toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] ONPC : Camélia Jordana ne se sens pas en sécurité et dénonce la stigmatisation des contrôles envers les communautés noires et arabes


[Vidéo] ONPC : Camélia Jordana ne se sens pas en sécurité et dénonce la stigmatisation des contrôles envers les communautés noires et arabes

La chanteuse et actrice était l’invitée de l’émission « On n’est pas couché  » ce samedi soir, où elle a dénoncé les violences policières en France.

« Il y a des milliers de personnes qui ne se sentent pas en sécurité face à un flic et j’en fais partie« . Invitée de l’émission On n’est pas couché, diffusée samedi 23 mai sur France 2, la chanteuse et actrice Camélia Jordana a pris la parole pour dénoncer les violences policières.

L’actrice a notamment insisté sur la stigmatisation des contrôles envers les communautés noires et arabes. « Je parle des hommes et des femmes qui vont travailler tous les matins en banlieue et qui se font massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau. C’est un fait », a t-elle lancé. « Aujourd’hui, j’ai les cheveux défrisés, quand j’ai les cheveux frisés je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France », a t-elle ajouté.

Interpellée sur la condition difficile de certains policiers en France, par l’écrivain Philippe Besson, Camélia Jordana a rétorqué : « Le combat est tel, qu’on ne peut pas voir l’espèce de virgule qui serait l’arbre qui cache la forêt et qui permettrait de minimiser le combat dont il est question ». Au cours de l’émission, l’artiste est également revenue sur la problématique des intermittents du spectacle au cœur de la crise du Covid19.

Loading...

On n’est pas couché était de retour après 10 semaines d’absence forcée en raison du confinement, avec comme invités, outre Camélia Jordana, Yannick Jadot, Franck Gastambide, Aurélie Jean et Tonio Benacquista.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “[Vidéo] ONPC : Camélia Jordana ne se sens pas en sécurité et dénonce la stigmatisation des contrôles envers les communautés noires et arabes

    1. Rosa SAHSAN

      Eh l’idiote de service vous croyez que je me sens en sécurité quand dans la rue de Paris les racailles occupent les trottoirs en nous obligeants à les contourner?
      Alors moi je dis merci la police.
      ROSA

    2. Robin

      Elle n’a pas tort, Camélia, mais elle se trompe.
      Il est vrai que, dans certains contextes, la présence policière peu avoir quelque chose d’effrayant.
      Cela dit, il faut reconnaître que, quand on se fait agresser dans la rue, la plupart du temps c’est par des noirs, des arabes ou des gens des pays de l’est. Notez bien que je n’ai pas parlé des Perses, lesquels n’ont généralement pas l’attitude haineuse et agressive des arabes.
      De plus, la majorité des gens qui refusent intentionnellement de porter des masques, ce sont des noirs, des arabes ou des gens des pays de l’est.
      Alors oui, dans ce contexte il est normal que les flics se montrent belliqueux envers ces minorités qui refusent de se plier aux règles élémentaires d’hygiène et de respect envers autrui, et donc il est normal que ces gens qui refusent de se plier aux règles élémentaires d’hygiène et de respect envers autrui se sentent agressés par la simple présence policière.
      CQFD !
      Je n’entrerai pas ici dans l’autre débat qui concerne les raisons pour lesquelles les noirs, les arabes et les gens des pays de l’est ne portent pas de masque ou refusent de porter un masque. Tout cela relève de questions sociétales, socio-économiques et culturelles dont on ne peut pas ignorer la teneur ; mais pour l’instant nous évoquons l’avis de Camélia Jordana sur son sentiment d’insécurité vis-à-vis des forces de l’ordre.
      Elle a partagé son opinion ; c’est très bien mais elle a un peu trop tendance à oublier que les flics sont parmi nous essentiellement pour veiller sur la sécurité de tous, même sur celle des gens qui la refusent.
      Quand elle feint de ne pas voir cet aspect des choses, je trouve qu’elle joue la politique de l’autruche. Avant de faire chier le monde, les policiers et les gendarmes sont là d’abord pour nous aider et faire en sorte que les gens innocents soient protégés… et que les méchants soient traduits en justice.
      Je trouve d’ailleurs que la politique et la Justice ont un peu trop tendance à mettre des bâtons dans les roues du travail énorme effectué dans la souffrance par nos gardiens de la paix. Mais bon, là aussi c’est un autre débat.
      Depuis 2015, ils n’ont pas arrêté d’être sollicités pour des missions interminables qui les ont épuisés. D’abord les attentats (perpétrés par des musulmans dans 100 % des cas ; il semble utile de le rappeler) ; ensuite les Gilets jaunes, puis les grèves ; et enfin la covid19 (oui, le mot covid est féminin car c’est une anagramme d’origine anglophone qui signifie « maladie due au coronavirus »). Cinq années qui ont mis nos policiers et nos gendarmes sur les genoux autant que sur les dents.
      Alors je trouve ridicule de leur reprocher de se montrer zélés dans leurs contrôles des communautés noires et arabes.
      Il faut arrêter de se voiler la face. Il y a dans notre société une réalité. Cette réalité, c’est la propension qu’ont d’importantes portions de ces communautés à aller systématiquement à contre-sens de ce que la logique et le respect pour les autres nécessite.

    3. Bella

      Les racailles ont rendu les rues dangereuses mais les colons musulmans sont des mytho de la victimisation alors ils retournent le probleme en accusant les autres!!!

      Si ils se sentent bafoues en France pas de soucis il y a déjà 57 pays colonises par les musulmans (depuis 14 siecles ) qui les attendent avec 1 gentille police….!!

      Ils n’ont pas voulu de la France la-bas mais ils viennent tous ici, ou est la logique???

    4. Yannouch

      Moins de 10% de la population en France, mais 70% de la population carcérale
      française… cette dame est sotte, tordue et manipulatrice.

    5. Slam

      Camélia Jordana Riad-Aliouane est attendue en Algérie pour répondre de son impudeur en ayant osé se montrer à visage découvert aux mécréants de France. L’accueil qui lui est réservé risque d’être brûlant.

    6. Jean Aimar

      Qu’elle retourne d’où elle vient si elle n’est pas bien chez nous.
      Qui est cette pétasse ?
      Ceux qui ne se sentent pas bien dans un pays chrétien peuplé de blancs n’ont qu’à aller en arabie saoudite , ils y seront bien et ne nous emmerderons plus.

    7. Christian De Lablatinière

      @ à l’antisémite [email protected] dont l’adresse IP est 92.184.110.228 hébergé chez Orange, nous déposons plainte dès demain pour vos propos haineux auprès de la police spécialisée dans la traque internet. Nous vous avons tracé et la police n’aura aucun mal à vous retrouver…
      Nous verrons si vous êtes aussi mariole devant les tribunaux !!!
      Yanis Mechiche ça vient du maghreb ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *