toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Près d’un tiers des patients morts du coronavirus chinois souffraient de diabète et d’obésité


Près d’un tiers des patients morts du coronavirus chinois souffraient de diabète et d’obésité

D’après les dernières données scientifiques de Chine, d’Amériques et d’Italie : les diabétiques, comme les personnes obèses, sont parmi les personnes les plus susceptibles de développer une forme sévère du virus du PCC*, et d’en mourir.

* Epoch Times qualifie le nouveau coronavirus de « virus du PCC » parce que la dissimulation et la gestion déplorable du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

D’après le professeur Ronan Roussel, chef du Service d’endocrinologie, diabétologie et nutrition de l’hôpital Bichat AP-HP à Paris : « Si on a du diabète, on a plus de risque d’avoir une forme sévère de covid19. Selon les premières études chinoises, cette pathologie multiplierait par 2 à 4 le risque de décès liés à l’infection du coronavirus. »

Ce dernier a également déclaré : « On a appris, scientifiquement, des études chinoises, mais aussi des études américaines et italiennes, qu’un quart à un tiers des patients qui décèdent après une contamination au covid19 sont diabétiques. »

Loading...

« En France, comme en Italie, cela représente 6 à 8 % de la population, soit près de 4 millions de personnes », ajoute Ronan Roussel.

Face à ce constat, de nombreux patients diabétiques ont fait part de leurs inquiétudes. Pour répondre à ce problème, l’hôpital Bichat AP-HP, l’INSERM et l’université de Paris ont alors lancé en partenariat un dispositif et une application pour accompagner les diabétiques, disponible via le site https://covidiab.fr/

« Covidiab est une application nationale d’information, de prévention et d’accompagnement en ligne. Elle a été lancée pour répondre aux interrogations et inquiétudes des patients diabétiques confinés à domicile, et les accompagner médicalement. C’est le fruit de la collaboration de la Fédération des services hospitaliers de diabétologie, l’AP-HP (Assistance publique des hôpitaux de Paris), l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) et le Centre de responsabilité de santé connectée de l’AP-HP », relate France3-région.

Grâce à cela, le Pr Ronan Roussel cherche également à identifier plus précisément les profils des patients diabétiques hospitalisés pour des contaminations au virus du PCC : « On souhaite savoir s’il s’agit de patients minces ou obèses, de diabétiques bien ou mal contrôlés, de patients traités ou non à l’insuline et d’existence ou non de complications rénale ou cardiaque. »

Si vous êtes diabétique et que vous avez des doutes sur votre santé, n’hésitez pas à vous connecter sur covidiab. « Il faut faire en sorte que le maximum de diabétiques se connectent », conclut le Pr Ronan Roussel.

Source

Learn Hebrew online

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *