toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mort de George Floyd : l’Iran n’étant pas un modèle de droits de l’Homme, ironise sur la manière dont Donald Trump gère les émeutes


Mort de George Floyd : l’Iran n’étant pas un modèle de droits de l’Homme, ironise sur la manière dont Donald Trump gère les émeutes

Si le monde entier suit avec attention le déroulement des manifestations aux États-Unis, la Chine et l’Iran y voient une occasion de critiquer la gouvernance de Donald Trump. Des pays qui ne sont pourtant pas un modèle de droits de l’Homme.

Au bord d’une nouvelle Guerre froide avec Washington, Pékin ne s’était pas fait prier pour dénoncer la manière dont Donald Trump gère les émeutes que connaît son pays depuis le 25 mai. L’Iran s’y met aussi. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Abbas Moussavi, a tenu à apporter son soutien aux Américains lors d’une conférence de presse à Téhéran : « Au peuple américain : le monde a entendu votre cri sur l’état d’oppression. Le monde est à vos côtés. »

Comme le relaye le Parisien, il poursuit : « Nous regrettons profondément de voir le peuple américain, qui cherche pacifiquement le respect et non la violence, être réprimé sans discernement », avant d’accuser directement les Etats-Unis de « pratiquer la violence et l’intimidation à l’intérieur du pays et à l’étranger ».

Quant à la Chine, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, n’a pas hésité à enfoncer le clou. Il a assuré à la presse que les violences aux Etats-Unis étaient le signe de « la gravité du problème du racisme et de la violence policière aux Etats-Unis ». Il fait aussi le lien entre les violences aux Etats-Unis et celles qui ont secoué l’an dernier la région semi-autonome chinoise de Hong Kong, rappelle Le Parisien. « Pourquoi les Etats-Unis traitent-ils en héros les partisans de la violence et de la soi-disant indépendance de Hong Kong, tout en qualifiant ceux qui dénoncent le racisme d’émeutiers ? », estime-t-il.

Loading...

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Mort de George Floyd : l’Iran n’étant pas un modèle de droits de l’Homme, ironise sur la manière dont Donald Trump gère les émeutes

    1. robert davis

      Il n’y a pas de problème de racisme aux USA mais un problème d’insoumission de la part d’étrangers notamment des mus et certains noirs sans parler de mondialistes tels que soros qui poussent les noirs à l’insoumission sous le pretexte d’un faux racisme car tirer sur les anarchistes ce n’est pas du racisme.

    2. robert davis

      En fait le problème est le même qu’en France: des étrangers soutenus par la gauche anarchiste en particulier refusent de se soumettre aux lois de la nation qu’ils ne respectent pas. Tous les pays du monde dans ce cas n’ront pas d’autre choix que de tirer sur les insoumis. TRUMP FOR PRESIDENT.

    3. Sara

      Si cela avait été l’inverse, trois policiers noirs bloquant un homme blanc au sol, y aurait-il eu des manifestations, des émeutes blanches, des pillages et des incendies par des blancs ?

    4. moi de france

      CERTE LA MORT D UN HOMME EST DEPLORABLE
      MAIS LES MEUTES DE BARBARE SAVENT TRES BIEN PROFITE DE CE
      PRETEXTE POUR PILLAGE ET DESTRUCTION
      LA MEME CHOSE ICI

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *