claire : qu’ils soient en France, en Allemagne, au Brésil ou ailleurs, qu’ils aient fui la Tchétchénie en désaccord avec Kadyrov (Président de Tchétchénie) ou tout simplement pour organiser quelques trafics, les Tchétchènes à l’étranger restent toujours en contact avec leur base à Grozny, capitale de la Tchétchénie.

Et il se trouve que beaucoup d’entre eux se trouvent à Moscou généralement pour blanchir les millions de dollars déversés par la Russie pour soi-disant « reconstruire » la Tchétchénie. Et puis on vit beaucoup mieux à Moscou qu’à Grozny sous le règne de la loi islamique…

Les événements de Dijon ont donc été très suivis par les « figures » de la diaspora, qui ont en fait, après avoir montré leur détermination et leur force, imposé « leur » paix à Dijon, face aux voyous arabo-africains.

Loading...

Une rencontre a été organisée hier dans une mosquée de Dijon où étaient présents un imam tunisien représentant les voyous dijonnais, un imam tchétchène venu d’une autre ville française, le père de la victime à l’origine des troubles (un adolescent passé à tabac par les voyous dijonnais), plusieurs « représentants » des deux communautés, et curieusement « des journalistes »… du moins pour une partie des négociations.

En présence des journalistes, les palabres ont en fait été courtes : Les « Dijonnais » reconnaissent leurs torts et présentent des excuses au père de la victime. Tous récitent quelques prières et se quittent bons amis.

Ceci est la version « officielle », mais la réalité est quelque peu différente. Une fois les journalistes partis et le père de la victime rentré chez lui, les véritables palabres ont commencé, hors la présence des 2 imams qui ont été priés d’aller voir ailleurs.

Les Tchétchènes ont alors exigé un « dédommagement matériel » de 100 000 euros, faute de quoi ce serait « un bain de sang » chez les Afro-Maghrébins. Et en « signe de bonne volonté » ils ont accepté de fournir des armes aux voyous immigrés de Dijon, moyennant finances bien entendu ! Ils ont par contre accepté de rester à l’écart des trafics de narcotiques à Dijon, trafics où d’ailleurs ils n’étaient nullement impliqués.

Une transaction a été acceptée à 80 000 euros, dont 30 000 iront à la victime, et 50 000 à la « communauté tchétchène », et une première commande d’armes serait déjà en cours de discussion.

Et maintenant, le meilleur si on peut dire : une fois les accords passés, les deux imams ont été priés de revenir et ont entériné « la paix entre les communautés » – sans en connaître les détails – au nom d’Allah!

Loading...

La conclusion des « figures » de la diaspora tchétchène rencontrées à Moscou est très claire : « On a compris que la France est à prendre ». Et selon ce qu’ils ont laissé entendre, ils ne vont pas en rester là.  « À Dijon on est en, paix inch’Allah, mais il n’y a pas que Dijon en France »!

Leur plus grande surprise a été l’absence totale des forces de police.

Comme ils ont dit « À Grozny ou à Moscou, ceci serait impensable ».

Loading...

Eh oui. Mais en France tout est possible !

Boris Guenadevitchg Karpov – Ripostelaique

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Révélations: le vrai accord signé à la mosquée entre Tchétchènes et Maghrébins « On a compris que la France est à prendre »

    1. robert davis

      Quand les mus se manifestent, les forces de police en France disparaissent par ordre de microbe qui compte sur eux pour remporter les élections! Ceux-ci en plus des…veaux!

    2. Titi

      Non Robert, c’est un très gros scud en provenance directe de Moscou pour la macronette et ses 7 maghrébins !

      Avec 50 tchétchènes ils peuvent prendre le contrôle de l’Elysée en 3 minutes et macronette n’aura même pas le temps de se faire une beauté avant d’atteindre son bunkers tapissé de rose !

      J’ai visité une résidence haute sécurité dans les parages de Moscou, c’est pas le palais de l’Elysée et ses danseuses en costumes d’époque et grillage en taule couverte de feuilles d’or !

      Un ami a un de ses fils qui est revenu, pas complètement, de 3 mois de combats à Grozny, ça fait plus de 20 ans et quand il entend le mot « tchétchène » il repart direct en unité de soin pour 6 mois !

      Il faut également savoir qu’il n’y a pas de « réfugié » tchétchène, ni en France ni dans le reste de l’Europe pour la bonne et simple raison qu’il n’y pas non plus d’opposant à Kadirov, disons pas d’opposant vivant. Le simple fait de penser contre Kadirov en Tchétchénie ou en Russie et le gars a déjà disparu dans un hachoir avec sa famille. Si tu as un ami tchétchène, ça ne lui pose aucun problème de mourir pour toi et quand je dis aucun problème, c’est un aphorisme.

    3. Titi

      La Doust-blazy parle d’expulser les tchétchènes de France et de changer les lois pour les expulser !

      Lui qui s’est fait attraper par sa femme à Marrakech avec deux garçons de 12-13 ans dans son lit !

      Il a l’air bouleverser parce que ses chérubins se mettre à l’amende par 50 tchétchènes, il en a les larmes à l’oeil !

    4. Ratfucker

      Kadyrov vient au secours de ses concitoyens en France, et propose généreusement d’assister le maintien de l’ordre en envoyant quelques charters de guerriers tchétchènes. La méthode n’est pas nouvelle: dès le XIII° siècle les Turcs achetaient des mercenaires tchétchènes pour mettre au pas les Arabes, on les nommait Mamelouks. Les petits intellectuels trembleurs de la LDJ seraient bien inspirés d’en embaucher une escouade.

    5. Pierre Malak

      La France est cuite, confite et déconfite.

      C’est trop tard, les Français et les « français » ont détruit ce si beau pays…

      Français ! Vous ne méritez pas la France et les barbares vont vous la prendre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *