toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Meurtrier », « violeur » : une statue de Christophe Colomb aspergée de peinture et taguée à Rouen


« Meurtrier », « violeur » : une statue de Christophe Colomb aspergée de peinture et taguée à Rouen

La haine contre l’explorateur Christophe Colomb, qui s’est propagée récemment dans tous les États-Unis, est arrivée en France, à Rouen plus précisément. Une statue à son effigie a été dégradée ce mardi au centre-ville de la préfecture de la Seine-Maritime. La Ville ne portera pas plainte.

Dans la foulée du mouvement antiraciste aux États-Unis survenue à la suite de la mort de George Floyd, de nombreuses statues de Christophe Colomb ont été détruites, décapitées ou encore brûlées, de Boston à Miami en passant par l’État de Virginie.

À Rouen, le buste de l’explorateur italien du XVe siècle avait été érigé au milieu de ceux d’autres grands navigateurs – James Cook, Jacques Cartier, Marco Polo, Fernand de Magellan – rapporte Valeurs actuelles.

Loading...

Mardi, elle a été aspergée de peinture rouge et taguée des mots « assassin »« meurtrier »« esclavagiste » et même… « violeur ».

La dégradation de la statue, située sur le pont Boieldieu, a été qualifiée de « ridicule » par des Rouennais croisés par nos collègues de 76Actu, ou encore de « lamentable » et de « dégradations débiles » par des internautes sur les réseaux sociaux.

Un utilisateur de Twitter s’indigne : « Va t-on tolérer ces dégradations encore longtemps ? »

La Ville de Rouen a annoncé qu’elle ne portera pas plainte pour cet acte de vandalisme. Elle déplore toutefois : « Débattre d’un sujet est toujours légitime, cela peut néanmoins se faire sans vandalisme ! »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “« Meurtrier », « violeur » : une statue de Christophe Colomb aspergée de peinture et taguée à Rouen

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *