toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus : seulement 1 million de tests réalisés au lieu de 4, des millions de tests de dépistage bientôt périmés dans les laboratoires français


Coronavirus : seulement 1 million de tests réalisés au lieu de 4, des millions de tests de dépistage bientôt périmés dans les laboratoires français

L’épidémie de coronavirus ralentit en France. Un grand nombre de tests de dépistage PCR, commandés par le gouvernement au plus fort de la vague de contaminations et stockés dans les laboratoires, restent en stock et seront périmés cet automne.

Afin d’amorcer le déconfinement, l’État avait annoncé que 700 000 tests PCR seraient disponibles chaque semaine. Pourtant, depuis le 11 mai, seulement 1 103 427 tests ont été réalisés au lieu des 4 millions prévus, rapporte LCI, citant les données publiées par Santé publique France.

Selon Lionel Barrand, président du syndicat des jeunes biologistes, près des trois quarts des tests commandés sont stockés dans des congélateurs de laboratoires privés. Or, la moitié de ces tests seront périmés au mois d’octobre et certains, dès le mois de septembre.

« Alors qu’on sait qu’il y a des pays qui manquent de tests, c’est une catastrophe d’en avoir trop et de devoir en jeter. Ce n’est pas tolérable », s’indigne M. Barrand au micro d’Europe 1.

Loading...

Il déplore que les laboratoires se retrouvent en difficultés financières, parce que « les machines sont très chères et chaque réactif vaut plus de 30 € » : « C’est intolérable au niveau économique, car c’est l’État qui commande, et ce sont des laboratoires qui ont pris l’ensemble du risque financier. Ce n’est pas logique. »

La loi interdisant la revente de ces tests en France, la seule solution pour les laboratoires serait de les revendre à l’étranger pendant l’été.

« Que ce soit l’Amérique du Sud, l’Angleterre ou l’Afrique […] il y a beaucoup de pays qui en ont besoin. C’est le moment de pouvoir les faire transiter […] pour qu’ils les utilisent dans de bonnes conditions », explique à France 2 le docteur François Blanchecotte, président du syndicat des biologistes.

« On a des demandes extrêmement fortes en Amérique du Sud. Même l’Angleterre, il y a des discussions avec des laboratoires étrangers qui veulent les acheter », ajoute Lionel Barrand, qui estime que « nous devons absolument nous en séparer ».

Quoi qu’il en soit, la France doit garder des capacités de dépistage en cas de deuxième vague du virus du PCC*. « Notre problématique est de gérer au mieux nos stocks et d’avoir en réserve des tests avec des durées de péremption plus longues, valables pour les mois d’octobre, novembre et décembre, si une deuxième vague se fait jour », reconnaît le Dr Blanchecotte.

« L’intérêt est désormais de commander avec des dates de péremption les plus longues possibles, et voir si nous pouvons écouler très rapidement ceux qui arrivent à échéance dans les quelques mois à venir », ajoute-t-il.

Learn Hebrew online

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *