toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pot-pourri des mensonges des médias français sur Trump et le coronavirus


Pot-pourri des mensonges des médias français sur Trump et le coronavirus

De nombreuses fake news sont diffusées par les grands médias à propos de Trump et du covid-19. Mais apparemment ils en ont le droit. Fake news France a mené sa petite enquête pour savoir quels sont les « journalistes » qui ont diffusé ces fausses informations à propos du président américain.

1/ Le virus est un hoax

Ce 19/3/2020 dans un article de fact-checking dans 20 minutes, Philippe Berry écrit : « 28 février : Le coronavirus est « le nouveau hoax des démocrates »
Lors d’un meeting politique, il l’assure à ses supporteurs, « le coronavirus est le nouveau hoax des démocrates ». Donald Trump a par la suite clarifié qu’il qualifiait ici les attaques des démocrates, et pas le virus lui-même. »

Or le magazine américain (anti-Trump) Snopes avait expliqué que Trump n’avait jamais dit cela : « Trump n’a pas dit que le virus lui-même était un Hoax. Il a dit que les critiques des Démocrates concernant la réponse de son administration à ce virus étaient un Hoax. »

Loading...

Cette fake news avait également été diffusée dans un article de Mediapart par Mathieu Magnaudeix : « Donald Trump était accusé de ne pas prendre la mesure de l’épidémie de coronavirus sur le sol américain, qu’il a longtemps qualifié de « hoax », alors que les experts en santé publique états-uniens promettent une crise majeure. »

2/ Le virus « devrait s’en aller avec la chaleur en avril »

Nous avions déjà analysé cette fake news à l’époque. Trump n’a pas dit cela. A nouveau, 20 Minutes et Philippe Berry la diffusent.

3/ Trump gère moins bien que d’autres dirigeants l’épidémie de covid-19

Dans un article du 10/3/2020 dans le Huffpost, Bénédicte Magnier explique qu’il la gère moins bien :

L’article ne rappelle pas l’essentiel, à savoir que dès le 31 janvier, et bien avant les dirigeants des pays européens, pour empêcher la diffusion du coronavirus, Trump a interdit à toute personne qui se trouvait en Chine durant les 14 jours précédents d’entrer sur le sol américain, et a imposé une quarantaine de 14 jours aux Américains qui reviennent de Chine.

Learn Hebrew online

L’article ne rappelle pas non plus que le nombre de morts dus au covid-19 est infiniment supérieur en Europe par rapport aux Etats-Unis.

Le 13/3/2020, deux jours après que Donald Trump ait annoncé l’arrêt des entrées aux Etats-Unis de vols en provenance d’Europe, Nicolas Gutierrez C. lui reprochait dans Science et avenir cette mesure : « Un sur neuf, on est donc loin d’une origine exclusivement européenne du virus aux États-Unis, comme semble le croire Donald Trump. Toutefois, il est possible que le CDC ait d’autres données qui aillent dans ce sens et qui n’auraient pas été encore publiées. Mais pour le moment, les informations scientifiques disponibles ne permettent pas de justifier la mesure prise par le président américain. »

Le même jour, pourtant, le nombre de morts dus au covid-19 en Europe était déjà de plus de 1000 morts, et dès le lendemain l’OMS déclarait que l’Europe était devenue l’épicentre de l’épidémie de covid-19. Donc Trump avait pris la bonne décision.

Loading...

Le Monde indiquait également que « Quelques heures avant l’allocution présidentielle, le directeur des Centres de détection et de prévention des maladies (CDC), Robert Redfield, avait estimé que le principal risque de propagation de l’épidémie pour les Etats-Unis venait d’Europe : « C’est de là qu’arrivent les cas. Pour dire les choses clairement, l’Europe est la nouvelle Chine. »

Dans l’Obs, on veut faire croire au lecteur que Trump panique et masque cela par un optimisme béat :

Cet article de Philippe Boulet-Gercourt est un modèle de désinformation, reprenant à son compte les déclarations du camp démocrate américain : « « Trop peu, trop tard », a confirmé Chuck Schumer, le leader démocrate au Sénat. Pas faux. Les hauts responsables de la Santé n’en finissent pas de se livrer à une guerre interne, tandis que Donald Trump pique des accès de rage périodiques. »

Si interdire dès le 31 janvier aux personnes venant de Chine d’atterrir aux Etats-Unis est « trop tard », que dire de l’action ou plutôt de l’inaction des autres dirigeants occidentaux ? On cherchera longtemps les articles de l’Obs reprochant au président Macron le dixième de ce qu’ils reprochent au président Trump, alors que notre pays compte plus de morts dus au covid-19 pour une population six foix inférieure.

4/ Trump a tenté d’acheter un futur vaccin allemand

Le 15/3/2020 l’AFP publie une dépêche, notamment reprise par le Huffpost : « Coronavirus: Trump a tenté d’acheter un futur vaccin allemand, s’énerve le gouvernement »

Problème : c’est faux, et rapidement démenti par le laboratoire en question, une nouvelle dépêche AFP dont se fait humblement l’écho le Huffpost le lendemain : « Coronavirus: un labo allemand dément toute offre de Trump sur un vaccin »

Parmi les médias ayant diffusé cette fake news :

Le Figaro dans un article non-signé.
Paris Match dans un article signé Kahina Sekkai.
Libération dans un article signé Stéphane Roland.
Science et avenir dans un article signé Camille Gaubert.
20 Minutes dans un article non-signé avec AFP.
Les Echos dans un article de Ninon Renaud.
Ouest France dans un article non-signé.
France Info dans un article non-signé.
Le Mouv dans un article d’Alexia Piton.
La Voix du Nord dans un article non-signé.
Le Dauphiné dans un article non-signé.
Sud Ouest dans un article non-signé.
France 24 dans un article de Sébastian Seibt.
LCI dans un article non-signé.
Valeurs actuelles dans un article non-signé.
Jeanmarcmorandini.com dans un article.
L’Alsace dans un article non-signé.
La Nouvelle République dans un article non-signé.
Le Progrès dans un article non-signé.
Sputnik dans un article non-signé.
Konbini dans un article signé Astrid Van Laer.
L’Humanité dans un article de Lina Sankari
Arte dans une chronique de Claude Askolovitch le 19/3/2020.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Pot-pourri des mensonges des médias français sur Trump et le coronavirus

    1. watsa46

      A HOAX in a very specific sense: the left will use it to unseat Trump. That is what he meant SPECIFICALLY. And not what the media claim that the virus was a hoax!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *