toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand Véran avertissait le professeur Raoult de sa décision d’interdire la chloroquine « sur la base des recommandations scientifiques » suite à l’étude « fake news » du Lancet


Quand Véran avertissait le professeur Raoult de sa décision d’interdire la chloroquine « sur la base des recommandations scientifiques » suite à l’étude « fake news » du Lancet

On sait aujourd’hui que tout est faux, du début à la fin, dans cette prétendue étude Lancet. Tout le monde fait du retro-pédalage, même l’OMS… Tout le monde sauf Véran qui n’a pas un mot, pas un geste pour annuler son arrêté d’interdiction de l’hydroxychloroquine.

Pour seule réaction, Olivier Véran a écrit à The Lancet au sujet de l’étude « foireuse »… On croit rêver ! Il s’est précipiter à faire interdire la chloroquine sur une étude fake news et se contente d’écrire au lieu de revenir en arrière immédiatement.

« The Lancet » annonce le retrait de son étude sur l’hydroxychloroquine

Cette étude avait conduit à la suspension de l’usage de ce traitement en France contre le Covid-19. Une autre revue prestigieuse, « The New England Journal of Medicine », a également retiré un article ayant trait à la maladie.

The Lancet a annoncé, jeudi 4 juin, le retrait de l’étude publiée le 22 mai dans ses colonnes, qui suggérait que l’hydroxychloroquine, associée ou non à un antibiotique comme l’azithromycine, augmentait la mortalité et les arythmies cardiaques chez les patients hospitalisés pour Covid-19.

Le New England Journal of Medicine (NEJM) a fait de même pour un article publié le 1er mai dans ses colonnes, qui déclarait que la prise de traitements antihypertenseurs n’avait pas d’influence sur la gravité du Covid-19. Dans les deux cas, l’auteur principal de l’étude était Mandeep Mehra (Harvard Medical School) et les données provenaient de Surgisphere.

Pourtant, souvenons-nous du ton hautain du ministre Olivier Véran avertissant le professeur Raoult :

Dans une conférence de presse organisée ce 27 mai, le ministre de la Santé Olivier Véran affirmait avoir appelé Didier Raoult « pour le prévenir » de sa décision d’interdire la chloroquine pour soigner le Covid-19.

Le ministre de la Santé a fait interdire la molécule pour soigner le Covid-19. De quoi « mettre au ban » Didier Raoult « Je l’ai appelé hier. On en a parlé. Je l’ai prévenu de ma décision. Ce n’est pas ma décision, c’est une décision certes que je prends, mais sur la base des recommandations scientifiques. »

A la suite de la publication de l’étude sur The Lancet, Olivier Véran avait saisi le Haut Conseil de la santé publique, qui a rendu un avis ce 26 mai. Le groupement recommande ainsi de « ne pas utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 » hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique. « Il n’y a pas d’arguments étayés permettant de vérifier si ce traitement est efficace. Néanmoins, les études cliniques qui sont en cours vont pouvoir se poursuivre. Par ailleurs, je peux vous dire que ce traitement, en pratique courante, est extrêmement peu prescrit depuis la fin du mois de mars », a ajouté le ministre de la Santé en conférence de presse.

Selon Le Canard Enchaîné, le médecin de profession s’était déjà montré réticent vis-à-vis du professeur de microbiologie en Conseil des ministres, notamment après ses propos sur la deuxième vague. « Il déconne complètement. Parce qu’il n’en sait rien, parce qu’il avait déjà prédit que le Covid ferait moins de morts que les accidents de trottinette, et parce que c’est irresponsable au moment où l’on demande aux Français de rester hyper vigilants et d’appliquer la distanciation sociale », avait alors déclaré Olivier Véran…

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    25 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap