toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Coronavirus en Israël: 39 morts et 7.030 cas confirmés. La ville de Bnei Brak confinée


Coronavirus en Israël: 39 morts et 7.030 cas confirmés. La ville de Bnei Brak confinée

Trois nouveaux décès dus au coronavirus ont été enregistrés vendredi en Israël portant le bilan à 39 victimes, selon le ministère de la Santé. 357 Israéliens sont désormais guéris

Un homme de 71 ans, est décédé à l’hôpital Sheba de Ramat Gan, il souffrait de maladies chroniques lourdes, selon le centre médical Sheba.

Un autre homme de 79 ans s’est éteint à l’hôpital Meir de Kfar Saba et un troisième de 75 ans est mort à l’hôpital de Hadera.

Le nombre d’Israéliens infectés est passé à 7.030 vendredi, les autorités sanitaires ayant confirmé plus de 700 nouveaux cas.

Loading...

95 patients sont actuellement sous respirateurs et 115 sont dans un état grave, tandis que 144 se trouvent dans un état plus modéré. Par ailleurs, 357 Israéliens sont désormais guéris.

Jeudi soir, un homme de 91 ans est décédé au centre médical Rabin de Petah Tikva. L’homme avait des problèmes de santé préexistants, a indiqué l’hôpital, sans fournir plus de détails.

Le personnel médical a effectué à ce jour 87.108 tests, dont 6.169 jeudi.

La ville de Bnei Brak, qui compte près de 1.000 cas confirmés, a été bouclée jeudi soir sous ordre du gouvernement.

La ville proche de Tel Aviv à majorité ultra-orthodoxe est devenue un des plus importants foyers de l’épidémie.

Un millier de policiers ont été déployés vendredi matin aux entrées de Bnei Brak pour en bloquer l’accès, suite à la décision du gouvernement israélien de restreindre l’accès de cette ville proche de Tel Aviv à majorité ultra-orthodoxe, qui est devenue un des plus importants foyers de coronavirus dans le pays.

Learn Hebrew online

Cette mesure vise à limiter l’entrée des résidents, de la police, des services de secours, des fournisseurs de nourritures et des journalistes, et durera initialement sept jours, avec la possibilité d’être prolongée de cinq jours par le gouvernement.

Le cabinet a également approuvé la formation d’un comité ministériel dirigé par le Premier ministre Benyamin Netanyahou qui sera chargé de déterminer si d’autres villes doivent être déclarées « zones de restriction » afin de freiner l’épidémie.

La ville a majorité ultra-orthodoxe d’Elad, où des dizaines de cas ont été confirmés, est également menacée par cette mesure, a indiqué le directeur général du ministre de la Santé, Moshe Bar Siman-Tov, lors de la réunion du cabinet jeudi soir, qui a eu lieu par conférence téléphonique.

Loading...

Les ministres ont également approuvé une mesure exigeant que toute personne rentrant de l’étranger, et qui n’a pas de lieu pour être confiné pendant deux semaines selon les directives du ministère de la Santé, soit placée dans un centre d’isolement géré par l’État.

Le Dr Ran Saar, qui dirige l’organisation de santé Maccabi, a déclaré que, selon les projections de son groupe, Bnei Brak hébergeait des dizaines de milliers de cas qui n’avaient pas été confirmés, et a appelé le gouvernement à prendre des mesures pour éviter une épidémie encore plus importante pendant la fête de Pessah

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *