toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mahmoud Abbas rompt la coopération sécuritaire avec Israël. Vers la fin de l’Autorité palestinienne et de la solution à « deux états » ?


Mahmoud Abbas rompt la coopération sécuritaire avec Israël. Vers la fin de l’Autorité palestinienne et de la solution à « deux états » ?

Des sources israéliennes ont confirmé jeudi que l’Autorité palestinienne mettait sa menace de mettre fin à sa coopération sécuritaire avec Israël en réaction aux projets du nouveau gouvernement israélien d’annexer des implantations juive en Judée Samarie.

La rupture des accords survient après que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé mardi que « l’Organisation de Libération de la Palestine et l’État de Palestine sont déliés de tous leurs accords et ententes avec les gouvernements américain et israélien, et de toutes leurs obligations basées sur ces ententes et ces accords, y compris celles relatives à la sécurité ».

À de multiples occasions, Abbas a menacé de mettre fin à la coopération sécuritaire avec Israël et de dissoudre l’AP, mais il ne les a jamais mises à exécution.

Quelques heures avant que la décision soit confirmée par les sources israéliennes, le ministre de l’AP Mohammad Shtayyeh a rencontré jeudi des chefs de la sécurité palestinienne pour discuter de la fin de la coopération avec Israël.

Loading...

« L’annexion par Israël de pans de la Cisjordanie constitue une menace essentielle au projet national palestinien et signe la fin de la solution à deux Etats », a-t-il dit selon Wafa, agence de presse de l’AP.

Selon le quotidien de gauche Haaretz, les forces de sécurité palestiniennes se sont retirées des zones B et C de Judée Samarie vers la zone A, qui est sous contrôle de l’AP.

La zone B est sous contrôle sécuritaire israélien, à quelques exceptions près, où les Palestiniens maintiennent un contrôle sécuritaire limité. La zone C est totalement gérée par Israël.

Citant des sources palestiniennes, le journal a indiqué qu’Israël a été informé de ces changements et que le retrait affecte principalement les populations civiles palestiniennes dans les zones B et C.

Cet article n’a pas été confirmé par les autorités israéliennes.

Une vidéo diffusée par le Fatah, le parti politique de l’AP sur les réseaux sociaux jeudi, a rapporté que les forces de sécurité palestiniennes empêchaient des soldats israéliens d’entrer à Hébron.

Learn Hebrew online

Jeudi, un responsable palestinien a annoncé que les services de sécurité palestiniens vont cesser de partager des informations avec la CIA afin de protester contre une possible annexion de pans de la Cisjordanie par Israël.

L’Autorité palestinienne avait coupé les ponts en 2017 avec l’administration du président américain Donald Trump lorsque celle-ci avait reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, qui a officié en tant que chef de la CIA, a déclaré mercredi qu’il « espérait » que les Palestiniens continueront à coopérer avec Israël.

Loading...

La décision de mettre également fin aux liens de sécurité avec les États-Unis était une protestation contre l’approbation par l’administration de l’annexion israélienne de certaines parties de la Judée Samarie dans le cadre de son plan de paix.

Ces zones comprennent les implantations israéliennes et la vallée du Jourdain – une zone stratégique clé.

Les Palestiniens affirment que le plan américain met fin aux perspectives de solution à deux États dans le conflit avec Israël, qui dure depuis des décennies.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Mahmoud Abbas rompt la coopération sécuritaire avec Israël. Vers la fin de l’Autorité palestinienne et de la solution à « deux états » ?

    1. robert davis

      Quoique fasse l’ap la situation ne changera pas, c’est de la politique politicienne. Pour changer l’affaire il faut transférer tous les arabes de Judée/Samarie (aju moins…) en Jordanie mais pour cela il faut un PM qui soit un HOMME D ETAT et non des rigolos qui ne pensent qu’à s’empifrer et jouer aux grands personnages.

    2. ixiane

      C’est une bonne chose pour ISRAEL !! Les arabes n’ont plus qu’à se tenir tranquille en Zone C s’ils ne veulent pas être expulsés , dans un premier temps , en zone A ou B !!!

    3. Disraeli

      Intox… sans la coopération militaire avec Israël, M. Abbas est un homme mort !
      Quant aux forces de police qui se retirent, ils s,agit de quelques policiers à Issawya ou Abu Dis juste pendant le confinement pour coordonner la lutte contre la pandémie.

    4. Pierre Malak

      Mais qu’attendent les Israéliens pour annexer la Palestine entière pour enfin la civiliser et en faire un pays prospère, tout comme Israël ?

      Le problème c’est leur islam de merde qui bloque et interdit toute réflexion…

      Palestinien, vous n’existez pas en tant que nation et vous n’existerez jamais. Pouvez comprendre au moins cela, bande de trouduc ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *