toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron confie « Nous sommes à un moment de vérité, qui consiste à décider si l’Union européenne est un projet politique ou simplement un projet de marché »


Macron confie « Nous sommes à un moment de vérité, qui consiste à décider si l’Union européenne est un projet politique ou simplement un projet de marché »

M. Macron avertit que le fait de ne pas soutenir les membres de l’UE les plus durement touchés par la pandémie aidera les populistes à remporter la victoire en Italie, en Espagne et peut-être en France et ailleurs.

Nous ne pouvons pas accepter cela. Vous ne pouvez pas abandonner votre ADN fondamental sous prétexte qu’il y a une crise sanitaire

C’est évident, car les gens diront : « Quel est ce grand projet que vous [l’UE] offrez ? Ces gens ne vous protégeront pas en cas de crise, ni dans ses suites, ils n’ont aucune solidarité avec vous », dit-il, paraphrasant les arguments populistes que les politiciens utiliseront au sujet de l’UE et des pays d’Europe du Nord. « ‘Quand les immigrants arrivent dans votre pays, ils vous disent de les garder. Quand vous avez une épidémie, ils vous disent d’y faire face. Ils sont très gentils. Ils sont en faveur de l’Europe quand il s’agit de vous exporter les biens qu’ils produisent. Ils sont pour l’Europe quand il faut faire venir votre main-d’œuvre pour produire les pièces automobiles que nous ne fabriquons plus chez nous. Mais ils ne sont pas pour l’Europe quand il s’agit de partager le fardeau ».

Pour M. Macron, les membres les plus riches de l’UE ont une responsabilité particulière dans la manière dont ils gèrent cette crise. « Nous sommes à un moment de vérité, qui consiste à décider si l’Union européenne est un projet politique ou simplement un projet de marché. Je pense que c’est un projet politique… Nous avons besoin de transferts financiers et de solidarité, ne serait-ce que pour que l’Europe tienne bon », dit-il.

Loading...

Financial Times

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Macron confie « Nous sommes à un moment de vérité, qui consiste à décider si l’Union européenne est un projet politique ou simplement un projet de marché »

    1. robert davis

      Non seulement l’ue ne protège de rien du tout mais elle augmente les risques des européens dans tous les domaine, ajoute des socialos aux socialos, des ronds de cuir aux ronds de cuir et nous empoisonnent dans tous les domaines! Par exemple pour travailler il faut maintenant de nouveaux documents tels les numeros fiscaux de tous les pays d’europe! Si les ronds de cuir veulent se mettre bien avec les amis de micron il faudra bientôt des MIF2 des pays africains à défaut de quoi on ne pourra rien faire! Qui a besoin d’une telle europe? si micron ou d’autres trouillards veulent se sentir …forts qu’lls fassent de la muscu ou se mettent d’accord au cas par cas, pas besoin de ce piège à c. qu’est l’ue.

    2. Yannouch

      Manu est un âne borné, têtu, hystérico-auto-centré et ignorant, particulièrement insupportable.
      C’est l’Europe des peuples européens indigènes que nous voulons avec la seule assemblée valable pour éclairer son chemin : celle des personnes intelligentes, équilibrées, honnêtes, humbles, libres, équitables, naturellement fraternelles et néanmoins sans complaisance pour la bêtise humaine et le narcissisme avide et arrogant des immatures.
      Evidemment, Manu, tu ne fais pas partie de cette assemblée-là.

    3. Hervé

      Oui mais pour perdurer en politique il faut avoir l’esprit tordu. Si nous avons toujours les mêmes, gauche/droite, cul d’orsay qui veille au grain avec des journalistes télévisuels ou autres et un rapporteur de fausses nouvelles ou du moins déformées comme l’afp, c’est que les français ont depuis plus de cinquante ans voté pour des bandits en costumes cravates. Il est probable que ça va encore durer, car à la fin lorsqu’il y aura face à face Marine et l’autre qui ouvre la porte à 4OO.OOO musulmans d’afrique subsaharienne, il ne fait presque pas de doute que les veaux vont encore voté pour cette racaille qui adore se frotter contre les blacks.

    4. Hervé

      Correction, il n’y a pas que des veaux en france, mais avec une « droite » soi disant, les gauchistes, toute la gauche et les millions de musulmans qui eux ne sont pas des veaux car ils défendent leur beef steak, ça représente largement beaucoup plus de 50% de bulletins favorable au voyou.

    5. Malcolm Ode

      On dirait le naufrage du Titanic : il n’y a pas assez de canots de sauvetage, mais en Europe mastrichienne on se flatte de les remplir jusqu’à ce qu’ils coulent.

    6. Rahel

      il veut une Europe mais sans les peuples nationaux, c est tout juste si lui n est pas en guerre contre les peuples, hitler voulait la race aryenne et lui veut le contraire mais ils se rejoignent dans leur folie, faudrait trouver un juste milieu et surtout ne jamais oublie ses racines.

    7. Disraeli

      Macron n’a 5-il pas participer à la,désindustrialisation de la France? Si jeune et déjà des pertes de mémoire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *