toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouveau scandale: Un chef d’entreprise français est prêt à livrer 15 millions de masques par mois mais l’administration refuse !


Nouveau scandale: Un chef d’entreprise français est prêt à livrer 15 millions de masques par mois mais l’administration refuse !

Alors que l’épidémie persiste en France, provoquant un manque important de masques, un entrepreneur de l’Essonne a adapté son appareil de production pour en livrer près de 15 millions par mois. Sauf que son initiative a déjà buté contre plusieurs obstacles.

Face à la pénurie de masques, Laurent Chatin, PDG de Damiron, société spécialisée dans la papeterie médicale, a voulu se rendre utile, affirmant être en capacité d’en produire des millions. Tous, affirme-t-il, respectent les normes de l’Afnor. Mais voilà, son initiative s’est heurtée à une série d’obstacles de la part d’administration, raconte le magazine Capital.

«J’avais des machines, un savoir-faire. Il me semblait naturel d’en faire profiter le pays», explique Laurent Chatin.

Il assure avoir adapté son appareil de production pour une livraison mensuelle de près de 15 millions de masques au prix de 50 centimes pièce. Son produit, à la forme d’un cône en papier de fort grammage, est livrable en kit, jetable et recyclable, confie-t-il. Il s’adapte facilement aux différentes formes de visages et intercepte la plupart des postillons grâce à l’épaisseur du papier.

Cependant, après avoir présenté six prototypes à la Direction générale de l’armement (DGA), il a reçu une réponse négative, car selon l’administration, les masques ne collaient pas assez bien au visage.

Loading...

«Ils n’avaient pas compris que c’était un kit et qu’il fallait fixer l’attache!», s’indigne Laurent Chatin.

Il demande alors un nouveau test, en vain. Il n’obtiendra aucune réponse.

Un second refus

Après s’être adressé à l’Apave, principal organisme privé de certification, sur le conseil de la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher, il essuie un autre refus. La cause: son masque jetable et à usage unique n’est pas lavable. «Cela n’entre pas dans notre procès», précise l’institution.

Au bout d’une semaine et plusieurs tentatives, il envoie le 7 avril un mail au directeur général de l’Apave qui aurait accepté de faire avancer les choses, le laissant espérer que les masques pourraient être enfin testés.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Nouveau scandale: Un chef d’entreprise français est prêt à livrer 15 millions de masques par mois mais l’administration refuse !

    1. robert davis

      La bêtise des ronds de cuir français est proverbiale, Courteline se moquait déjà de lui il y a un siècle! Le gouvernement préfère laisser crever les gens ou importer des masque défectueux et cher de chine plutôt que favoriser l’industrie française. Nous avons actuellement les ronds de cuir français + ceux de Bruxelles! On est mal…

    2. Cyrano

      C’est pas possible pour en arriver à un tel degrés de connerie il y a surement une main criminelle derrière tout ça qui empêche de sauver des vies.

    3. Jacques B.

      Tellement typique de la bureaucratie à la française, celle qui est encouragée à fond par les gens comme Macron.
      On est paraît-il en guerre, mais on laisse des adjudants incompétents et imbus d’eux-mêmes conduire cette guerre.
      Pas étonnant qu’il y ait tant de couacs, lesquels coûtent des centaines de vies à chaque fois.
      Un procès des responsables de ce gâchis devra être fait, politiciens comme fonctionnaires zélés. C’est pire que l’affaire du sang contaminé.

    4. bernard

      donc en résumé :
      castaner interdit aux maire d’obliger le port du masque dans leur ville.
      les 130 000 policiers nous surveillant ce week end n’ont pas de masques.
      quand les hopitaux ont enfin des masques ce sont des ffp1 alors qu’il leur faut des ffp2…
      le peuple cherche partout désespérément des masques mais le gouvernement refuse 15 millions de masques français par mois tout comme il a refusé 130 000 tests qui seraient fabriqué par la filiale vétérinaire…
      il n’intervient pas pour sauver de la faillite la seule usine fabriquent de la chloroquine en france !
      il préfère transférer un malade par hélicoptère alors que le coût permettrait largement d’acheter un respirateur et traiter le malade sur place….
      QUESTION : le gouvernement veut il TOUS nous faire crever ?

    5. Piwi

      Criminalité ouverte Trahison des décideurs en vers les soignants et le peuple..
      il faut que ces faits abominables soient connus de ZEMOUR, DUPONT AIGNANT ET DE TOUS CEUX QUI ASSISTENT ET SOUTIENNENT LE PEUPLE.

    6. flèchebleue

      A se taper les fesses au plafond!!! Des « contionnaires » zélés, alors que nous sommes dans l’urgence absolue continuent de demander de respecter la règles des marchés publiques, les règles de la concurrence et avancent des objections farfelues comme celle du masque qui ne colle pas assez au visage alors qu’ils n’y ont pas fixé les élastiques fournis. Il faudra leur faire payer ces milliers de morts.
      Encore des histoires de gros sous (des copains de la macronie à enrichir) et pire encore de bac-chiche.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *