toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Témoignage édifiant: « On doit anesthésier les personnes contaminées parce que la Salpêtrière ne les prend pas », les personnes âgées abandonnées dans un Ehpad à Paris (Vidéo)


Témoignage édifiant: « On doit anesthésier les personnes contaminées parce que la Salpêtrière ne les prend pas », les personnes âgées abandonnées dans un Ehpad à Paris (Vidéo)

Un reportage diffusé ur la télévision belge RTL Info montre des résidents de l’Ehpad « Jardin des Plantes » à Paris laissés « à l’abandon le plus total », avec les cadavres de certains abandonnés depuis plusieurs jours dans leur chambre. Reconnaissant « qu’il y a eu des problèmes administratifs », l’adjointe à la santé Anne Souyris a réfuté cette affirmation.

Le 6 avril, l’Ehpad du Jardin des Plantes situé dans dans le Ve arrondissement a été le premier établissement parisien à avoir fait l’objet d’un dépistage généralisé au Covid-19. Et pour cause, l’épidémie du virus chinois y avait fait des ravages, 30% de résidents y étaient décédés alors qu’ils sont 112 à vivre dans l’établissement géré par la Ville de Paris.

Un reportage de la télévision belge ce dimanche y montre des images de personnes âgées dans le dénuement et la solitude la plus total. Ces images non datées ont été vraisemblablement réalisées avant le 6 avril.

Cet Ehpad du centre de Paris est géré par le Centre d’aide et d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP), donc par la mairie de Paris. Le reportage inclut des images prises à l’intérieur, montrant des résidents « atteints du covid-19 » et abandonnés, ou des corps restants « trois, quatre jours » dans leur chambre.

Anne Souyris, adjointe d’Anne Hidalgo chargée de la santé, a voulu démentir cet abandon des personnes âgées filmé dans la vidéo: « Il y a eu des problèmes administratifs, mais il est impossible de présenter ça comme un charnier, ce n’est pas la réalité. Je sais que dans un autre Ehpad, des victimes ont pu rester 48 heures, pas plus, dans leur chambre, c’était un problème global, des personnels me l’ont signalé début avril, il est progressivement résolu. » a été déclaré à Actu.fr.

« Ce problème tenait à plusieurs facteurs, au début de l’épidémie : l’état-civil fermé le week-end, les policiers sur-sollicités et les pompes funèbres débordées. Or, pour confirmer le décès d’un résident en Ehpad, un agent de la Ville et un policier devaient être là en même temps. » a-t-elle complété.

Lundi 6 avril, la Ville de Paris avait lancé une campagne massive de dépistage dans les établissements, publics et privés. L’adjointe en charge de la santé, Anne Souyris, expliquait que la mairie avait « enfin réussi à avoir suffisamment de tests pour débuter » cette campagne qui « demande beaucoup de moyens et de logistique. L’objectif est de tester tous les résidents de la capitale, sans exception ».

Les tests ont débuté alors dans l’Ehpad du Jardin des plantes et dans un autre établissement du 13ème arrondissement.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Témoignage édifiant: « On doit anesthésier les personnes contaminées parce que la Salpêtrière ne les prend pas », les personnes âgées abandonnées dans un Ehpad à Paris (Vidéo)

    1. sarlat

      no comment!!! l’horreur banalisée, justifiée par des soucis administratifs…. surtout, ne pensons pas au passé, on pourrait faire des rapprochements insoutenables.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *