toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Confinement : A Bordeaux, affrontements avec la police dans le quartier des Aubiers. A Mantes-la-Jolie, aux Mureaux et à Saint-Germain-en-Laye les forces de l’ordre à nouveau agressées


Confinement : A Bordeaux, affrontements avec la police dans le quartier des Aubiers. A Mantes-la-Jolie, aux Mureaux et à Saint-Germain-en-Laye les forces de l’ordre à nouveau agressées

Ce quartier du nord de Bordeaux, où réside une forte population étrangère, est de nouveau au centre de l’actualité.

Les faits se sont déroulés hier soir, quand des riverains ont appelé la police parce que des personnes d’origine immigrée pratiquaient des « rodéos urbains » et jouaient un match de football en plein confinement.

Selon France Bleu Gironde, « une cinquantaine de jeunes lance des pierres et des pavés en direction des forces de l’ordre. D’autres jeunes leur envoient également toutes sortes de projectiles depuis les balcons des immeubles et les passerelles aériennes. Un frigo s’écrase même au pied des policiers » !

Selon Bruno Vincendon, secrétaire régional adjoint d’Alternative Police CFDT, les policiers sur place ont rapidement été pris à partie par les joueurs de foot et d’autres « jeunes habitants du quartier ».

Loading...

Dans la soirée de dimanche à Mantes-la-Jolie, aux Mureaux et à Saint-Germain-en-Laye, les forces de l’ordre ont subi des menaces et même des crachats lors d’affrontements avec des groupes hostiles.

Malgré la crise sanitaire, le confinement et les appels à la responsabilité citoyenne de la part des autorités, certains habitants des quartiers populaires des Yvelines continuent de s’en prendre à la police. Dans la soirée de dimanche à Mantes-la-Jolie, aux Mureaux et à Saint-Germain-en-Laye, les forces de l’ordre ont subi de menaces et même des crachats lors d’affrontements.

À Mantes-la-Jolie, vers 19 heures ce dimanche, boulevard Sully, une quarantaine de jeunes gens ont barré la route à une patrouille. Rapidement cernés par ce groupe agressif, les policiers ont dû lancer cinq grenades de désencerclement avant de pouvoir quitter les lieux.

Aux Mureaux, vers 21h15, rue Brossolette, les policiers de la brigade anticriminalité tentent de contrôler un automobiliste. Il prend la fuite et les fonctionnaires lancent leur « stop stick », un boudin clouté, et parviennent à immobiliser le véhicule du contrevenant. Plusieurs occupants de la voiture prennent la fuite profitant de l’arrivée d’une vingtaine de jeunes gens hostiles sur les lieux. Les fonctionnaires ont lancé une grenade incapacitante pour quitter la rue.

Des gardes à vue pour non-respect du confinement

Enfin à Saint-Germain-en-Laye dans le quartier du Bel-Air, ce sont les policiers municipaux qui ont eu maille à partir avec une dizaine de personnes. Peu avant 21 heures, ils tentaient eux aussi de contrôler un groupe de jeunes gens mais ceux-ci se sont réfugiés dans un appartement. Ils en sont ressortis quelques minutes plus tard pour insulter les fonctionnaires et leur cracher dessus. Les policiers municipaux ont préféré quitter les lieux sans riposter de peur de blesser des personnes âgées qui se trouvaient au milieu de la scène.

Learn Hebrew online

Par ailleurs, peu avant minuit au Mureaux et à Élancourt, deux hommes ont été placés en garde à vue pour avoir été verbalisés à plus de trois reprises pour non-respect du confinement. Samedi soir, de graves incidents avaient éclaté à Chanteloup-les-Vignes au cours desquels une fillette de cinq ans a été blessée.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *