toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Obamagate, un scandale d’Etat pire que le Watergate, mais personne ne sera inculpé grâce aux juges de gauche


Obamagate, un scandale d’Etat pire que le Watergate, mais personne ne sera inculpé grâce aux juges de gauche

Le procureur général, Bill Barr vient de déclarer qu’il est peu probable que l’enquête sur la collusion avec la Russie en 2016 aboutisse à une enquête criminelle impliquant l’ancien président Barack Obama et l’ancien vice-président Joe Biden.

«Le système de justice ne doit pas servir des fins politiques» a déclaré M. Barr.

À quoi sert de s’en prendre à Barack Obama via l’Obamagate si cela n’apparaît dans l’œil du public que comme une bataille politique, qui plus est en pleine période électorale ? Si aucune accusation n’est portée et s’il n’y a ni poursuite, ni emprisonnement des responsables de l’Obamagate, comment Trump pourra-t-il convaincre les Américains qu’il est question de rendre justice et non de s’acharner sur un adversaire ?

Récemment, Joe Biden, sans doute échauffé par les accusations de viol (et de corruption) à son endroit, a annoncé que s’il devient président, il n’accordera pas le pardon présidentiel à Donald Trump (redevenu simple citoyen) ! Si ce n’est pas un avertissement et même une menace, c’est bien imité !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit la chronique de Kurt Schlichter, parue sur le site de Townhall, le 18 mai.

Loading...

Des procès et des condamnations à la prison pour les responsables de l’Obamagate ? N’y songez même pas !

Permettez que je vous vous débarrasse de vos illusions naïves selon lesquelles nous vivons dans un pays doté d’un système judiciaire.

Personne n’ira en prison pour ce qui a été fait à M. Flynn, pour les multiples démasquages, ou pour la supercherie de la soi-disant collusion avec la Russie ou, d’ailleurs, pour n’importe laquelle des collaborations corrompues des Démocrates avec des étrangers, comme en témoignent les pots-de-vin reçus par Hoover Biden, amateur de strip-teaseuses et passionné de médecine populaire bolivienne.

Personne.

Ou alors, oui, peut-être que Mike Flynn fera de la taule.

Vu que le juge Sullivan (qui préside à son procès) invente le droit au fur et à mesure (à la faculté de droit, on nous a appris que le pouvoir judiciaire ne poursuivait pas, mais ça c’était avant que ne soit adopté le principe de l’Exception Trump), je m’attends en fait à ce que la prochaine fois que le Lieutenant général se présentera au tribunal, le juge le condamne pour avoir plaidé coupable d’un «crime» qui n’a jamais eu lieu et ordonne aux officiers de la cour de le mettre immédiatement en détention.

Learn Hebrew online

Et, comme nous l’avons vu bien trop souvent depuis l’avènement du Blues des mangeurs de chauve-souris, trop d’officiers chargés de l’application des lois obéissent simplement aux ordres, n’ayant apparemment jamais reçu le message concernant la défense rendue caduque par les officiers nazis à Nuremberg qui disaient n’avoir fait qu’«obéir aux ordres».

Flynn sera gracié (par Trump) au lieu d’être disculpé (par une cour de justice), il sera donc libéré mais il n’aura aucun recours civil pour rebâtir sa réputation ou récupérer ses économies, ce qui est le but poursuivi par le juge Sullivan.

Nous avons deux systèmes de justice, un pour eux et un pour nous, ce qui signifie que nous n’avons pas de système de justice du tout.

Loading...

Désolé de devoir vous annoncer cela.

Je sais que ça vous rend triste, mais comment pensez-vous que je me sente ? J’ai passé 27 ans à contribuer à la défense de ce pays et voilà– nous voilà devenus une république bananière en plein essor. Il s’avère que notre élite est tout à fait d’accord pour traiter notre Constitution comme un morceau de papier de toilette.

Vous comprenez bien que pour l’Establishment, ce système à double tranchant grâce auquel ils peuvent ignorer la loi tandis que nous devons la subir– y compris en étant encadré par des officiers comme le LTG Flynn, pour nous garder dans le droit chemin– c’est ce qu’ils veulent, n’est-ce pas ? Ce n’est pas une conséquence involontaire. C’est ce qu’ils veulent.

Ils sont en faveur de l’abus du système juridique pour persécuter leurs ennemis politiques.

Vous, adorables naïfs, venez me voir en pensant que, en tant qu’avocat, je vais apaiser votre peur tenace que quelque chose soit pourri dans l’État américain. «Kurt, mais ça… ça ne va pas ? Comment se fait-il que certaines personnes puissent être poursuivies mais que d’autres personnes qui ont commis des actes illégaux s’en tirent ?»

La réponse est simple : c’est ce que veulent les gens qui ont leurs sales pattes sur les leviers du pouvoir.

Ils veulent utiliser le gouvernement pour étouffer la dissidence, comme le Fisc l’a fait avec les groupes du Tea Party.

Ils veulent faire craindre aux gens de s’opposer à eux en les menaçant de frais de justice écrasants et peut-être de prison s’ils osent se joindre à l’opposition– regardez la liste des gens de l’entourage de Trump qui se sont retrouvés en faillite après l’Obamagate.

Ils veulent piéger les gens qui travaillent pour leurs ennemis, les ruiner et les mettre en prison, à la manière du LTG Flynn.

C’est cela qui imprègne la culture gauchiste.

Saviez-vous que l’ACLU– la prétendue Union des libertés civiles– vient de poursuivre Betsy De Vos parce qu’elle a ordonné de réformer les procès de sorcellerie sur les campus, avec des réformes qui donnent aux hommes des droits aussi radicaux que le droit de connaître les accusations, d’avoir le temps d’y répondre, de ne pas être jugés par la même personne qui les poursuit et de confronter leur accusateur ?

L’ACLU s’est prononcée contre ces choses– au moins dans les cas où l’accusé n’est pas le grand-père AuxDoigtsFouineurs.

Et en parlant de ce vieux fou de Biden, que diriez-vous si toutes ces sommités de la bibliothèque nous disaient que même s’il avait fait ce dont Tara Reade l’accuse, hé bien, pas de problème. Ils voteront pour lui de toute façon, et cette pleurnicheuse devrait arrêter de se plaindre.

«Où sont les médias ?» Ne soyez pas ridicules ! Les médias sont à 100 % avec l’Establishment.

Ce n’est pas que les médias ne fassent pas leur travail et ne creusent pas ce qui est le plus grand scandale de l’histoire américaine, un scandale qui fait paraître le Watergate, en comparaison, aussi petit et insignifiant que la virilité d’un employé de Bulwark, par simple négligence.

Ne pas creuser dans les malversations gauchistes, c’est ça le travail des médias actuellement.

En fin de compte, ceux d’entre vous qui sont constamment surpris de voir que les médias de masse ne sont pas la bande de diseurs de vérité, obstinés et objectifs qu’ils prétendent être vont se lasser d’être indignés –indignés vous dis-je !– tous les matins, alors que les médias réaffirment leur fidélité au récit de l’élite gauchiste.

« Où sont les procureurs ? » Oh, maintenant vous m’amusez vraiment. Le DoJ a quelques personnes solides au sommet qui semblent tenter de sauver leur crédibilité dans cette débâcle, mais il faut du temps pour apprivoiser une bureaucratie et grâce à cet abruti de Jeff Sessions, le processus a été retardé pendant plus de deux ans alors qu’il essayait de jouer franc jeu et s’est fait avoir par les tricheurs tout autour de lui.

Vous devez vous y préparer : personne d’important n’ira en prison pour tout cela. Jamais.

Ce que Hillary– Felonia Milhous von Pantsuit– a fait avec des informations confidentielles nous aurait mis, vous et moi, en pyjama rayé pendant une décennie. Elle, elle s’en sort. Comme toute sa clique.

Andrew McCabe a menti encore et encore et… non, ils ne l’inculperont pas.
Le crétin Comey va s’en sortir. Tous les donateurs du Parti Démocrate de la bande de Mueller seront libérés. Samantha Power sera libre.

Et Obama ? Pfff…

L’éternel bavard invité de Hannity et sénateur occasionnel, Lindsey Graham, pourra toujours tenir ses audiences promises depuis longtemps concernant l’Obamagate, le « 30 février » prochain.

Grande Gueule Graham n’osera même pas appeler Barack Hussein Obama pour témoigner et vous pensez que le Grand Patron de la Cour suprême va envoyer en prison celui qui vient de sortir de son nouveau manoir sur la plage ? Allons donc.

J’aimerais bien me tromper.

Peut-être que je me trompe.

Peut-être que le bilan ininterrompu des injustices que nous avons vues ces dix dernières années va soudainement s’arrêter.

Et peut-être que ma licorne Chet sera nommée présidente du jury quand l’un de ces individus sera appelé à la barre pour rendre des comptes.

«Alors on doit laisser tomber et se résigner à subir la tyrannie ?» Oh que non.

Pas du tout. Mon évaluation à court terme est sombre, mais mon évaluation à long terme est lumineuse.

La tyrannie a tendance à échouer avec le temps. Souvenez-vous que l’adoption par l’Establishment de la dictature est un aveu de faiblesse. Lorsqu’ils ne sont pas menacés, ils peuvent se permettre de cacher leur vraie nature. Tout cela est leur dernier effort pour résister au soulèvement populaire contre leur gouvernement inepte.

Nous devons demeurer sur l’offensive.

Gardez à l’esprit le but final. Ce n’est pas de voir ces salauds derrière les barreaux, bien que cela satisfasse notre juste aspiration à la justice. Le but final est le pouvoir non seulement de défendre nos droits et notre prospérité, mais de les renforcer.

C’est pourquoi nous continuons à lutter.

Mais comment pouvons-nous gagner ?

La Constitution est souillée, mais elle n’est pas morte, et elle contient toutes les réponses. Nous continuons à nous battre, en élisant des personnes qui porteront le drapeau.

Nous venons d’en élire un en Californie– à Los Angeles !– alors que le vétéran de la marine et conservateur Mike Garcia a abattu l’héritière des Démocrates pour le siège que la Représentante démissionnaire Katie Hill a perdu.

Nous renforçons notre équipe. Nous y allons siège par siège, nous les remplissons de conservateurs et nous purgeons les lâches comme Jeff Flake.
Cela prendra du temps. Tout ce qui est difficile prend du temps. Mais c’est comme ça que nous gagnerons.

Regardez la Maison Blanche aujourd’hui. Quand Donald Trump a pris ses fonctions, il n’avait pas d’initiés de son côté. Il était entouré par des traîtres de l’époque de Bush et par des partisans de l’Administration Obama, qui cherchaient à le faire tomber.

Mais avançons rapidement jusqu’à aujourd’hui.

Les taupes sont parties, remplacées par des conservateurs qui ont trois ans d’expérience à Washington.

La façon magistrale dont Ric Grenell a battu le merdique Adam Schiff était un exemple parfait de la façon dont nous pouvons jouer à ce jeu, nous aussi. Pensez à ce que notre camp peut faire avec sept ans d’expérience.

Oh, et achetez des armes et des munitions. La liberté a toujours besoin de l’appui de citoyens armés au cas où les systèmes électoral et judiciaire s’effondreraient complètement.

Et ça flanque la frousse aux gauchistes et aux FauxConservateurs-poules mouillées.

Alors, arrêtez de penser que quelques malfaisants vont finir en taule.
Cela n’arrivera pas– le temps que nous ayons le pouvoir de rendre justice, il y aura prescription.

Concentrez-vous plutôt sur le véritable objectif.

Nous devons conserver et accroître notre pouvoir en prenant la Chambre des Représentants, en conservant le Sénat, en réélisant le Président et en aidant Mitch McConnell (NdT: appelé la Tortue Meurtrière à cause de son refus d’interdire les armes à feu) à remplir les tribunaux de patriotes.

Joignez-vous à moi pour une prière de sérénité modifiée : «Mon D. ieu, accorde-moi la sérénité d’accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de venir à bout des gauchistes, et la sagesse de connaître la différence.»

© Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Sources :

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Obamagate, un scandale d’Etat pire que le Watergate, mais personne ne sera inculpé grâce aux juges de gauche

    1. Disraeli

      J’ai le sentiment de lire un article sur la machine polico-mediatico-judiciaire israélienne, à ma grande tristesse.

    2. marcoterix

      Excellente traduction, qui fait bien passer toute l’ironie de l’auteur. Mais qu’est-ce qu’elle est dure à avaler cette ironie… en tous les cas pour nous Européens, qui n’en pouvons plus des abus de nos gouvernants au point que nous nous passerions de l’ironie vu le niveau d’exaspération. Mais c’est vrai, en plaçant de plus en plus de candidats aux postes clé un grand pas en avant sera réalisé. Mais bon, donnez-nous un petit espoir que justice retentisse et frappe le plus vite possible. le peuple a faim, et il ne se contentera pas de trois cacahuètes et d’un verre de bulles: Non, il veut du gros calibre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *