toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Promesse phare tenue par Donald Trump: Après 18 ans de guerre, les Etats-Unis et les talibans signent un accord historique


Promesse phare tenue par Donald Trump: Après 18 ans de guerre, les Etats-Unis et les talibans signent un accord historique

Le texte, négocié pendant un an et demi, prévoit le retrait des troupes américaines et ouvre la voie à des négociations de paix interafghanes.

Après 18 ans de guerre, les Etats-Unis et les talibans afghans ont signé samedi un accord historique à Doha, qui ouvre la voie à un retrait total des troupes américaines et à des négociations de paix interafghanes inédites. L’accord négocié pendant un an et demi au Qatar a été signé par les principaux négociateurs des deux parties ennemies, Zalmay Khalilzad côté américain et le chef politique des talibans Abdul Ghani Baradar, en présence du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Ce texte n’est pas un accord de paix à proprement parler, car les autorités afghanes, elles-mêmes aux prises avec les divisions nées d’une élection présidentielle contestée, ont jusqu’ici été tenues à l’écart de ces pourparlers directs sans précédent. Mais les Américains s’engagent à entamer immédiatement un retrait graduel de leurs troupes, pour les ramener d’environ 13.000 actuellement à 8.600 d’ici 135 jours. Leur départ est toutefois lié au respect par les talibans de leurs engagements sécuritaires et aux progrès dans les négociations interafghanes à venir.

Une promesse phare de Donald Trump

Dans l’immédiat, Donald Trump brandira le pacte pour clamer, en campagne pour sa réélection dans huit mois, qu’il a tenu une de ses promesses phares : mettre fin à la plus longue guerre des Etats-Unis. Malgré les critiques de certains observateurs qui estiment qu’elle concède trop pour trop peu, l’administration Trump assure que les garanties fournies par les insurgés répondent à la raison première de l’intervention américaine, lancée en représailles aux attentats du 11-Septembre 2001 ourdis par Al-Qaïda depuis l’Afghanistan alors dirigé par les talibans.

Aux termes de l’accord, « les talibans n’autoriseront aucun de leurs membres, ou d’autres individus ou groupes, dont Al-Qaïda, à utiliser le sol afghan pour menacer la sécurité des Etats-Unis et de leurs alliés ». « C’est un premier pas décisif et historique quant à leur reconnaissance publique qu’ils rompent les liens avec Al-Qaïda », a assuré un responsable américain.

Négociations interafghanes

Les belligérants sont maintenant censés s’entendre rapidement sur un cessez-le-feu total lors des négociations interafghanes, qui doivent commencer d’ici au 10 mars, probablement à Oslo.
Quelque 30 pays étaient représentés à Doha, mais pas le gouvernement afghan qui a toutefois dépêché en amont une petite délégation pour une « première prise de contact » avec les talibans.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Promesse phare tenue par Donald Trump: Après 18 ans de guerre, les Etats-Unis et les talibans signent un accord historique

    1. Jg

      Un arabe ne peut pas vivre ou survivre sans violence ,si oui ,ce n’ est plus un arabe !
      Je doute de l efficacité de signer un quelconque bout de papier avec ces barbares .
      Je pense que le but visé par Trump ,est de ramener les boys a la maison et laisser tout ce beau monde s entretient comme ils le font si bien depuis 1400 ans !

    2. michel Boissonneault

      il avait pas le choix de faire sortir l’armée Américaine car ce Pays refuse toute forme d’évolution et je prend en exemple mon cousin qui a fait 3 mandats comme ingénieur pour les forces Canadienne …. le Canada construisait une école avec tout a l’intérieur comme des bureaux et des livres …. les talibans fesait exploser l’école …. le Canada construisait un pont … les talibans fesait exploser le pont bref ils sont des primitifs et veulent le rester malgré tout les sacrifices il y a rien à faire avec eux donc Trump a raison de quittez ce Pays

    3. c.i.a.

      Tiens Trump, laisse TOUTES « les richesses« d`Afghanistan, gas,drugues, ect, aux Talibans,(Pensée de l`anti-américanisme primaire.), plus sérieusement ,BRAVO À TRUMP, DE SORTIR LES GARS, DE CE BARBARISME MUSULMANS!!

    4. Slam

      Trump a raison. Peu importe que ces gens se massacrent entre eux du moment qu’ils restent chez eux. Arrêtons donc d’essayer de leur apporter la civilisation, ils n’en veulent pas. Leur modèle sociétal n’a pas évolué depuis des millénaires. Leur passage à l’ère des islamopithèques n’a malheureusement rien arrangé pour eux.

    5. Victoire de Tourtour

      Les mahométans, depuis 14 siècles qu’ils sévissent, n’ont jamais su respecter un accord de paix. Sauf peut-être si quelque épée de Damoclès est suspendue au-dessus de leurs têtes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    256 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap