toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les mensonges continuent : Macron prétend que nous n’avons « jamais été en rupture » de masques, réactions « Tant de mépris, déni, arrogance… C’est au-delà des mots, de l’entendement »


Les mensonges continuent : Macron prétend que nous n’avons « jamais été en rupture » de masques, réactions « Tant de mépris, déni, arrogance… C’est au-delà des mots, de l’entendement »

Sa déclaration a ulcéré l’opposition, de droite comme de gauche.

La France n’a « jamais été en rupture » de masques, a affirmé Emmanuel Macron, dans un reportage diffusé lundi 18 mai par BFTMV . « Beaucoup de choses ont été dites sur ce sujet (…) Il y a eu une doctrine restrictive pour ne jamais être en rupture, que le gouvernement a prise, et qui, je pense, a été la bonne. Il y a eu ensuite un approvisionnement renforcé et une production renforcée, et nous n’avons jamais été en rupture », a souligné le Président. « Ce qui est vrai, c’est qu’il y a eu des manques, il y a eu des tensions. C’est ça qu’il faudra regarder pour le corriger, et pour prévenir », a-t-il néanmoins reconnu.

Alors que l’exécutif a été largement critiqué sur sa gestion de l’approvisionnement en protections sanitaires dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus , les déclarations du chef de l’Etat ont vivement fait réagir l’opposition, de droite comme de gauche. « Comment le Président peut-il oser dire cela alors que son gouvernement a MENTI sur l’utilité même des masques justement pour cacher la pénurie ? Ces propos sont une provocation insupportable compte tenu de la situation ! », a réagi sur Facebook la présidente du Rassemblement national, Marine le Pen. « Je rêve, ou Macron lâche une véritable bombe : ils ont VOLONTAIREMENT créé cette pénurie, et volontairement refusé de donner des masques à ceux qui en auraient eu besoin ? », a renchéri sur Twitter le député européen RN Jordan Bardella.

« Il a osé ! »

« Il a osé !« , a commenté de son côté Eric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-maritimes. « En même temps ? Le Président affirme qu’il n’y a jamais eu de rupture de masques tout en disant que le gouvernement avait adopté « une doctrine restrictive » de leur utilisation. En clair, je dis que vous n’en avez pas besoin, donc je ne vous en donne pas, donc il ne m’en manque pas… CQFD« , analyse de sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi.

Loading...

Du côté du parti communiste, on évoque sobrement « le déni » du président. « Comment caractériser politiquement (cette déclaration), sans faire de la psychiatrisation de comptoir ? Et même à ce niveau, les mots manquent. Tant de mépris, déni, arrogance… C’est au-delà des mots, de l’entendement. C’est un autre monde, une autre galaxie. Terrifiant« , s’est insurgée de son côté Danièle Obono, députée La France insoumise. Quant au député européen de Place publique Raphaël Glucksmann, il estime qu' »en tout cas, nous ne serons apparemment jamais en rupture d’éléments de langage nous prenant pour des abrutis… »

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Les mensonges continuent : Macron prétend que nous n’avons « jamais été en rupture » de masques, réactions « Tant de mépris, déni, arrogance… C’est au-delà des mots, de l’entendement »

    1. robert davis

      Le mensonge est le seul type de gouverner que micron connaisse! ça l’opportuisme, et la soumission devant la violence.

    2. Cyrano

      Si c’est pas se foutre de la gueule des Français ça y ressemble. Heureusement qu’il garde son masque sur la photo, on verrait son nez grandir comme celui de Pinocchio… PAUVRE FRANCE !!!
      CYRANO avait un grand nez, c’est vrai qu’ il disait des –menteries– mais c’était par amour pour sa bien aimée. Il a été assassiné par des couards parce qu’il était honnête.
      L’honneur et l’honnêteté son des valeurs perdues depuis longtemps chez nous.

    3. robert davis

      Mentir de cette façon caractérise bien micron qui est aussi bête que malhonnête: ses prédécésseurs de la 5ème mentaient autant mais moins bêtement, micron n’a aucune crédiblité.

    4. Shaoul

      nous sommes en 1984.
      le chef de l’État, ayant consulté son ministre de la Vérité, nous apprends qu’il y a toujours eu assez de masques.
      par ailleurs et par décret, le mot pénurie a été retiré de la liste des mots autorisés à la publication

      toute velléité sera gérée par le ministère de l’Amour

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *