toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Marseille : une entreprise refuse de vendre des visières de protection destinées aux commerçants parce que commandées par un sénateur RN


Marseille : une entreprise refuse de vendre des visières de protection destinées aux commerçants parce que commandées par un sénateur RN

Dans le cadre de l’épidémie de coronavirus, le candidat du Rassemblement national à la mairie de Marseille s’est adressé à plusieurs entreprises afin d’obtenir des devis pour la fabrication de visières de protection destinées aux commerçants des 13e et 14e arrondissements de la cité phocéenne. Il affirme qu’une société aurait refusé de lui fournir un devis à cause de son orientation politique.

Sénateur (RN) des Bouches-du-Rhône et candidat à la mairie de Marseille, Stéphane Ravier affirme dans une vidéo diffusée sur Twitter que l’entreprise Make it Marseille aurait refusé de fournir un devis à Antoine Baudino, son assistant parlementaire, concernant la fabrication de visières de protection destinées aux commerçants des 13e et 14e arrondissements de la cité phocéenne.

Un refus motivé par des considérations politiques à en croire M. Ravier.

« On s’est adressé à beaucoup d’entreprises spécialisées dans ce domaine. Elles nous ont toutes répondu en nous envoyant des devis. Et il y en a une, la société Make it Marseille qui se trouve au 108, rue Breteuil, qui nous a répondu mais ne nous a pas envoyé de devis », explique l’élu.

Selon le sénateur des Bouches-du-Rhône, Vincent Roy, le président de la société Make it Marseille, aurait répondu à la demande de devis du Rassemblement national en ces termes : « Désolé, nous ne souhaitons pas contribuer à vos actions, ne partageant pas les mêmes valeurs que le RN. » Une « attitude irresponsable » pour M. Ravier.

« Nous combattons le coronavirus, M. Roy et sa société combattent le Rassemblement national. C’est la grande différence. C’est tout à fait minable. C’est une attitude qui ressemble à s’y méprendre à une attitude de salaud. Je rappelle à M. Roy que nous sommes dans une situation de guerre sanitaire, qu’il y a 20 000 morts dans notre pays, que des Marseillais aussi sont morts et que la mairie des 13e et 14e arrondissements s’inscrit dans une démarche de lutte contre cette pandémie. C’est notre seul objectif. Notre seule idéologie est de protéger les Marseillais et de sauver des vies », ajoute l’élu.

« On est tous sur le même bateau, nous devons combattre cette maladie, c’est cela la priorité, pas de combattre le Rassemblement national », poursuit Stéphane Ravier.

Selon les articles L. 225-1 et suivants du code pénal, le refus de vente ou de prestation de services fondé sur une discrimination – en l’espèce, l’opinion politique – est passible de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Contactée par Valeurs actuelles, la société Make it Marseille n’a pas souhaité répondre aux sollicitations des journalistes de l’hebdomadaire.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Marseille : une entreprise refuse de vendre des visières de protection destinées aux commerçants parce que commandées par un sénateur RN

    1. Hervé

      Comment des français, même de gauche peuvent-ils trahir à ce point leurs compatriotes? Mais ça on en a l’habitude, souvenons nous des années 40, où certains collaboraient et qu’un individu n’ayant pas obtenu un poste important à vichy a décidé d’aller faire du monologue à Londres. Bon il a quand même libéré la france en s’y installant la guerre terminée. Heureusement qu’il était là, car on ne pouvait malheureusement pas compter sur les Yankées.

    2. marcorix

      Et donc si ces mêmes individus avaient un hôpital ils ne soigneraient pas les militants ou sympathisants du RN ex FN ? Bravo. L’esprit dictatorial et inhumain se niche aujourd’hui chez tous les bien-pensants. Ils sont d’une cruauté stupide et inouïe. D’ailleurs, lorsque des chanteurs ou comédiens sortent le même genre d’âneries insupportables il faudrait juste leur faire savoir qu’ils ne toucheront plus jamais un centime de notre poche pour aller les voir sur scène ou acheter leurs bouquins. On dit Boycott chez les gauchos, hé bien voilà, boycott et tiens !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    861 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap