toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Si vous n’en voulez pas, vous ne la prenez pas !»: Macron toujours aussi méprisant s’énerve à propos de la médaille pour les soignants (vidéo)


«Si vous n’en voulez pas, vous ne la prenez pas !»: Macron toujours aussi méprisant s’énerve à propos de la médaille pour les soignants (vidéo)

À l’issue de sa visite à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Emmanuel Macron a été interpellé par un syndicaliste sur la nécessité de la médaille prévue pour les soignants. Visiblement agacé, le Président lui a répondu sèchement, avant d’appuyer son intention de réinvestir dans le système de santé.

Vendredi 15 mai, le chef de l’État s’est rendu à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, où il s’est entretenu avec le personnel soignant. En sortant de l’établissement, il a été interpellé par un syndicaliste sur la nécessité de la «médaille de l’engagement» promise aux soignants, alors que ces derniers demandent plutôt davantage de moyens.

«Si vous ne la voulez pas, vous ne la prenez pas», a répondu Emmanuel Macron, agacé.

Il a ensuite rappelé qu’un décret venait d’être signé sur les primes accordées au personnel soignant, et a réaffirmé qu’une réforme de l’hôpital et du système de santé était dans les plans du gouvernement.

La médaille, frappée par la Monnaie de Paris, a déjà été tirée à 40.000 exemplaires, dont les 1.000 premiers ont été distribués au CHU de Bordeaux, qui a accueilli le premier malade du Covid-19 en France. Elle représente une infirmière, un pompier et un membre de la Croix-Rouge, accompagnés d’autres symboles comme le caducée, les numéros d’appel d’urgence 15 et 18, une caisse de supermarché, le H de l’hôpital et un lève-palette.

Loading...

Benjamin Clouzeau, médecin du CHU Pellegrin ayant reçu la médaille, a affirmé auprès de l’AFP qu’elle n’était qu’un «symbole» qui ne «règle pas les problèmes». «Il faudra s’attaquer aux problèmes de fond, j’espère que nos politiques l’entendront et feront ce qu’il faut derrière», a-t-il ajouté, précisant qu’il s’interroge sur la venue du Président à la Pitié-Salpêtrière alors que les hôpitaux français font face à «des problématiques financières et statutaires».

Une visite tendue face aux soignants

Accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, Emmanuel Macron a eu des échanges difficiles avec des infirmières de l’établissement. «On est désespérées […] On est la honte de l’Europe. Moi ça fait six ans que je suis infirmière, on n’a pas de matériel, on a rien!», s’est plaint l’une d’elles, insistant sur la nécessité d’une revalorisation salariale plutôt qu’une prime.

Reconnaissant que leurs attentes sont «légitimes», M. Macron a admis une «erreur dans la stratégie annoncée» pour le secteur de la santé, et a promis davantage de mesures en faveur de l’hôpital. «Oui on va investir», a-t-il assuré, rappelant qu’il avait demandé au ministre un travail de concertation avec les organisations syndicales.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Si vous n’en voulez pas, vous ne la prenez pas !»: Macron toujours aussi méprisant s’énerve à propos de la médaille pour les soignants (vidéo)

    1. Jean Aimar

      Le minable crétin qui pense nous gouverner est entrain de sentir le vent tourner et craint la bourrasque qui va l’emporter : Jupiter va se dévoiler tel qu’il est : Jupiteux.!
      Notez que la personne qui s’adresse à lui, dit « Macron » et non pas « Monsieur Macron ». C »est dire le respect – mérité ! – qu’il a pour lui.

    2. robert davis

      Le mufti de l’elysée, l’slamo gauchiste mini micron ne résoud rien avec sa médaille en chocolat que les soignants la prennent ou pas!

    3. Edmond Richter

      Ce que pensait Napoleon des medailles, y compris la legion d’ honneur qu’ il instaura: « LES TITRES ET LES DECORATIONS SONT LES HOCHETS AVEC LESQUELS JE MENE MES MARECHAUX ET MES GENERAUX EN FAISANT CE QUE J’ EN VEUX ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *