toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand Edwy Plenel faisait l’apologie du terrorisme et soutenait le massacre des athlètes israéliens


Quand Edwy Plenel faisait l’apologie du terrorisme et soutenait le massacre des athlètes israéliens

« Les paroles s’envolent, les écrits restent »

Le 03 avril 2018, l’avocat Gilles-William Goldnadel avait interpellé par tweet Edwy Plenel :

Bonsoir Edwy Plenel, c’est pour une enquête de #laFranceLibretv . Pourriez-vous svp confirmer ou infirmer les infos qui circulent selon lesquelles vous auriez sous l’alias de Krasny féliciter dans Rouge Septembre Noir pour l’attentat contre les athlètes israéliens à Munich ? 00:57 – 3 avr. 2018

C’était en 2008, dans une enquête du journaliste Laurent Huberson consacrée à Edwy Plenel, que les déclarations du co-fondateur de « Médiapart » avaient été exhumées, dans un chapitre affirmant l’antisionisme radical, l’antiracisme et l’anticolonialisme du militant d’extrême gauche.

Loading...

En 1972, le co-fondateur de « Médiapart » faisait l’apologie du terrorisme. A l’époque il ne s’en cachait guère !

Suite à ce « tweet », Edwy Plenel, s’était expliqué dans le CheckNews du quotidien  « Libération ».

Il avait reconnu avoir soutenu en 1972 l’action du groupe terroriste palestinien Septembre Noir, qui venait alors d’assassiner onze athlètes israéliens lors des Jeux Olympiques de Munich, rapporte le CheckNews de « Libération ».

Dans un texte écrit en 1972, publié dans « Rouge », l’hebdomadaire de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), sous le pseudonyme Joseph Krasny, Edwy Plenel avait, en effet, appelé à “défendre inconditionnellement” les terroristes de Septembre Noir.

“L’action de Septembre Noir a fait éclater la mascarade olympique, a bouleversé les arrangements à l’amiable que les réactionnaires arabes s’apprêtaient à conclure avec Israël. Aucun révolutionnaire ne peut se désolidariser de Septembre Noir. Nous devons défendre inconditionnellement face à la répression les militants de cette organisation.

A Munich, la fin si tragique, selon les philistins de tous poils qui ne disent mot de l’assassinat des militants palestiniens, a été voulue et provoquée par les puissances impérialistes et particulièrement Israël. Il fut froidement décidé d’aller au carnage”, avait-il écrit à l’époque.

Learn Hebrew online

« Je n’ai jamais fait mystère de mes contributions à « Rouge », de 1970 à 1978, sous le pseudonyme de Joseph Krasny. Ce texte, écrit il y a plus de 45 ans, dans un contexte tout autre et alors que j’avais 20 ans, exprime une position que je récuse fermement aujourd’hui.

Elle n’avait rien d’exceptionnel dans l’extrême gauche de l’époque, comme en témoigne un article de Jean-Paul Sartre, le fondateur de Libération, sur Munich dans La Cause du peuple–J’accuse du 15 octobre 1972.

Tout comme ce philosophe, j’ai toujours dénoncé et combattu l’antisémitisme d’où qu’il vienne et sans hésitation. Mais je refuse l’intimidation qui consiste à taxer d’antisémite toute critique de la politique de l’Etat d’Israël”.

Loading...

Edwy Plenel présente pour sa défense un article de Jean-Paul Sartre, publié dans « La Cause du peuple » le 15 octobre 1972, intitulé « A propos de Munich ».

Comment s’exprimait, en 1972, celui qui s’était déshonoré et avili en préfaçant le livre de Franz Fanon : « Abattre un Européen c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre.», à propos de l’assassinat des Français en Algérie.

Lors des Jeux olympiques de Munich, en conformité avec ses engagements en Algérie, Sartre considère que le terrorisme est certes « une arme terrible » mais que les opprimés n’en ont pas d’autres. Pour lui, l’attentat de Septembre noir qui a coûté la vie à onze membres de l’équipe israélienne est « parfaitement réussi », étant donné que la question palestinienne avait été posée devant des millions de téléspectateurs à travers le monde « plus tragiquement qu’elle ne l’est jamais à l’ONU, où les Palestiniens ne sont pas représentés.»

« Ceux qui affirment la souveraineté de l’État israélien et sont en même temps convaincus que les Palestiniens ont droit à la souveraineté pour la même raison, et qui considèrent la question palestinienne comme fondamentale, doivent admettre que la politique de l’establishment israélien est littéralement insensée et vise de manière délibérée à éviter toute solution possible à ce problème. Il est par conséquent politiquement juste de dire qu’un état de guerre existe entre Israël et les Palestiniens. Dans cette guerre, la seule arme des Palestiniens est le terrorisme.

C’est une arme terrible mais les opprimés n’en ont pas d’autre, et les Français qui ont approuvé le terrorisme du FLN contre des Français doivent également approuver l’action terroriste des Palestiniens. Ce peuple abandonné, trahi et exilé ne peut montrer son courage et la force de sa haine qu’en organisant des attaques mortelles. Pour ceux qui approuvent les attaques terroristes auxquelles l’establishment israélien et les dictatures arabes ont conduit les Palestiniens, il semble parfaitement indigne que la presse française et une partie de l’opinion jugent l’attaque de Munich un outrage intolérable, alors que l’on a souvent lu des rapports laconiques sans commentaires au sujet des grèves de Tel Aviv ayant coûté plusieurs vies humaines.

Si Edwy Plenel avait écrit cet article aujourd’hui il serait mis en garde à vue et condamné pour « apologie du terrorisme ».

Pouvons-nous le croire quand il affirme que son « idéologie » s’est transformée ? Ses prises de position, ces dernières années, en ce qui concerne l’immigration clandestine, l’emprise de l’islamisme sur notre démocratie et l’occupation de notre espace laïque par la religion musulmane, permettent d’en douter fortement !

© Manuel Gomez pour Dreuz.info.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Quand Edwy Plenel faisait l’apologie du terrorisme et soutenait le massacre des athlètes israéliens

    1. Rosa SAHSAN

      Je ne crois pas un seul instant que les idées d’Edwy Plenel aient changé.
      Il tient toujours le même discours depuis 1972. La preuve avec la photo qui illustre cet article.
      ROSA

    2. Raggio

      Dis moi poufiasse c’est ta mère en travaillant à la rue tubaneau qui a engendré un BATARD de ton espèce
      Il est dommage que je ne puisse te botter le cul …
      Et plus tu as été suffisamment lâche d’ecrire Ces horreurs sous un nom caché tu es le vrais fils de collabos…!!!

    3. c.i.a.

      M,Non moi plustôt je dirais qu`il serait plus le frère de Staline.
      ll est vrai par contre, que tous les gauchiasses comme ce Plenel, idolâtres les 3 monstruosités, que sont les nazis, les communistes et de nos jours l`islam…quelle surprise venant de tout ces traîtres orduriers!!

    4. robert davis

      « Ce peuple abandonné, trahi.. » ce plenel est un menteur professionnel, un fou, un crétin pas possible: les falestiniens ne sont pas un peuple et avec le soutien de lka france qui a entraine toute l’ue et les merdias on ne peut vraiment pas dire qu’il est …trahi! C’est plutôt le véritable peuple de Palestine, les Israéliens qui sont trahis par la gauche et les crétins de sont espèce. De toutes manières les mondialistes dont la france est le représentant le plus éxécrable et les terroristes ont fit cause commune et le fléau du covid19 est une des réponses car il y en aura d’autres notamment en économie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *