toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus : 12 jours après le déconfinement, pas de deuxième vague en vue « le virus circule peu « , confirmant les estimations du Pr Raoult… mais les Français sont toujours privés de liberté et sous surveillance policière


Coronavirus : 12 jours après le déconfinement, pas de deuxième vague en vue « le virus circule peu « , confirmant les estimations du Pr Raoult… mais les Français sont toujours privés de liberté et sous surveillance policière

La seconde vague de coronavirus, tant redoutée, ne s’est pour le moment pas manifestée. Depuis le 11 mai, soit au douzième jour du déconfinement, « le coronavirus circule peu », rapporte Europe 1.

Même si le ministre de la Santé Olivier Véran préfère rester prudent et estime qu’il est « encore trop tôt pour tirer des conclusions », le constat est là.

Tout d’abord, les appels aux urgences sont en diminution. « On observe tous une nette diminution des symptômes grippaux qui peuvent correspondre à un Covid », explique Jacques Battistoni, le président du syndicat des médecins généralistes (MG) en France.

Les tests PCR sont effectués chaque fois qu’une personne est suspectée, ainsi que le recommandent les autorités sanitaires. Les tests s’avèrent « presque toujours négatifs », précise encore Jacques Battistoni, qui remarque que « le virus circule peu ». Sur la totalité des personnes testées, 4 % sont positives au coronavirus, révèlent les données recueillis par le syndicat MG France.

Loading...

SOS Médecins fait également le même constat et déclare recenser « dix fois moins de suspicions Covid-19 qu’au pic de l’épidémie », ainsi que le révèle Europe 1.

Patrick Pelloux, président de l’Asociation des médecins urgentistes, observe par ailleurs « une baisse de la fréquentation des urgences, des appels aux pompiers et au Samu pour le coronavirus ». De même, dans les Ehpad, « il y a par exemple de moins en moins d’appels […] même si quelques foyers se créent encore ».

De plus, depuis fin avril, le gouvernement avait prévu 700 000 tests sérologiques par semaine. Cette quantité de tests s’avère amplement suffisante pour couvrir les besoins actuels en France.

Même si une trentaine de clusters sont apparus depuis la date du déconfinement, Elisabeth Bouvet, infectiologue à l’hôpital parisien Bichat, estime que « sur un territoire comme la France avec 67,8 millions d’habitants, ça ne paraît pas énorme ».

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Coronavirus : 12 jours après le déconfinement, pas de deuxième vague en vue « le virus circule peu « , confirmant les estimations du Pr Raoult… mais les Français sont toujours privés de liberté et sous surveillance policière

    1. yannouch

      Chaleur et temps sec, même les « petits » Docteurs savent que les virus grippaux n’y résistent pas… les technocates petits tyrans, c’est autre chose.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *