toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron : “L’erreur, c’est que nous avons sous-estimé à quel point l’hôpital était à l’os”


Macron : “L’erreur, c’est que nous avons sous-estimé à quel point l’hôpital était à l’os”

Le Canard enchaîné de mercredi 20 mai dévoile que le chef de l’État a chargé son ex-ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dans la mise en place du plan pour l’hôpital.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé jusqu’au mois de mars puis candidate malheureuse au premier tour des municipales, prend des airs de bouc émissaire. En cause, la mise en place du plan Santé, initiée par la médecin.

« La mise en oeuvre » du plan Santé remise en cause

En pleine crise du coronavirus, le 15 mai dernier, Emmanuel Macron s’est rendu à la Pitié-Salpêtrière, rappelle Le Canard enchaîné à paraître mercredi. D’après le locataire de l’Élysée, rapporte l’hebdomadaire, « l’erreur c’est que nous avons sous-estimé à quel point l’hôpital était à l’os et la défiance installée », a jugé le chef de l’État. Et d’ajouter, sans viser nommément Agnès Buzyn : « La stratégie était bonne, nous avons, pour la première fois depuis douze ans, stoppé la baisse des tarifs hospitaliers, mais la mise en oeuvre [du plan Santé 2022] aurait dû être plus radicale et les moyens plus conséquents. »

Pour Emmanuel Macron, « cela fait quinze ans que nous commettons les mêmes erreurs en adoptant une logique uniquement comptable. Ce n’est pourtant pas seulement une question d’argent ». Le Président a aussi jugé que « c’est d’abord une question d’organisation et de poids excessif de l’administration. Côté rémunérations, il est vrai qu’elles sont scandaleusement basses par rapport à la moyenne européenne. Là, c’est une question d’argent et on va le trouver ».

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Macron : “L’erreur, c’est que nous avons sous-estimé à quel point l’hôpital était à l’os”

    1. yacotito

      ne croyez pas qu’il va faire quelque chose, il dit ce que l’interlocuteur veut entendre mais après, il ne fait rien

    2. Cyrano

      — Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi je vous dirai comment vous en passer. — COLUCHE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap