toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump signe un décret pour protéger la liberté d’expression de la censure pratiquée par les réseaux sociaux. Zuckerberg reconnait qu’ils manipulent la vérité (Vidéo)


Trump signe un décret pour protéger la liberté d’expression de la censure pratiquée par les réseaux sociaux. Zuckerberg reconnait qu’ils manipulent la vérité  (Vidéo)

Le président américain Donald Trump a signé jeudi un décret visant à limiter la censure des grands médias sociaux et en remettant en question la latitude juridique qu’ils avaient en tant que plateforme de contenus.

« Nous sommes ici pour défendre la liberté d’expression face à un des pires dangers qui soit », a déclaré M. Trump depuis le Bureau ovale en signant ce document qui devrait être le point de départ d’une longue bataille en justice.

« Aujourd’hui, je signe un décret exécutif pour protéger et défendre la liberté d’expression et les droits du peuple américain. »

Le locataire de la Maison Blanche a en particulier accusé Twitter de prendre « des décisions éditoriales » et de faire preuve « d’activisme politique » dans le choix des messages qu’il décide de soumettre à vérification.

Loading...

« Ils ont le pouvoir non contrôlé de censurer, éditer, dissimuler ou modifier toute forme de communication entre des individus et de larges audiences publiques », a-t-il estimé en évoquant les géants de la Silicon Valley. « Nous ne pouvons laisser cela se poursuivre, c’est très injuste », a-t-il martelé.

Selon M. Trump, ce décret réclame une nouvelle réglementation pour que les réseaux sociaux qui s’adonnent à la « censure » ne puissent « conserver leur protection juridique ». Le texte vise la célèbre section 230 du « Communications Decency Act ».

Cette dernière offre à Facebook, Twitter, YouTube ou Google une immunité contre toute poursuite judiciaire liée aux contenus publiés par des tiers et leur donne la liberté d’intervenir sur les plateformes à leur guise.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Trump signe un décret pour protéger la liberté d’expression de la censure pratiquée par les réseaux sociaux. Zuckerberg reconnait qu’ils manipulent la vérité (Vidéo)

    1. robert davis

      Bien sûr que les merdias et réseaux de gauche manipulent la vérité et de façon énorme et éhontée, le président Trump a raison. Il est le seul à s’en offusquer tous les autres politicards se sont couchés devant la gauche totalitaire. TRUMP FOR PRESIDENT.

    2. robert davis

      Je voyais sur france-info un interviewé clamer à propos des émeutes de Minneapolis,MN que les noirs feront le prochain président mais les noirs américains sont 32 millions soit à peine 10% de la populations, ils ne peuvent pas faire la décision d’autant qu’ils ne sont pas tous des crapules tellles que floyd, il y en a bcp qui sont de bons citoyens et à droite. Sur les panneaux des voyous on voyait « He could not breathe » but…he could steal, assault people, loot shops and houses…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *