toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Guerre contre la Chine : Trump quitte l’OMS gangrénée par Pékin


Guerre contre la Chine : Trump quitte l’OMS gangrénée par Pékin

Vendredi, le président Trump a décidé que les Etats-Unis se retirent de l’OMS, rendue totalement inutile dans sa fonction première lors de la pandémie de coronavirus de Wuhan, en raison de sa dépendance de la Chine.

Le mois dernier, Trump a bloqué tous les paiements à l’organisation onusienne dans l’attente de faire toute la lumière sur la responsabilité de l’OMS dans la propagation du virus communiste.

La responsabilité de l’OMS étant largement établie, le président Trump, qui ne recule pas dans ses menaces, et ne fait pas de promesses en l’air contrairement à ce que les commentateurs politiques à la mémoire courte affirment, a annoncé vendredi que les États-Unis mettaient fin à leurs relations avec l’Organisation mondiale de la santé concernant leur gestion de la crise des coronavirus, rapportent Tom Howell Jr. et Dave Boyer.

Le président a également pris des mesures contre la Chine pour avoir induit le monde en erreur au sujet du virus, ainsi que pour sa décision de prendre le contrôle de Hong Kong.

Loading...
  • Les Etats-Unis sont le premier contributeur de l’OMS, à hauteur de 450 millions de dollars par an. La Chine ne paye que 40 millions.

« Les responsables chinois ont ignoré leurs obligations de rendre compte à l’Organisation mondiale de la santé et ont fait pression sur cette dernière pour qu’elle trompe le monde », a déclaré M. Trump depuis le Rose Garden de la Maison Blanche.

« Le gouvernement chinois a continuellement violé ses promesses envers nous et envers tant d’autres nations. Ces faits évidents ne peuvent pas être négligés ou balayés. »

Pendant des semaines, l’administration a menacé de faire appel à d’autres organisations internationales pour mener des projets de santé qu’elle financerait normalement sous la direction de l’OMS.

La Chine a transmis le coronavirus dans le monde, sauf en Chine

M. Trump a également laissé entendre que la Chine avait laissé le virus se propager dans le monde entier – mais pas en Chine.

« Le monde a besoin de réponses de la Chine sur le virus », a déclaré M. Trump. « Nous devons faire preuve de transparence. »

Le nombre de décès dus au virus aux États-Unis a dépassé les 100 000 cette semaine, et les fermetures d’entreprises pour ralentir la propagation ont mis environ 40 millions d’Américains au chômage en moins de trois mois.

Hong Kong et la Chine visés par de nouvelles sanctions

Le président a déclaré qu’il va imposer des sanctions aux fonctionnaires de Hong Kong et de Chine qui sont impliqués dans la restriction des libertés à Hong Kong.

Il a également déclaré que les États-Unis suspendaient l’entrée de « certains ressortissants étrangers de Chine » en raison des risques potentiels pour la sécurité.

Il a en outre annoncé une initiative visant à étudier les « pratiques divergentes » de certaines sociétés chinoises opérant sur les marchés financiers américains « dans le but de protéger les investisseurs américains ».

Learn Hebrew online

L’Europe, à son habitude, prend la mauvaise décision et se soumet

Décidément, les Européens sont mal servis par les fonctionnaires qui dirigent l’UE. Ces derniers s’obstinent à croire qu’en répétant éternellement les mêmes erreurs, ils obtiendront des résultats différents.

L’Union européenne a instamment demandé que les États-Unis reconsidèrent leur décision de rompre leurs relations avec l’Organisation mondiale de la santé.

« Face à cette menace mondiale, le moment est venu de renforcer la coopération et de trouver des solutions communes. Les actions qui affaiblissent les résultats internationaux doivent être évitées », ont déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et Josep Borrell, le plus haut diplomate de l’UE, dans une déclaration qui vérifie l’observation d’Albert Einstein.

« Dans ce contexte, nous demandons instamment aux États-Unis de reconsidérer la décision qu’ils ont annoncée », ont-ils déclaré samedi, de l’annonce de cette décision par le président Donald Trump, accusant l’agence des Nations unies de devenir une marionnette de la Chine.

Rappel des épisodes précédents

  • Le président américain a annulé les visas de milliers d’étudiants chinois diplômés ayant des liens avec des écoles militaires chinoises (3).
  • Lorsque Pékin a lancé l’idée de rouvrir les négociations commerciales, le président Donald Trump a brusquement rejeté l’idée et a dit s’en tenir aux accords déjà signés par lesquels la Chine est tenue d’importer pour 200 milliards de dollars de biens et services américains supplémentaires (3).
  • Donald Trump a fait placer des dizaines de compagnies chinoises sur la liste noire des Etats-Unis (1) avec lesquelles il est interdit de commercer sous peine de sanctions américaines. 33 entreprises et institutions chinoises pour leurs liens avec l’armée chinoise, pour avoir aidé le régime communiste à espionner sa population minoritaire ouïgoure ou en raison de liens avec les armes de destruction massive.
  • Le ministère du Commerce a pris des mesures pour couper encore plus l’accès de Huawei aux fabricants de puces américains.
  • Les Etats-Unis s’apprêtent à délister les entreprises chinoises des bourses américaines.
  • La Grande-Bretagne a fait marche arrière sur le réseau 5G concédé à Huawei, (tandis que la France plonge dans le piège tête la première).
  • La plus grande usine de dessalement au monde, qui doit être construite en Israël d’ici 2023, et produire 200 millions de mètres cubes d’eau par an, ne sera pas construite par la Chine (2).

© Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Guerre contre la Chine : Trump quitte l’OMS gangrénée par Pékin

    1. LeClairvoyant

      La gauche veut que les USA payent pour se faire critiquer par les gauchistes. tout comme par les palestiniens. Alors ils ont raison de lui couper les vivres, à tous ses détracteurs.

    2. robert davis

      BRAVO au président Trump, il est le seul à tenir tête aux organsations pourries de l’onu qui se renforcent chaque fois qu’on se soumet à elles comme le fait la France et l’ue qu’elle a entrainé derrière sa bannière pourrie et décadente. TRUMP FOR PESIDENT.

    3. robert davis

      Il faut arrêter d’utiliser le mot palestinien archi faux: il faut dire soit faux palestiniens ou falestiniens en court ou même faux palestiniens et faux arabes pour les détacher du monde arabe aussi. Ces gens ne sont même pas des arabes donc des gens venant d’arabie mais des mongols, gitans,convertis juifs et chrétiens. Ainsi on les détache de tout le monde sauf des gauchistes qui sont des hitlériens de toutes manières.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *