toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Liens entre les labos et médecine d’Etat : le Haut Conseil de la Santé publique recommandait déjà le 5 mars d’utiliser le Remdesivir aux nombreux effets secondaires et dont l’efficacité n’est pas démontrée (Vidéo)


Liens entre les labos et médecine d’Etat : le Haut Conseil de la Santé publique recommandait déjà le 5 mars d’utiliser le Remdesivir aux nombreux effets secondaires et dont l’efficacité n’est pas démontrée (Vidéo)

Liens entre les laboratoires et la médecine dirigée par l’Etat : Martine Wonner, Députée du Bas-Rhin, Psychiatre et co-fondatrice du collectif de médecins « Laissons les médecins prescrire », dénonce le fait que le Haut Conseil de la Santé publique recommandait déjà le 5 mars d’utiliser le Remdesivir, un anti-viral du laboratoire Gilead, qui a beaucoup d’effets secondaires et qui n’a aucune efficacité sur le traitement du Covid-19 selon plusieurs études américaines.

Deux études, l’une positive et l’autre non sur le remdesivir, sont parues mercredi 29 avril 2020, créant la confusion sur l’efficacité de cet antiviral sur le SARS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19.

La revue médicale The Lancet contredit les affirmations précédentes du laboratoire américain Gilead, pour qui le médicament avait des « résultats positifs ».

Le laboratoire américain Gilead a annoncé ce mercredi que son médicament remdesivir, l’une des pistes pour soigner les malades du Covid-19, avait montré des résultats « positifs » dans un essai clinique contre placebo, mené en partenariat avec les Instituts de santé américains (NIH).

Mais le même jour, la revue médicale The Lancet a publié des résultats décevants d’une plus petite étude chinoise, menée également en comparaison avec un placebo, et qui a montré que les malades traités avec le remdesivir, un antiviral développé contre Ebola mais jamais approuvé pour aucune maladie, n’avaient pas fait mieux que ceux traités par placebo.Il n’est pas inhabituel que des essais divergent, mais l’étude des NIH compte parmi les plus grandes, avec l’essai européen Discovery dont on attend encore les résultats.

Loading...

Un traitement efficace, selon une étude américaine

Le médicament expérimental remdesivir a accéléré de 31% le temps de rétablissement des malades du Covid-19 dans un grand essai clinique parrainé par les Instituts de santé américains (NIH), selon des résultats préliminaires communiqués ce mercredi. Comparés aux malades ayant reçu un placebo, les patients traités avec le remdesivir, molécule du laboratoire Gilead, se sont rétablis en 11 jours (temps médian) au lieu de 15 jours, selon un communiqué des NIH.

Le rétablissement était défini comme une sortie de l’hôpital ou un retour à des activités normales. La fiabilité statistique de ce résultat est élevée. L’essai a inclus 1063 patients, dans 47 sites aux États-Unis et 21 autres en Europe et en Asie. C’est à ce jour la plus grande étude sur le remdesivir pour laquelle des résultats sont disponibles. Pour la mortalité, le résultat n’est pas significatif, c’est-à-dire que la légère différence de mortalité entre les deux groupes est peut-être due au hasard.

Mais le groupe traité par remdesivir a subi une mortalité de 8%, contre 11% dans le groupe placebo, ce qui « suggère » que le médicament améliore la survie. Le directeur de l’Institut des maladies infectieuses, Anthony Fauci, a expliqué à la Maison Blanche que les premiers résultats étaient si nets que les responsables de l’essai ont pris la décision de les rendre publics, afin que les malades traités par placebo puissent désormais avoir accès au remdesivir.

Peu d’effet, d’après une étude chinoise moins vaste

Avant la publication des résultats de l’essai dirigé par les NIH, seule l’étude chinoise, menée du 6 février au 12 mars dans dix hôpitaux de Wuhan, a été dûment évaluée et publiée.

Learn Hebrew online

Ses résultats avaient fuité le 23 avril brièvement sur le site de l’Organisation mondiale de la Santé. 237 malades avaient participé, dont deux tiers traités par le remdesivir. Les médecins voulaient plus de 450 participants, mais la pandémie s’est arrêtée à Wuhan avant d’avoir pu atteindre ce nombre.

« Le traitement par remdesivir n’accélère pas la guérison ni ne réduit la mortalité liée au Covid-19 par rapport à un placebo », selon un résumé de l’étude, publiée par The Lancet. « Malheureusement, notre essai a montré que bien que sûr et bien toléré, le remdesivir n’a pas montré de bénéfice significatif par rapport au placebo », a commenté l’auteur principal de l’étude, le professeur Bin Cao, cité dans un communiqué du Lancet.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Liens entre les labos et médecine d’Etat : le Haut Conseil de la Santé publique recommandait déjà le 5 mars d’utiliser le Remdesivir aux nombreux effets secondaires et dont l’efficacité n’est pas démontrée (Vidéo)

    1. Hervé

      Macrone va menacer de son courroux tous ceux qui approuvent la formule du Pr Raoult. Méfiez vous, il est capable de faire le même caca nerveux qu’à Jérusalem.

    2. robert davis

      Si le « Haut comité de la santé » le recommande c’est qu’il est cher et ne vaut rien, il vaut bien mieux s’en tenir à la HCL.

    3. robert davis

      Avec micron l’islamo gauchiste la méthode est simple:il faut toujours faire exactement le contraire de ce qu’il recommande ou ce qu’il veut et l’envoyer au diable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *