toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une plaque rendant hommage aux juifs déportés profanée durant la marche féministe à Paris. La candidate LFI, LGBT Jena Selle, s’en vante fièrement


Une plaque rendant hommage aux juifs déportés profanée durant la marche féministe à Paris. La candidate LFI, LGBT Jena Selle, s’en vante fièrement

Pas de quoi choquer l’activiste LGBT Jena Selle, colistière insoumise dans le 19e arrondissement, qui a partagé les photos de la plaque, désormais surmontée d’un tag militant.

C’est une photo que Jena Selle, militante LGBT et candidate aux municipales dans le 19e arrondissement de Paris, aux côtés de l’insoumise Danielle Simonnet, pourrait regretter. Alors que la marche féministe organisée samedi soir dans plusieurs villes de France, dont la capitale, à la veille de la Journée internationale des droits des femmes, a déjà beaucoup fait réagir, notamment pour les violences survenues en fin de cortège, une image partagée sur les réseaux sociaux pourrait desservir la cause féministe.

« Comportement indigne »

En cause, la photo d’une plaque commémorative dédiée à des étudiants juifs déportés durant la Seconde Guerre mondiale, partagée par la militante transgenre insoumise. Au-dessus, la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » se retrouve amputée de sa dernière notion, rayée d’un tag, remplacée par « Adelphité », terme préféré des féministes pour ôter le caractère masculin de la fraternité. Problème : le lieu choisi, manifestement dédié à la mémoire des juifs déportés durant la guerre, n’était pas opportun.

« Être fière que la plaque commémorative d’étudiants juifs morts en déportation dans les camps nazis soit profanée, bravo à la candidate de DécidonsParis19 Jena Selle ! », a félicité, ironique, une internaute, qui se présente dans sa bio Twitter comme une « lesbienne radicale bien visible ». D’autres internautes ont également dénoncé « un comportement indigne »

Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Une plaque rendant hommage aux juifs déportés profanée durant la marche féministe à Paris. La candidate LFI, LGBT Jena Selle, s’en vante fièrement

    1. gregory

      Adolphité en référence à hitler qui à exterminés des enfants juifs!
      Il n’y a pas de hazard !!!!
      Le respect uniquement pour la déviance et la médiocrité!

    2. Elar

      Gregory a raison.
      Cette Jena Selle est une psychopathe. Quel féminisme? Ce n’est pas ça le féminisme. Même les féministes ont été infiltrées par les Nazis? J’espère que la Police a mis en état d’arrestation cette antisémite qui se cache sous des airs de féminisme.
      C’est une turque ou quoi? Les turcs de Erdogan sont héritiers du nazisme.
      La France insoumise est devenue un repaire d’antisémites. Elle doit être sanctionnée. « Lesbienne radicale », c’est quoi la haine des hommes? Non mais faut qu’elle se fasse soigner.

    3. LeClairvoyant

      Infecte féminisme LGBT, etc
      Dans les morts de la Shoah, il y a des hommes, des femmes et des enfants. Faire offense aux victimes du nazisme, c’est un acte criminel, qui voudrait justifier ce génocide, qui fait honte à tous les humains.

    4. robert davis

      Cette horreur déguisée en femme, ce n’est pas étonnant que les hommes n’en veulent pas! Quant à l’antisémitisme de ces pervers sexuels que sont les LGBT et les insoumis nazis, ce n’est pas étonnant, ces gens n’ont rien d’humain!

    5. Yannouch

      Combien de temps peut-on encore tolérer ces monstres démoniaques et psychopathes dans notre pays ?

    6. Raggio

      Elle est née poufiasses, elle crévera poufiasses, ces montres existent sur terre mais leur mémoire sera vite oubliée
      Elle crévera comme elle aura vécu c’est à dire vide….sa vieillesse sera douloureuse ……..pauvre fille………

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2.4K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap