toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus: Qui est Karine Lacombe, la passionnaria macronienne, anti-Raoult qui perçoit de l’argent des grands labos ?


Coronavirus: Qui est Karine Lacombe, la passionnaria macronienne, anti-Raoult qui perçoit de l’argent des grands labos ?

D’aucuns discréditent les travaux de l’équipe du Pr Raoult. Parmi eux, Karine Lacombe est la passionnaria choisie par la macronie pour discréditer les résultats du professeur Raoult. En regardant sa déclaration d’intérêt, on constate que Karine Lacombe perçoit de l’argent de certains grands laboratoires, ce qui est tout à fait légal, mais interroge sur son objectivité.

L’Article L4113-13 de la loi relative au droit des malades et à la qualité du système de santé l’impose à tous : « Les membres des professions médicales qui ont des liens avec des entreprises et des établissements produisant ou exploitant des produits de santé ou avec des organismes de conseil intervenant sur ces produits sont tenus de faire connaître ces liens au public lorsqu’ils s’expriment sur lesdits produits lors d’une manifestation publique, d’un enseignement universitaire ou d’une action de formation continue ou d’éducation thérapeutique, dans la presse écrite ou audiovisuelle ou par toute publication écrite ou en ligne. Les conditions d’application du présent article sont fixées par décret en Conseil d’État. Les manquements aux règles mentionnées à l’alinéa ci-dessus sont punis de sanctions prononcées par l’ordre professionnel compétent. »

Sa déclaration publique d’intérêt de 2016, qu’elle a elle-même signée est toujours sur téléchargeable. Elle montre de manière claire les liens de KL avec les labos pharmaceutique: déclaration d’intérêt Karine Lacombe_2016 Télécharger

Karine Lacombe n’est pas considérée comme une experte de renommé mondiale qui pourrait rivaliser avec le professeur Raoult : quand on recherche son nom dans ExpertScape, alors que le Pr Raoult est classé premier chercheur mondial pour les maladies infectieuses, elle n’y figure même pas !

On découvre également que Karine Lacombe est liée à l’OMS et aux laboratoires américains lancés dans la course aux vaccins contre le Covid-19 :

Johnson & Johnson : qui prépare un vaccin contre le Coronavirus pour une mise en essai clinique retardée en septembre 2020.

johnson-johnson-announces-a-lead-vaccine-candidate-for-covid-19-landmark-new-partnership-with-u-s-department-of-health-human-services-and-commitment-to-supply-one-billion-vaccines-worldwide-for-emergency-pandemic-use

Gilead : qui retient le Remsedivir, son antiviral prometteur dans la lutte contre le Coronavirus.

2751835-20200331-coronavirus-plusieurs-ong-exhortent-groupe-gilead-sciences-garantir-acces-antiviral

Abbvie  : qui teste aussi son antiviral le Kaletra contre le Coronavirus.

abbvie-test-hiv-drug-coronavirus-treatment.aspx

Merck  : qui dispose de l’Interféron Bêta, pour qui la France va entamer un essai clinique sur 800 patients. Merck également impliqué dans le scandale du Vioxx qui a tué 139 000 personnes dans le monde et dont le dossier a été miraculeusement enterré en France. D’où sans doute les préventions de Karine contre les effets secondaires de la chloroquine sur les cardiaques.

14950-Anti-inflammatoire-Vioxx-l-affaire-redemarre-en-France

On apprend que tous ces traitements sont déjà en essais cliniques sur 800 patients en France. La France a interdit la chloroquine, mais elle teste à grands frais les produits des laboratoires américains sur 800 patients. Les tests sont effectués avec le concours de nos structures d’État : CNRS, Institut Pasteur, Inserm, CEA. Des choix dictés par l’OMS, durée des essais : 20 mois !

la-france-va-entamer-un-essai-clinique-sur-des-traitements-existants-contre-le-covid-19.N939306

Karine Lacombe, la passionnaria anti-Raoult, en collusion avec les labos américains BMS, Gilead, Johnson &Johnson, MSD Merck ; mais aussi avec l’OMS.

Bien maligne celle-là, et très bien placée pour avoir réussi à faire désactiver sa page Wikipédia, pensant effacer les traces de son forfait derrière elle. Malheureusement pour elle, sa déclaration d’intérêts n’a pas disparu. On y apprend qu’elle est liée à Big Pharma et qu’elle travaille pour les laboratoire privés, tous spécialisés dans les antiviraux et antirétroviraux ; mais aussi pour l’OMS et pour les instances mondiales dont la conduite est plus que suspecte dans la gestion de cette pandémie. On peut voir sa déclaration d’intérêts au CNRS sur la page qui suit et la liste des labos qui l’ont rémunérée.

Liste des laboratoires et des preuves. Voici la liste des laboratoires qui ont rémunéré Karine Lacombe, leurs spécialités, leur actionnariat et les scandales auxquels ils sont liés.

BMS : bristol Myers Squibb : Bristol-Myers_Squibb

  • dont on peut admirer les exploits passés : la justice américaine accepte en janvier 2019 d’ouvrir un procès contre Bristol-Myers Squibb pour sa participation dans les années 1940 à un programme expérimental mené par les États-Unis au Guatemala. Près de 700 cobayes, parmi lesquels des enfants, avaient été contaminés sans leur consentement pour vérifier l’efficacité de la pénicilline sur la syphilis.
  • 20190105-experimentation-guatemala-syphilis-etats-unis-plainte-proces

Gilead : Gilead_Sciences

AbbVie : AbbVie

Janssen, filiale de Johnson & Johnson :

MSD MERCK : Merck &_Co.

Dans ces conditions, on comprend mieux pourquoi Karine Lacombe discrédite l’étude du professeur Raoult et insiste particulièrement sur les prétendus effets secondaires de la chloroquine jusque là ignorés depuis 50 ans que ce médicament est prescrit…

Voici quelques preuves :

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Coronavirus: Qui est Karine Lacombe, la passionnaria macronienne, anti-Raoult qui perçoit de l’argent des grands labos ?

    1. Nitzotz

      @Phillipe Legarrec
      Merci pour l’article, mais :

      la passioNaria choisiE
      sA déclaration d’intérêt
      n’a pas pu effacER

    2. Nitzotz

      PS Et merci plus généralement à Europe Israël, qui nous fournit chaque jour d’excellents articles !

    3. MAGUID

      « ce qui est tout-à-fait légal… ». C’est à vomir. Et voilà comment on évite de parler des vrais sujets.

    4. DIAINE

      Cet article n’est pas objectif et aimente le complotisme.
      Vous vous discréditez.
      Pourquoi une telle adoration pour le Pr RAOULT. Aucun recul. Aucun esprit critique.
      Les conflits d’intérêt potentiels existent avec tous les médecins leaders d’opinion.
      Y compris avec votre idole.
      Dans le cas de la chloroquine, il n’y a pas besoin d’avoir fait de longues études pour comprendre que ça ne marche pas mieux que le placebo.
      Revenez un peu à la démarche scientifique.. N’oubliez pas que SPINOZA avait raison

    5. Jacques B.

      « Dans le cas de la chloroquine, il n’y a pas besoin d’avoir fait de longues études pour comprendre que ça ne marche pas mieux que le placebo. »
      Voilà qui situe votre niveau plus que n’importe quelle autre déclaration. Moi qui suis scientifique de formation, je n’ai pas peur de dire que je ne sais strictement rien de l’efficacité de la chloroquine. Et vous, vous avez la science infuse manifestement, au point de savoir mieux que les dizaines de milliers de médecins du monde qui en ce moment même administrent de la chloroquine à leurs malades du Covid. Chapeau bas, respect.

      D’une façon générale, que vous le vouliez ou non, les liens et conflits d’intérêts sont à mettre au jour, et à rejeter. Aucun complotisme derrière cela, juste du bon sens et même des lois : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028056315

      J’oubliais : Raoult a un conflit d’intérêt avec le fabriquant d’un médicament vendu 4 euros la boîte, c’est certainement un monstre.

      PS : les derniers chiffres et études (portant sur des milliers de malades désormais) présentés par l’équipe de Raoult précisent toujours mieux les choses, cf le site de l’IHU : son protocole sauve des vies.
      On fera le bilan à la fin, et si comme un certain nombre de gens le pensent, il est avéré que Raoult avait raison, et que son protocole aurait permis de sauver des centaines, peut-être des milliers de vies, j’attends que tous ceux qui auront calomnié et agressé Raoult passent en jugement.
      Et je ne parle même pas de la liberté pour les médecins de prescrire les traitements qu’ils jugent le plus adaptés à leurs patients – ce qu’ils font par ailleurs à longueur d’année – foulée aux pieds par le gouvernement, qui a interdit l’usage de la chloroquine aux médecins de ville, alors même que cette molécule était en vente libre depuis des décennies !

    6. Jacques B.

      @ Nitzotz : pasionaria (avec un seul s) si on veut être puriste 😉 c’est un terme espagnol, à l’origine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *