toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ils deviennent fous : Un dealer de drogue de Créteil libéré parce qu’il est noir, colère de la police


Ils deviennent fous : Un dealer de drogue de Créteil libéré parce qu’il est noir, colère de la police

Un individu contrôlé avec du cannabis et de la cocaïne, a dû être remis en liberté sur décision du parquet qui aurait reproché aux policiers de l’avoir contrôlé en raison de sa couleur de peau.

Même si un gradé de la police relativise dans Le Parisien, pour « continuer à entretenir de bonnes relations avec le parquet », la décision prise par une magistrate du parquet de Créteil, provoque depuis mardi, un véritable tollé dans les rangs des policiers.

Ce soir-là vers 20 heures, les policiers de la Brigade AntiCriminalité (BAC) aperçoivent « un individu de type africain de 20 ans environ, coiffé d’un casque noir, qui sort d’un immeuble. L’homme monte sur son scooter qu’il avait garé sur le trottoir, tapote sur son portable et s’apprête à démarrer. Les « bacqueux » suspectent un livreur de stupéfiants. « Ce qui les a fait tiquer, c’est que le type allume son GPS, précise un de leurs collègues. Cela ne repose pas sur grand-chose, on est d’accord. Cela s’appelle du flair. Les types sont payés pour en avoir. »

Il est découvert sur le suspect un sachet de résine de cannabis, de l’herbe et des pochons de cocaïne. Selon un policier dans le média parisien « Le contrôle s’est très bien passé. Le gars était correct. » Mais quand l’officier de police judiciaire appelle la parquetière, cette dernière s’interroge sur la motivation du contrôle et demande à ce qu’on lui envoie le procès-verbal. Stupeur pour les policiers, il faut remettre en liberté le livreur de stupéfiants. « Elle nous a dit que vu le contexte sur le racisme, c’était compliqué, s’étrangle encore un policier. Mais dire que la raison du contrôle c’était la couleur de peau du suspect, ça, on ne l’encaisse pas du tout. »

Loading...

Comme l’explique Le Parisien, celui qui le vit particulièrement mal, c’est le fonctionnaire de la brigade anti-criminalité qui a mené le contrôle. Peut-être parce qu’il est aussi noir de peau que son suspect. Ce jeudi matin, le patron des policiers du département et la procureure se sont expliqués sur les raisons de cette « maladresse », comme la résument avec diplomatie les autorités…

Actupenit

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Ils deviennent fous : Un dealer de drogue de Créteil libéré parce qu’il est noir, colère de la police

    1. doudou

      pauvre france ,sa justise a peur de la réaction des voyous,et va jusqu’à ordonner la libération d’un deeler arreté par la police,comment voulez vous qu’il y ait du respect de la république,puisque on sanctionne ceux qui appliquent la loi et on libere les racailles!…

    2. Yéh'ezkel Ben Avraham

      Normal! Les gauchistes vous diront qu’en raison du passé « esclavagiste » de l’Europe, il est – juste retour des choses – désormais permis aux Africains de vendre de la « blanche » 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *