toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Plusieurs gouvernements étrangers ont choisi de diminuer leur salaire par solidarité : Sibeth Ndiaye élude la question d’un sacrifice financier des ministres


Plusieurs gouvernements étrangers ont choisi de diminuer leur salaire par solidarité : Sibeth Ndiaye élude la question d’un sacrifice financier des ministres

Alors que plusieurs gouvernements étrangers ont choisi de diminuer leur salaire par solidarité face à la crise, la porte-parole a soigneusement évité la question qu’un journaliste lui posait à ce sujet. 

Nouvelle-Zélande, Autriche, Maroc, Bulgarie… Les gouvernements de plusieurs pays du monde entier ont pris l’initiative de diminuer ou de faire une croix sur un mois de leur salaire, par solidarité pour les citoyens qui souffrent de la crise sanitaire. Alors pourquoi pas la France ? C’est la question qu’a posé un journaliste à Sibeth Ndiaye, lors de la conférence de presse hebdomadaire post-Conseil des ministres, mercredi 22 avril. Visiblement, la porte-parole du gouvernement n’y était pas préparée, puisqu’elle a tenté de noyer le poisson en usant d’une bonne dose de langue de bois.

Sibeth Ndiaye détaille les mesures prises pour aider les plus démunis

« Est-ce que les ministres français, à l’instar de leurs homologues autrichiens, bulgares ou marocains, vont verser un mois de salaire symbolique ? », a osé le journaliste. En retour, Sibeth Ndiaye s’est contentée de détailler les mesures prises par le gouvernement pour aider les plus faibles. « Vous le savez, depuis le début de la crise, nous avons été extrêmement attentifs à ce que les personnes les plus vulnérables en France puissent bénéficier d’un dispositif d’aides spécifiques », a-t-elle fait valoir, à côté de la plaque. La porte-parole a ensuite détaillé les places d’hébergements supplémentaires allouées aux SDF et le prolongement de la trêve hivernale jusqu’au 31 mai. Elle a également souligné la mise ne place de chèques services pour accéder à des banques alimentaires. Une « aide exceptionnelle de solidarité » accordée aux plus fragiles a aussi été mise en place, a-t-elle plaidé, éludant toujours la question initiale.

Finalement, Sibeth Ndiaye a conclu en expliquant que tout « ce dispositif » serait « complété s’il doit l’être ». Pas un mot, donc sur une éventuelle suspension de salaire ou même un rabais pendant quelques mois, comme l’ont fait tous les membres du gouvernement néo-zélandais. L’hypothèse que les ministres français renoncent à leurs 10 135 euros bruts mensuels ne semble donc pas encore à l’ordre du jour.

Valeursactuelles

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Plusieurs gouvernements étrangers ont choisi de diminuer leur salaire par solidarité : Sibeth Ndiaye élude la question d’un sacrifice financier des ministres

    1. andre

      Oui, mais je lisais hier qu’en Allemagne, un joueur de football (dont j’ai bien sur oublie aussitot le nom) refusait de diminuer de 12 pourcent, par solidarite, son salaire de 1 600 000 euros par mois pendant la periode ou les matches sont interdits. Sibeth Ndiaye n’avait pas recu d’instructions, et ne pouvait evidemment pas prendre d’initiative.

    2. Hervé

      Ne faisons pas de comparaison entre un footballeur dont le QI est au bas des chaussettes, tout comme la sibeth sans doute et un ministre faisant partie de nos gouvernants parmi les plus corrompus d’europe. Il est de notoriété publique que tant qu’on mettra pas un terme aux violences dans les banlieues occupées par des centaines de milliers de racailles qui commencent même a envahir les centres villes, la france, bientôt ne sera plus la france mais la francarabia.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    930 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap