toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hydroxychloroquine : Didier Raoult publie sa propre étude ridiculisant The Lancet « Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici, elle a sauvé beaucoup de gens »


Hydroxychloroquine : Didier Raoult publie sa propre étude ridiculisant The Lancet « Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici, elle a sauvé beaucoup de gens »

Didier Raoult, défenseur de l’hydroxychloroquine, a révélé la publication d’un résumé d’une étude effectuée sur 3 737 patients traités à l’ IHU (Institut Hospitalo-Universitaire) Méditerranée infection à Marseille, dont il est directeur.

C’est à la suite de la publication d’une étude par la revue scientifique The Lancet, dans laquelle l’hydroxychloroquine était jugée inefficace et néfaste, que le célèbre professeur Marseillais – qui a qualifié cette étude de « foireuse » – a décidé de réagir. Le professeur Raoult précisait ce lundi 25 mai : « Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici, elle a sauvé beaucoup de gens », ainsi que le rapporte Le Parisien.

Il a récemment exprimé son opinion sur BFMTV à propos de cette étude publiée par The Lancet, et dont les résultats le laissent sceptique. Il a déclaré : « Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec les big data change ce que nous avons vu ? Nous avons fait 10 000 électrocardiogrammes ici chez les malades, qui ont tous été vus par une équipe de cardiologues. Je ne vais pas changer d’avis, quel que soit l’étude et le journal. […] Moi c’est pas mon problème, il nous est passé 4 000 malades dans les mains, je vais pas changer d’avis parce qu’il y a des gens qui font du big data, qui est une fantaisie délirante qui mélange toutes les données. »

Ce mercredi, il a apporté sa propre étude et l’a publiée sur le site de L’IHU Méditerranée infection à Marseille, relate Le Parisien. Le résumé de cette étude précise : « Nous rapportons rétrospectivement la prise en charge clinique de 3 737 patients, dont 3 054 (81,7 %) traités par HCQ-AZ (d’hydroxychloroquine-Azithromycine) pendant au moins trois jours et 683 (18,3 %) patients traités par d’autres méthodes. »

Loading...

« Nous avons diagnostiqué 6 836 patients (soit 10,4 % des patients venus consulter), dont 3 737 inclus dans notre cohorte. L’âge moyen était de 45 ans, 45 % étaient des hommes, et le taux de mortalité était de 0,9 % », est-il mentionné dans cette étude qui explique que « ni torsades de pointes [troubles du rythme cardiaque], ni morts subites n’ont été à déplorer ».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Hydroxychloroquine : Didier Raoult publie sa propre étude ridiculisant The Lancet « Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici, elle a sauvé beaucoup de gens »

    1. doudou

      the lancet est une organisation bidon,comme le pr veran d’ailleurs,l’executif français a ordonné le déconfinement sans savoir ce qui en résultera,c’est du n’importe quoi,on en reparlera avec les futurs contaminés par le covid!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *