toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mise à jour – Témoignage : Agnès Buzyn rend visite aux patients soignés à l’hydroxychloroquine, traitement toujours interdit en médecine de ville par le gouvernement (Vidéo)


Mise à jour – Témoignage : Agnès Buzyn rend visite aux patients soignés à l’hydroxychloroquine, traitement toujours interdit en médecine de ville par le gouvernement (Vidéo)

Mise à jour du 20 avril 2020 : Nous avons été contacté par le patient qui témoigne dans la vidéo monsieur Raymond Blumenthal qui souhaite rectifier ce que laisse entendre la vidéo : Agnès Buzyn n’a fait que lui rendre visite. Ce n’est pas elle qui l’a soigné à l’hydroxychloroquine.

L’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn travaille désormais comme médecin à l’hôpital militaire Percy, à Clamart.

Selon une source proche du dossier, « elle souhaitait se rendre utile pendant l’épidémie ». Sous la plume de la journaliste Anna Cabana, on lit ceci : «  A ces interlocuteurs, elle a confié qu’elle avait eu toutes les difficultés du monde à renfiler sa blouse blanche. Martin Hirsch, le directeur de l’APHP, ne voulait pas d’elle », assure-t-elle – « Il a fallu qu’Emmanuel Macron tape du poing sur la table».

« Agnès Buzyn fait l’objet d’une mise à disposition à titre gratuit par l’AP-HP à Percy », nous assure une source au courant du dossier. Elle ne percevrait donc pas une solde de réserviste, comme la rumeur le prétendait.

On apprend qu’elle soigne les patients avec l’hydroxychloroquine  préconisé par le Professeur Raoult.

Le producteur de films Raymond Blumenthal atteint du Covid-19 a été hospitalisé à l’hôpital de Percy et soigné à l’hydroxychloroquine. Agnès Buzyn lui a rendu visite.

Rappelons qu’Agnès Buzyn a classé en janvier la chloroquine sur la liste II des substances vénéneuses quand elle était encore ministre de la Santé…

A ce jour, les Français n’ont eu aucune explication quant à ce classement en substance vénéneuse d’une médicament prescrit largement de puis plus de 50 ans…

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Mise à jour – Témoignage : Agnès Buzyn rend visite aux patients soignés à l’hydroxychloroquine, traitement toujours interdit en médecine de ville par le gouvernement (Vidéo)

    1. Cyrano

      En espérant que cette nouvelle est VRAIE. Que ce n’est pas un poisson d’avril et pas une plaisanterie de mauvais gout comme l’autre jour.
      Après les couleuvres qu’elle a avalé, les vacheries de la macronie et les peaux de bananes des copains en faisant – téchouva – il est normal qu’elle se mette à la disposition du public. Certains médecins conseilleurs qui paradent sur les chaines de télé devraient l’imiter, trop de tchatche et rien de concret.
      En France les décideurs parlent plus qu’ils n’agissent en bien.

    2. yacotitoy

      J’ai entendu dire que l’hydrochloroquine a des effets secondaires graves, mais pour une utilisation longue durée, ce qui n’est pas la cas dans la cadre de la pandémie. Mais c’est vrai aussi pour la plupart des médicaments.
      Je ne sais si c’est vrai, mais cela expliquerait pourquoi on l’a utilisé pendant 50 ans sans l’interdire.

    3. Titi

      @Cyrano, je suis d’accord, mais ce n’est pas non plus une blanche colombe !

      Mais ce qui est certain, ceux qui possèdent des actions Sanofi-Pasteur-Mérieux, feraient bien de vendre rapidement !

      Ceux qui voient un flacon Sanofi-Pasteur-Mérieux injectable chez leurs médecins ont meilleur temps de courir vite, après, c’est trop tard !

    4. José Pahat

      « Pourquoi madame Buzyn a-t-elle continué de servir, jusqu’aux élections, ce gvt qu’elle aurait alerté dès le 11janvier? Gvt qui n’a cessé de montrer son incapacité à gérer la crise sanitaire et sociale..Ce qu’elle constatait de l’intérieur.
      Que n’a – t- elle démissionné de son poste? Elle aurait été plus crédible? Syndrome manuel Valls?
      Elle devra aussi s’expliquer sur l’interdiction de la chloroquine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *