toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Par peur de l’épidémie, des migrants clandestins payent plus de 5000 euros pour quitter l’Espagne pour le Maroc


Par peur de l’épidémie, des migrants clandestins payent plus de 5000 euros pour quitter l’Espagne pour le Maroc

Des centaines de immigrés illégaux marocains ont fui l’Espagne pour retourner dans leur pays d’origine avec l’aide de passeurs. La raison: la crise de l’épidémie de coronavirus qui a fait plus de 20 000 morts en Espagne. Ils paient la traversée plus de 5000 euros.

Comme le rapporte le journal espagnol “El País“, l’un de ces groupes est parti fin mars avec deux canots pneumatiques. Le voyage n’était pas bon marché: ils ont payé 5400 euros chacun pour le voyage en Afrique. Dans l’autre sens, du Maroc en Espagne, les tarifs sont beaucoup moins élevées, entre 400 et 1000 euros.

Une fois arrivés sur la cote marocains et incapables d’accoster, ils ont payer 300 euros chacun supplémentaires pour les services d’un pilote de bateau local qui les a aidés de débarquer.

La fermeture unilatérale des frontières du Maroc par l’Espagne, le 13 mars, a laissé des centaines de Marocains bloqués loin de leurs foyers et de leurs familles au début du mois de Ramadan.

Selon un rapport de la Commission européenne, les passeurs font preuve d’une “extrême souplesse” en offrant désormais également le voyage retour, car de nombreux Marocains, entrés pour la plupart illégalement en Espagne, souhaitent désormais fuir l’épidémie de Covid-19.

“Les trafiquants de migrants font preuve d’une flexibilité et d’une adaptabilité extrêmes dans leurs activités criminelles, organisant désormais également les voyages dans la direction opposée, c’est-à-dire de l’Espagne vers le Maroc“, affirme le document.

Source: El País

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Par peur de l’épidémie, des migrants clandestins payent plus de 5000 euros pour quitter l’Espagne pour le Maroc

    1. Aliénor

      comme quoi  » les pauvres malheureux qui fuient la guerre et la misère  » sont pétés de thunes , plus que nous ,qui sommes à découvert le 6 du mois

    2. Jean Aimar

      Eh oui, combien de retraités ou de SDF aimeraient avoir ces 5000 € ?
      Retour obligatoire pour tous les « migrants » ! (on est jamais aussi bien que chez soi).

    3. robert davis

      Ce qui prouve qu’avec une BONNE politique on peut se débarrasser des envahisseurs sans tirer un coup de fusil. Il en serait de même et même plus en leur coupant les allocs et en confisquant leurs « économies ». Il faut juste un gouvernement qui ne les protège pas à mort comme le mufti de l’Elysée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.6K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap