toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pierre Besnainou souhaite la nationalité israélienne pour tous les Juifs de la diaspora


Pierre Besnainou souhaite la nationalité israélienne pour tous les Juifs de la diaspora

L’épidémie de Coronavirus est un drame planétaire, un drame humain, un drame social, un drame économique. Il a frappé indifféremment tous les pays du Nord comme du Sud, riches ou pauvres, développés ou du tiers monde. Les conséquences sur les populations seront probablement différentes selon les pays et chacun aura à apprécier les décisions prises par leurs dirigeants.

Le gouvernement Israélien est considéré comme l’un de ceux ayant le mieux réagi sur le plan du contrôle de l’épidémie, le nombre de morts par million d’habitants restant l’un des plus faibles au monde. Le soutien économique pour éviter un effondrement de la société israélienne fera certainement l’objet d’un examen dans un deuxième temps.

Mais un sujet unique au monde se pose à Israël : le fondement du projet sioniste basé sur la loi du retour a été fortement ébranlé par cette crise. Les Israéliens étaient autorisés à venir en Israël même s’ils n’étaient pas résidents, mais les juifs de diaspora…  NON !!!

Israël, pays des juifs, pays où les juifs du monde entier savent qu’ils pourront toujours se rendre s’ils se trouvaient en danger, n’acceptait pas qu’ils viennent se protéger pendant cette épidémie meurtrière.

Je me souviens du mois de juillet 2005 quand le Premier ministre Ariel Sharon appelait à l’Alyah des juifs de France à la suite de la montée de l’antisémitisme, certains avaient considéré son propos comme un outrage, une ingérence. Cela avait même provoqué un incident entre les deux pays.

Président du Congrès Juif Européen à cette époque, j’avais ouvert le débat des juifs en diaspora et, en particulier, le sujet si sensible de la double allégeance. Certains évoquaient une déchirure devant un unique choix, d’autres une double infidélité et qu’il fallait choisir. Notre sentiment d’appartenance au peuple d’Israël ne pouvait et ne devait se concrétiser que par l’Alyah puisque, depuis la création de l’État d’Israël en 1948, seuls les juifs qui s’installent en Israël obtiennent automatiquement la citoyenneté. Même si une grande majorité des juifs en diaspora ont deux amours, deux patries, celle où ils vivent et Israël, cette double gratitude finit par ressembler plus à une déchirure qu’à une harmonie.

Il faudrait que cette évidence psychologique devienne un fait administratif et une vérité politique. Si Israël est le pays de tous les juifs, pourquoi ne pas transformer cette double tendresse en un droit à la double nationalité sans exiger que l’on quitte son pays d’origine ?

Cette solution aurait un triple avantage :

  •  Le premier de ces avantages a trait à la relation entre les juifs en diaspora et le pays où ils vivent. Finies ainsi les accusations d’hypocrisie dans la solidarité trouble et dans la double allégeance. Un juif français est toujours suspect de choisir, entre sa nationalité et son origine. Un Américano-Israélien a une double nationalité, ce qui est plus simple, plus clair, plus limpide, toujours plus honnête qu’une double allégeance.
  • Le second de ces avantages tient à la relation entre les juifs en diaspora et leur nationalité. Cette solidarité, cette tendresse qui serrent le cœur des juifs attachés à Israël seraient enfin concrétisées dans un document officiel. Ce serait ainsi plus qu’un symbole.
  • Le troisième avantage concerne la relation des juifs en diaspora avec eux-mêmes. Lors d’un match de football, un juif anglais pourrait ainsi chanter avec autant de ferveur l’Hatikva et God Save the Queen, sans culpabilité ni justification, mais simplement avec fierté.

La double nationalité apporterait la clarté et la sérénité qui manquent souvent aux juifs en diaspora. Qu’il devienne facile pour ces juifs d’acquérir la nationalité israélienne sans que cela ne soit subordonné à l’Alyah est un sujet que j’ai eu le privilège d’évoquer avec le Premier ministre Ariel Sharon quelques jours avant son accident de santé. Je lui avais rappelé que le peuple juif avait survécu pendant des siècles autour d’un pilier unique, la synagogue, et qu’aujourd’hui, Israël en était devenu le second. Il manifesta un réel intérêt et nous avions convenu de continuer notre conversation mais malheureusement…

Sachant que le peuple juif va être confronté à de nouveaux défis, il en va de son unité que le nouveau gouvernement réaffirme les principes du sionisme en accordant la nationalité israélienne à tous les juifs qui le souhaitent.

Learn Hebrew online

Pierre Besnainou – Tribunejuive

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Pierre Besnainou souhaite la nationalité israélienne pour tous les Juifs de la diaspora

    1. Yéh'ezkel Ben Avraham

      Y compris pour Soros, BHL, et autres rigolos? 🥳
      …Mais, plus sérieusement, je suis d’accord pour ceux qui feraient d’abord leur service militaire dans Tsahal! Pour profiter des avantages, il faut d’abord contribuer!

    2. januk

      Evidence que je défends depuis de nombreuses décennies mais dont personne ou pas beaucoup, veulent…Comme a Participation cotoyenne de l’Ysegoria et de la Constituante citoyenne de Etienne Chouard, vouées aux Gémonies par ceux qui « Ont Piscine »- d’abord »
      On en saurait demeurer un National de peuples et pays qui ne sont pas nôtres intimes; et nous l’ont Signifié souvent et violemment. Basta.
      Nous sommes Israéliens (seront)..ou ne serons plus ni juifs ni quoique ce soit car Les Autres nous Considéreront COMME CELA LEUR PLAIRA ET CONVIENDRA…..
      JUIF, israélien DONC, mais Résident Etranger Où il Peut et Veut.
      Les autres…. iront agréablement rejoindre ceux du Royaume du Nord disparu corps et biens dans le néant des populations immémoriales:
      Qu’est-ce qu’un syro-libanais un Irakien un jordanien ou saoudien ?

    3. Bentolila

      Je ne suis pas du tout d accord. Pour moi être Israélien c est vivre dans le pays que dieu nous a donné. c est tout a fait dans la vision du projet sioniste. Il n’ y a pas de discution sur ce sujet.

    4. Ali

      Jérémie : 30:18 Ainsi parle l’Éternel: Voici, je ramène les captifs des tentes de Jacob, J’ai compassion de ses demeures; La ville sera rebâtie sur ses ruines, Le palais sera rétabli comme il était.
      30:19 Du milieu d’eux s’élèveront des actions de grâces Et des cris de réjouissance; Je les multiplierai, et ils ne diminueront pas; Je les honorerai, et ils ne seront pas méprisés.
      30:20 Ses fils seront comme autrefois, Son assemblée subsistera devant moi, Et je châtierai tous ses oppresseurs.
      30:21 Son chef sera tiré de son sein, Son dominateur sortira du milieu de lui; Je le ferai approcher, et il viendra vers moi; Car qui oserait de lui-même s’approcher de moi? Dit l’Éternel.
      30:22 Vous serez mon peuple, Et je serai votre Dieu.
      30:23 Voici, la tempête de l’Éternel, la fureur éclate, L’orage se précipite, Il fond sur la tête des méchants.
      30:24 La colère ardente de l’Éternel ne se calmera pas, Jusqu’à ce qu’il ait accompli, exécuté les desseins de son cœur. Vous le comprendrez dans la suite des temps.

    5. Serge027

      L idée est bonne
      Mais si elle implique des droits par exemple le droit de voter aux élections israéliennes, elle doit impliquer des devoirs.
      Au minimum il faudrait être soumis à l imposition en Israël ou au service militaire pour les jeunes
      Ce n est pas evident

    6. Myriam

      Excellente idée qui demande à être creusée pourquoi pas? De toute façon un Juif de quelque appartenance nationale qu’il soit sera toujours suspect de double allégeance!!!

    7. jrl

      Du grand n’importe quoi !
      Entièrement d’accord avec Yéh’ezkel Ben Avraham. En outre, si Israël proposait cela, il prendrait une claque car seule une faible proportion de juifs feraient la démarche (je pense en particulier à la plus grande communauté du monde, aux USA, qui vote majoritairement pour les politiciens hostiles à Israël).

    8. franck

      non pas d accord ,pourquoi sous pretexte d etre juif?
      pour cela il y a une loi en Israel celle de l alya
      en d autre terme une nationalite ne se donne pas
      elle se merite

    9. bitzou

      regarder la France et d’autre pays d’Europe ils donnent la nationalité direct… ou Amérique , et ils sont pas judeo chretien. ms musulman.
      alors je voie pas pourquoi un juif du monde aurais pas droit as la nationalité israélienne. vus que ils sont déjà pas beaucoup sur terre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *