toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Ordre des médecins, silencieux sur l’interdiction de la chloroquine, ouvre une procédure contre le professeur Perronne pour avoir dit que l’hydroxychloroquine aurait permis d’éviter 25.000 décès


L’Ordre des médecins, silencieux sur l’interdiction de la chloroquine, ouvre une procédure contre le professeur Perronne pour avoir dit que l’hydroxychloroquine aurait permis d’éviter 25.000 décès

Cette instruction fait suite aux propos du praticien dans son livre réquisitoire sur la gestion de la crise sanitaire, mettant en cause certains de ses confrères.

Le conseil national de l’Ordre des médecins a précisé au Figaro qu’une instruction allait être ouverte sur le Pr Christian Perronne, chef du service à l’hôpital Raymond-Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine).

Cette instruction fait suite à ses propos tenus dans les médias dans le cadre de la promotion de son livre réquisitoire sur la gestion de la crise du Covid-19 (Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ?, Albin Michel). Le médecin a notamment affirmé sur BFMTV que l’hydroxychloroquine aurait permis d’éviter 25.000 décès si elle avait été prescrite plus massivement en France. Il a aussi accusé des médecins du CHU de Nantes d’avoir « laisser crever son beau-frère » en refusant de lui prescrire le traitement recommandé par le Pr Didier Raoult.

Le conseil de l’Ordre, « alerté par les propos tenus dans de nombreux médias par le Pr Christian Perronne, a saisi le conseil départemental de l’Ordre des médecins des Hauts-de-Seine. Il lui a été demandé de se saisir et d’instruire le dossier du Pr Perronne et d’informer le CNOM des suites qui seront données. »

Loading...

En pleine promotion de son livre critiquant la gestion de la crise du Covid-19 « Y a-t-il une erreur qu’ILS n’ont pas commise ? » (Albin Michel), le médecin avait tenu des propos qui avaient choqué certains de ses confrères. Il avait notamment affirmé sur BFMTV, le 15 juin dernier, qu’une prescription plus massive de l’hydroxychloroquine aurait peut-être permis d’éviter 25 000 décès en France. Selon lui, « les intérêts de laboratoires pharmaceutiques qui voulaient promouvoir d’autres molécules » ont été favorisés.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *