toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etude Lancet anti-chloroquine: Surgisphere, une société « fantôme » qui a fourni les données à l’étude. Son fondateur Sapan Desai soutient le Remdesivir de Gilead… enquête sur un scandale international


Etude Lancet anti-chloroquine: Surgisphere, une société « fantôme » qui a fourni les données à l’étude. Son fondateur Sapan Desai soutient le Remdesivir de Gilead… enquête sur un scandale international

Surgisphere est la société responsable de la collecte des données de l’étude du Professeur Mehra qui a fait l’objet d’une attention planétaire depuis ces 7 derniers jours.  Après notre première interview avec Mr Mehra qui nous avait laissés dubitatifs sur la forme et le fond, nous nous sommes intéressés à cette entreprise. Et là quelques questions se posent et des surprises.

La société Surgisphere a :

Plusieurs adresses qui ressemblent plus à des logements peut-être lié à des déménagements ou de la domiciliation d’entreprise.
Plusieurs entreprises au même nom ont été successivement enregistrées dans divers états, puis liquidées ou en suspension.
Peu d’employés avec une date d’entrée très récente et peu de mentions sur google de ces diverses personnes et un profil questionnable.
Peu d’activité jusqu’à mars 2020 sur le site internet.

Son fondateur Sapan Desai MD annonce dans une vidéo que le Remdesivir de Gilead réduit la durée du séjour à l’hopital, et dit qu’il lui faut plus de « données de bonne qualité »

Loading...

Pour une étude de la taille de celle du Lancet (96000 participants), cette société qui se dit spécialisée dans le big data et l’intelligence artificielle, ne fournit à ce jour pas vraiment d’éléments factuels de sa réalité ni de sa capacité à faire.  Au contraire des indices plutôt surprenants apparaissent quand on cherche des informations sur la société (beaucoup de déclaratif et peu voire pas de données officielles de type déclaration d’impôts…).  Des questions ne manqueront pas d’être posées par plus qualifié que nous.

A propos de la société

La société Surgisphere aurait été créée en le 1er mars 2007 (Crunchbase) par le docteur Sapan Desai qui est un des co-auteurs de l’étude de Mr Mehra dans The Lancet.  Cette société serait spécialisée dans le big data et l’usage de l’intelligence artificielle dans l’analyse des données.  Une autre société au nom de Sapan Desai, Surgisphere Corporation a été créée le 28 juin 2012 puis dissoute en janvier 2016 (https://opencorporates.com/companies/us_tx/0801618466).  Une autre au même nom (https://opencorporates.com/companies/us_nc/1037229) créee le 8 avril 2008 et suspendue le 22 octobre 2015.

Pour continuer des sociétés au même nom ont été créées et radiées plusieurs fois dans divers états pour non-production des comptes.  Un indice de plus :

Secretary of State of North Carolina FranceSoir

Notice des raisons de dissolution

Qui est le docteur Sapan Desai ?

Le Dr Desai semble être le fondateur de Surgisphere, qui a été formé en 2007. Une recherche PubMed pour «Sapan Desai» montre 39 publications médicales au cours des cinq dernières années. À l’exception des deux articles COVID-19 très récents, la base de données Surgisphere ne semble avoir été utilisée dans aucune des 37 autres publications. Pourquoi le fondateur de Surgisphere aurait-il accès à l’un des plus grands référentiels de données patient en temps réel, mais ne l’aurait-il pas utilisé avant sa publication sur COVID-19?

Sapan Desai un docteur avec peu de références FranceSoir

Aux USA les médecins sont souvent notés sur les sites internet seulement accessible au travers d’un VPN.  Nous n’avons trouvé qu’un seul commentaire fort négatif sur ce monsieur, que l’on décrit plus comme un homme d’affaires qu’un médecin, ne prenant pas le temps. Pourtant nous trouvons certains commentaires sur linkedin.

Sapan Desai un docteur avec peu de références FranceSoir

Les seules autres mentions de lui que nous ayons pu trouver sont ces vidéos récentes où il s’exprime sur une chaine AI Med du docteur A Chang le 11 mai 2020 et une du 14 avril 2020.  Une des vidéos a fait 191 vues et l’autre 953 vues à ce jour, ce qui est très faible pour une vidéo sur l’intelligence artificielle et le Covid 19.  Un point à noter dans la vidéo c’est que Mr Desai déclare avoir collecté des dossiers médicaux partagés (EHR) avec plus de 1200 partenaires dans le monde. Il indique également que sa société exploite 1 petabyte de données, ce qui est colossal pour une petite structure comme la sienne.  Les EHR (electronic health record, dossier de données patients) sont constamment mis à jour. Une question fondamentale est comment une société de cette taille peut-elle jouer dans cette cour?  Elle va forcément devoir s’appuyer sur une société major en informatique.  Devrait-on chercher une piste vers une société puissante qui investit dans l’IA, le stockage de données, les biotechnologies et a l’ambition que chacun de nous ait un passeport de santé numérique (ID2020)?

Learn Hebrew online

Nous avons fait une demande d’entretien par le biais du site internet de la société.  Suite à cela nous avons reçu un email d’une autre société qui serait l’agence de communication http://www.blissintegrated.com/

Surgisphere demande d'interview

Depuis ce jour, Sapan Desai a donné une interview rapide dans Sciences et Avenir.

Qui sont les employés de la société

Sur linkedin, la société fait état de 5 personnes qui y travaille dont 4 d’entre elles sont arrivées soit en mars 2020 ou en avril 2020.  Nous avons fait des recherches google sur chacun d’entre eux sans trop de succès (très peu de mention ou de publications) et le profil de Stacy Prigmore a attiré notre attention plus particulièrement car nous ne pouvons trouver aucune information sur lui.

Loading...
5 employées sur linkedin tous récents FranceSoir

L’empreinte internet de cette société remonte à l’enregistrement de son site internet en 23 mars 2007.  Cependant ce site ne serait réellement actif que depuis Mars 2020

Date d'enregistrement de surgisphere et registrar

Les articles publiés sur le site de Surgisphere datent au plus de Mars 2020

Le Site internet de la société donne l’impression de n’exister ou de n’avoir de l’activité que depuis mars 2020 et rien entre 2013 et 2020. Une activité dormante

Analyse du domaine surgisphere

Sur google trends 

Très peu de recherches sur le nom de la société « surgisphere » avant cette semaine. (merci @fluorro)

TWITTER

L’actitvité twitter commence en 2013 et est quasi nulle jusqu’au 12 mars 2020.

Surgisphere peu d'activité entre 2013 et mars 2020

DOMICILIATION

Pour une société spécialisée dans le big data et l’AI avec 4 salariés, nous avons trouvé quatre adresses différentes, ce qui est bizarre pour une société de si petite taille, mais qui pourrait s’expliquer par diverses étapes de sa vie.

La première est un bureau à Chicago chez Regus au 875 Ave 31st Floor Chicago IL 60611

Surgisphere adresse dans la banlieue de Chicago FranceSoir

La seconde est un pavillon résidentiel à 759 W Meryls Ct Palatine, IL 60074 dans la banlieue de Chicago.  Plutôt cossu comme pavillon.

Surgisphere adresse dans la banlieue de Chicago FranceSoir

La troisième une maison de plus petite taille à 4706 CARMEN LN DURHAM NC Zip:27707-5299 dans la banlieue de Durham en Caroline du Nord

Surgisphere adresse dans la banlieue de Durham Caroline du Nord FranceSoir

La quatrième est une adresse à washington 3 Hermann Museum Circle D Houston, TX 77004 qui se trouve est une adresse résidentielle aussi de type appart’hotel.

Surgisphere adresse à Houston FranceSoir

ASPECT ECONOMIQUE

Le chiffre d’affaires de cette société est apparemment 8 millions de dollars dont la mise à jour est en mars 2020 (Source : ZoomInfo).  Nous avons aussi cherché les déclarations d’impôts de cette société sans succès.

Une question importante est donc qui sont les autres clients de cette société.

Comment une société qui fait un chiffre d’affaires de cette taille peut prendre la responsabilité d’une étude de l’ampleur de celle publiée dans the Lancet?

Surgisphere contacts mis à jour récemment FranceSoir

HEBERGEUR

La société Surgisphere aurait trois sites internet :
https://surgisphere.com/ (non sécurisé même avec un certificat valide)
https://www.quartzclinical.com/
https://surgicaloutcomes.com/  (source :source http://www.whois-raynette.fr/)

Pour surgisphere une particularité observée est que la date de mise à jour des noms de domaines lui appartenant est le 14 mai, proche de la date de publication de l’article de The Lancet.

RECHERCHE D’HISTORIQUE SUR INTERNET

En utilisant wayback machine, un service qui permet de tracer l’historique des sites internet, on peut s’apercevoir que l’historique du site internet n’est pas là ou qu’il a été exclu. Information mise en avant sur Twitter par le médecin américain James Todaro (Medical Degree Columbia University)

A l’étranger

James Todaro a fait une analyse identique.

https://twitter.com/JamesTodaroMD/status/1266061879002247169

Un autre article complet sur le blog freerangestats, conclut que les données ont probablement été fabriquées.

http://freerangestats.info/blog/2020/05/30/implausible-health-data-firm

 

Auteur(s): FranceSoir

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Etude Lancet anti-chloroquine: Surgisphere, une société « fantôme » qui a fourni les données à l’étude. Son fondateur Sapan Desai soutient le Remdesivir de Gilead… enquête sur un scandale international

    1. Cyrano

      Si c’est pas de la magouille ça y ressemble drôlement.
      Le plus triste dans toute cette tambouille c’est l’empressement des autorités françaises de se compromettre avec des filous; c’est bizarre ne trouvez-vous pas ?

    2. robert davis

      Le remdesivir réduit le temps que le patient passe à l’hopital car il meurt vite… Quant à la qualité des informations ils sont dans les chiffres: 9% des patients ne guérissent pas, que veut-on de plus? le coût des cercueils?

    3. robert davis

      Erratum : 93% des patients ne guérissent pas. Les lettres et chiffres que je tape ne s’impriment pas toujours.

    4. robert davis

      Ce Dr; Desai est aussi « shady » que sa société à la noix, c’est manifestemment un escroc.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *