toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pascal Praud menacé par des rappeurs islamistes « Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud… ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche »


Pascal Praud menacé par des rappeurs islamistes « Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud… ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche »

Les deux rappeurs islamistes issus du groupe 1995 s’en prennent au journaliste de CNews dans leur nouvelle chanson. Canal+, propriétaire de la chaîne, envisage une riposte.

« Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud […] ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche. » Ces paroles signées Sneazzy dans son nouveau single «Zéro détail» en duo avec Nekfeu, deux noms du rap français et anciens du groupe 1995, nourrissent la polémique sur les réseaux sociaux depuis la sortie du morceau le 6 mars. Et heurtent Canal+, le groupe qui emploie l’animateur Pascal Praud.

Dans ce clip tourné dans un hangar, Nekfeu ajoute « salope » quand retentit le nom de Pascal Praud, qui anime chaque matin « L’Heure des pros » sur CNews. Cette émission confronte des chroniqueurs et invités qui débattent de l’actualité, de façon vive et sans détour sur tous les sujets, dont l’islam. Depuis sa création en novembre 2016, le programme déroute par son ton peu politiquement correct, ou les coups de gueule de son présentateur au style direct. Mais c’est la première fois que Pascal Praud est la cible de menaces ouvertes.

Une centaine de messages de soutien

Contacté par Le Parisien, l’animateur s’est juste dit « stupéfait », mais n’a pas souhaité faire de commentaire, se contentant d’un message posté ce dimanche matin sur Twitter et « liké » plus de 5000 fois : « Merci à toutes et tous pour vos mots, pour vos messages et pour votre soutien ». Il pourrait évoquer lundi matin la polémique dans son émission sur CNews.

Loading...

D’après son entourage, l’animateur a reçu une centaine de messages de soutien, par SMS et sur les réseaux sociaux, depuis vendredi soir. « Il y a une radicalité qui contamine la société, certains refusent que tous les sujets soient abordés et débattus dans l’espace public et médiatique » ? regrette un proche du journaliste.

Canal+ ne souhaite pas «réagir à chaud»

De son côté, le groupe Canal+, offusqué par des « mots terribles », n’a pas souhaité « réagir à chaud » comme nous l’a indiqué un porte-parole, partagé entre refus de donner davantage écho aux propos des rappeurs et action en justice. Il tranchera en début de semaine sur les suites à donner, n’excluant ni de porter plainte, ni d’inviter les rappeurs à venir s’expliquer sur son antenne.

Plusieurs personnalités politiques, majoritairement issues du parti « Les Républicains », ont apporté le soutien à l’animateur, comme Nadine Morano, Bruno Retailleau, ou le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, qui appelle au retrait de la chanson des plateformes d’écoute. Des journalistes, comme Ivan Rioufol (Le Figaro), Pierre Ménès, Eric Naulleau (Canal+), Philippe Corbé (RTL) se sont également indignées sur Twitter.

Contactés ce dimanche, Sneazzy et son label restaient injoignables. Tout comme Nekfeu, qui ne donne plus aucune interview depuis la sortie de son album «Les Etoiles vagabondes » en juin 2019. Il avait, lui, déjà déclenché une polémique en 2013 disant à travers une chanson : « Je réclame un autodafé pour ces chiens de Charlie Hebdo », dans la bande originale du film « La Marche ». C’était deux ans avant l’attentat contre le journal satirique. Quelques mois plus tard, le rappeur confessait dans nos colonnes s’être pris « une leçon du destin », se sentant « dans un premier temps coupable » puis « con ».

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Pascal Praud menacé par des rappeurs islamistes « Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud… ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche »

    1. Cyrano

      Ça y est nous y sommes à force de laisser remuer la merde nous sommes éclaboussés. Merci messieurs les politicards

    2. Pinhas

      Ces « poussent au crime » devraient être incarcérés .
      Comment se fait-il que les textes torchons de ces barbares ne soient pas sencurés!!!!
      Hors de France toute cette saleté ignoble .
      Que leur langue soit désséchée et que leur mains ne puissent atteindre qu’eux mêmes .
      Tant que la droiture , la Justice et l’amour de son prochain ne règneront pas le mal prospèrera .

    3. LeClairvoyant

      Ces rappeurs sont très souvent intolérants avec ceux qui osent appelle « un chat un chat », et après sont menacés de meurtre par des adeptes de l’islam radical, qui se prétendent des artistes ‘de la haine » en démocratie qui se servent d’elle pour torpiller notre liberté de pensée; tandis que la sienne même criminelle doit dominer nos médias.
      Il faut soutenir les journalistes courageux, car sont rares.

    4. Jacques B.

      Canal+ hésite sur la conduite à tenir ? C’est une blague ?

      Dépôt de plainte pour incitation au meurtre, et normalement condamnation à de la prison ferme pour les auteurs, s’il existe encore une soupçon de justice dans ce pays.

      Quant à l’autre qui récidive malgré qu’il se soit jugé lui-même « coupable » puis « con », double peine. 15 ans de travaux forcés, pour lui remettre les idées en place.
      On va où, sinon ?

    5. robert davis

      Les islamistes eux devraient être dans des camps de concentration si micron n’était pas un tel trouillard. On se demande s’il est plus mondialiste et utilise les mus ou si c’est pour cacher sa trouille qu’il est mondialiste. De toutes façons les se valent!

    6. robert davis

      Des psys ont défini micron comme schizophrène mais quel est le lien entre la schizophrénie et le manque de courage? ce serait interessant de le définir. Se pourrait-il que stupide comme il est, il est simplement infantile?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *