toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tension entre les gouvernements français et vénézuélien : la résidence de l’ambassadeur de France encerclée par la police politique vénézuélienne


Tension entre les gouvernements français et vénézuélien : la résidence de l’ambassadeur de France encerclée par la police politique vénézuélienne

Depuis le 2 mai, il n’est plus possible d’accéder à la résidence de l’ambassadeur de France, encerclée par des membres de la Sebin. Une de leurs agents s’est même infiltrée mercredi dans l’enceinte, avant de se faire expulser.

La tension entre les gouvernements français et vénézuélien ne cesse de monter. Michel Mujica, ambassadeur de la république bolivarienne du Venezuela à Paris, a été convoqué lundi 11 mai et mercredi 13 mai au Quai d’Orsay pour évoquer la situation de la représentation diplomatique française à Caracas.

Depuis le 2 mai, la Sebin, police politique du régime chaviste, bloque les accès à la résidence de l’ambassadeur de France à Caracas, Romain Nadal. Le 3 mai, l’électricité a été coupée dans le quartier de la résidence. L’eau courante n’est plus disponible. Le gaz a également été coupé. Une première tentative de coupure a pu être contrée il y a quelques jours. Les services de l’ambassade ont bloqué l’accès au compteur de gaz par des bûches d’un arbre récemment coupé au sein de la résidence. Résultat: l’ensemble de la rue est privée de gaz. Une voisine âgée a même dû être évacuée car sa maison ne disposait pas de groupe électrogène. L’ambassadeur d’Afrique du Sud, qui réside dans la même rue, prépare également son départ, car sa résidence ne dispose pas de matériel pour pallier les ruptures de services publics.

Les services de ramassage d’ordures ménagères ne desservent plus non plus le quartier. Pour accéder à la résidence dans un véhicule non diplomatique, il faut présenter sa pièce d’identité, se laisser photographier, et expliquer pourquoi on doit se rendre dans cette rue d’un quartier chic de Caracas.

Le cas Guaido au coeur des tensions

Un nouvel incident risque d’envenimer encore les relations entre Paris et Caracas. Mercredi 14 mai, un véhicule de ravitaillement est entré dans l’enceinte de la résidence de l’ambassade avec deux personnes à son bord. La nervosité du chauffeur a alerté les services de sécurité de l’ambassade. Ils ont surpris la passagère en train de prendre des photos et des vidéos. La Sebin avait remplacé la femme qui devait aider le chauffeur à décharger les victuailles par une de leurs agentes. Une vidéo le prouve et montre la femme de la Sebin descendre du véhicule en repartant et une autre y monter.

Dans un communiqué du Quai d’Orsay, «la France exprime sa ferme condamnation des mesures prises ces derniers jours venant porter atteinte au fonctionnement normal de notre représentation diplomatique à Caracas. Ces mesures sont contraires à la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques.»

Ces actes d’intimidation contre l’ambassade de France révèlent l’énervement du pouvoir chaviste face à l’attitude de la France l’égard du «président intérimaire» Juan Guaido, qui conteste la légitimité de l’élection du chaviste Nicolas Maduro. Une rumeur a couru que l’opposant était réfugié à la résidence de l’ambassadeur des États-Unis, puis de celle de l’ambassadeur de France. A cause de la quarantaine liée à la Covid-19, Juan Guaido n’est plus apparu que sur les réseaux sociaux dans des conférences de presse vidéo via Zoom depuis trois semaines.

SourceSource

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Tension entre les gouvernements français et vénézuélien : la résidence de l’ambassadeur de France encerclée par la police politique vénézuélienne

    1. gregory

      La France ne peut pas dicter sa loi à toutes les nations!
      Quel que soit le régime!
      Israel devrait s’en inspirer, suite aux attaques incessantes du Quai d’or frais!
      Pour la Judée Samarie et toutes les décisions iniques de la France devant l’ONULE!!!!

    2. Jean Aimar

      Le «président intérimaire» Juan Guaido n’est qu’un pantin manipulé qui ne représente aucunement les vénézuéliens.
      Je n’aime ni Micron ni son gouvernement dictatorial : puis-je me considérer comme le «président intérimaire» de la France ?
      Quand on traite un pays de la manière dont la France traite beaucoup d’autres pays, on ne s’étonne pas d’être traité pour ce que l’on est.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    139 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap