toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand un médecin critique la chloroquine et finit par avouer « je vais vous faire une confidence, j’en ai pris » (Vidéo)


Quand un médecin critique la chloroquine et finit par avouer « je vais vous faire une confidence, j’en ai pris » (Vidéo)

Sur LCI, hier soir, Pujadas a poussé un médecin à lâcher le morceau: oui, pour se soigner d’une infection à Covid-19, il a pris de la chloroquine et il a été guéri.

Le médecin commence par dire qu’il hésiterait à donner de la chloroquine à un proche. Mais, habilement, Pujadas lui fait admettre que ce “Je ne sais pas” est un en réalité un “Oui”.

Un dialogue anecdotique? Pas vraiment. Il en dit long sur l’écart entre le discours officiel et la réalité des faits dans le monde hospitalier français, tenu par la censure d’État.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Quand un médecin critique la chloroquine et finit par avouer « je vais vous faire une confidence, j’en ai pris » (Vidéo)

    1. Titi

      « une forme bénigne », évidement, si tu l’as stoppée dès le début !

      Et ça se dite « professeur » en médecine, c’est certains que tous ces crevards décorés et leches-culs patentés ont leurs stocks de chloroquine !

      Là, il bon pour entrer dans le gouvernement micron !!

    2. Titi

      Celui qui tombe dans son service, c’est la mort assurée !

      Evidemment il garde le stock pour lui et ses potes !

      Quelle belle merde !!

    3. Cyrano

      Fais ce que je te dis , ne fais pas ce que je fais .
      Politique bien intentionnée commence par soi même.

    4. robert davis

      Il a fallu en effet le pousser dans ses derniers retranchements pour qu’il admette que lui en a pris même s’il laisse crever ses patients pour obéir à la doxa socialiste de micron. Cette affaire de la chloroquine est typique des socialistes qui savent trés bien mais ne font et ne disent que ce qui leur convient. Bien bête ceux qui les croient comme les socialistes de la base.

    5. danielle IMARAZENE

      il y a 30- 40 ans mon mari prenait de la nivaquine que le medecin lui avait ordonné quand il faisait des crises ressemblant à des accès de palu….il n’a pas eu de problèmes avec ce médicament à l’époque

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *